SFR Actus
Cinéma

3 bonnes raisons de regarder Kajillionaire sur Altice Studio

Evan Rachel Wood dans Kajillionaire, en novembre sur Altice Studio © Focus Features

Attention, petite pépite comique et décalée en approche sur Altice Studio, avec la diffusion de Kajillionaire à partir de ce mercredi 17 novembre. L'histoire vraiment pas banale d'une jeune femme élevée par ses escrocs de parents, pour qu'elle puisse un jour reprendre la vilaine petite entreprise familiale...

La survie de famille

Il paraît qu'on ne choisit pas sa famille, et ça, Old Dolyo Dyne doit vraiment le regretter. Déjà parce que ses parents lui ont donné Old comme prénom (vieux ou vieille en VF), et ça, c'est compliqué. Mais surtout, papa Robert et maman Theresa sont des arnaqueurs de première classe, et n'ont rien trouvé de mieux à faire que de l'éduquer comme leur complice plutôt que comme leur fille. Mais attention, ils sont escrocs, mais pas trop : la famille Dyne se contente de petits coups par-ci par-là, vivant avec le strict minimum, et se moque volontiers des "Kajillionaires", qui au contraire adorent l'argent. Alors on découvre, entre éclats de rire et stupéfaction, les agissements étranges de ce trio dysfonctionnel et déjanté, alors qu'il se lance dans une nouvelle arnaque improbable, et fait la rencontre d'une jeune femme elle aussi bien mystérieuse, une certaine Melanie...

Succombez au charme de Kajillionaire sur Altice Studio
Succombez au charme de Kajillionaire sur Altice Studio

Pas d'arnaque au casting

Dans le rôle d'Old Dolyo Dyne, on retrouve Evan Rachel Wood, la star des séries Westworld et avant cela True Blood, également vue au cinéma dans The Wrestler de Darren Aronofsky, et Whatever Works de Woody Allen. Très présente dans le cinéma indépendant, elle officie ici dans un registre un peu plus comique que d'habitude, et surtout avec une voix bien plus grave, qui la ferait presque sonner comme Étienne Daho. Ses parents sont incarnés par Richard Jenkins, éternel père de la famille Fischer dans la série Six Feet Under, et Debra Winger, vue dans le film Officier et Gentleman ou la série The Ranch. Enfin, la petite nouvelle qui va semer le désordre dans la famille, Melanie, a pour interprète Gina Rodriguez, star de la série Jane the Virgin. Du beau monde, donc, dirigé par Miranda July, vrai talent du cinéma indépendant dont les films (Moi, toi et tous les autres, The Future...) créent toujours l'événement quand ils sont projetés en festivals. Et Kajillionaire n'a pas fait exception à la règle...

Un très bon accueil public et critique

Prix du public à L'Étrange Festival 2020, sélection hors compétition au Festival du film de Sundance 2020, sélection en compétition au Festival du film américain de Deauville 2020, présenté lors de la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes 2020, Kajillionaire s'est vite fait remarquer, et a également su convaincre de la presse, obtenant un très joli score de 90% d'approbation (sur 206 critiques) sur Rotten Tomatoes. Pas forcément le genre de film dont on entend beaucoup parler, donc, mais qui a tous les ingrédients pour séduire n'importe quel spectateur. Une petite pépite comique à découvrir à partir de ce mercredi 17 novembre sur Altice Studio, la chaîne disponible dans le bouquet SFR Ciné Séries depuis votre box SFR.

Retrouvez de nombreux programmes sur Atlice Studio et le bouquet SFR Ciné Séries, à découvrir parmi les nombreux bouquets disponibles pour enrichir votre offre box SFR.

Sources : Allociné, Rotten Tomatoes

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur