SFR Actus
Cinéma

3 films de Christopher Nolan à (re)voir en VOD

Vous revérifieriez bien si la toupie de Leonardo DiCaprio oscille vraiment ou pas à la fin d'"Inception" ? © Warner Bros.

Alors que le réalisateur vient de faire son grand retour dans les salles obscures, avec la sortie tant attendue de Tenet, SFR Actus vous propose de (re)découvrir 3 autres longs-métrages de sa filmographie qui explorent, eux aussi, les rouages du temps…

D'abord, un petit mot sur l'évènement à l'origine de cet article. Car après des mois d'abstinence forcée, et une réouverture timide depuis la fin du confinement, c'est ce mercredi qu'a (enfin) débarqué sur le grand écran Tenet, la nouvelle réalisation de Christopher Nolan. Attendu de pied ferme par tous les exploitants du pays, qui espéraient pouvoir à nouveau afficher complet grâce à ce film définitivement taillé comme un blockbuster, Tenet est bien LA raison, si ce n'est pas déjà fait, de reprendre le chemin des cinémas. Une œuvre cinématographique XXL qui, à coups de scènes d'action complètement folles mais aussi d'une BO qui fait monter la pression et trembler le plancher, rappelle à tous ceux qui l'auraient oublié l'expérience unique des salles obscures.

Maintenant, place au vrai sujet de cet article. À savoir une sélection des précédents films de Christopher Nolan que l'on vous invite à (re)découvrir sur la plateforme VOD de SFR. Une sélection il faut dire quelque peu biaisée par l'évènement précité. Car on retrouve dans Tenet un thème qui de toute évidence obsède le cinéaste depuis ses débuts derrière la caméra : le temps. Aussi, alors même que l'auteure de ces lignes fait partie de ceux qui affirment, poing sur la table, que sa saga Batman est la meilleure jamais vue sur le grand écran, il n'y aura pas de Chevalier noir dans cette liste — ce qui ne le rend pas moins accessible, rassurez-vous, dans le catalogue VOD de votre box SFR.

Au lieu de cela, penchons-nous plutôt sur quelques longs-métrages dans lesquels le réalisateur nous retourne le cerveau en explorant les tortueux concepts de temporalité. Spoiler, d'ailleurs : Tenet s'inscrit définitivement dans le genre, méritant lui aussi plusieurs lectures pour bien tout comprendre (et encore ?) en retrouvant notamment les traces des indices et des fameuses boucles temporelles laissées dès le début du film…

Memento

C'est l'une des toutes premières œuvres cinématographiques de Nolan et, déjà, le temps est au cœur de son intrigue. Car on y suit un homme pressé (Guy Pearce), déterminé à venger le meurtre de sa femme. Or Leonard Shelby, de son nom, souffre depuis un traumatisme d'une forme rare d'amnésie qui ne lui fait pas oublier le passé mais "seulement" perdre sa mémoire immédiate, ce qui a de quoi compliquer sa mission… Et ce qui fait toute l'originalité de Memento, sorti il y a pas moins de 20 ans de cela pour l'an 2000, c'est que le réalisateur manipule le temps dans la construction de sa narration, racontée d'ailleurs en deux temps. À travers des scènes en couleurs d'abord, qui relatent les évènements à l'envers à la manière d'Irréversible ; alors que le film débute par la fin, ces scènes qui correspondent en outre au temps de rétention de la mémoire du protagoniste permettent au spectateur de découvrir et ainsi reconstituer les pièces du puzzle avec lui. À cela s'ajoutent quelques séquences intercalées, filmées en noir et blanc, qui sont quant à elles disposées chronologiquement ; un ordre temporel contradictoire à celui du récit, voulu par le cinéaste pour souligner le fait que ces scènes-là racontent le passé du personnage, dont il se souvient très bien. Et c'est à travers elles, que va s'étoffer l'intrigue…

Vous suivez ? Le mieux est encore de prendre le temps pour voir (et revoir) par vous-même ce Memento, à retrouver dès à présent en VOD sur la plateforme de SFR.

Inception

Nul doute que vous avez déjà au moins entendu parler de ce film. C'est qu'il a fait couler beaucoup d'encre à sa sortie en 2010 — eh oui, 10 ans déjà ! — pour son casting 5 étoiles d'une part (Leonardo DiCaprio, Joseph Gordon-Levitt, Tom Hardy, Ellen Page, Marion Cotillard, Cillian Murphy, Michael Caine…), mais aussi et surtout pour toutes les théories qui ont pu en découler — alors, elle va s'arrêter ou continuer à tourbillonner, cette toupie ? Définitivement un incontournable de la filmographie de Christopher Nolan, Inception traite en soi d'un autre sujet, celui du subconscient, mais on y retrouve encore en toile de fond l'obsession du réalisateur pour la notion de temporalité. Car alors que les protagonistes plongent de plus en plus profondément dans le monde des rêves, dans le cadre d'une curieuse mission qui consiste à implanter une idée dans l'esprit d'un individu, tout en le laissant penser qu'elle vient de lui, le temps n'avance plus de la même manière. Ce qui peut paraître comme une vie entière dans un songe, s'avère en fait n'avoir duré que le temps d'un somme. Un concept qui va notamment donner lieu à une scène mémorable (entre autres) quand il se mêle à celui des rêves emboités…

Même si vous l'avez déjà vu, il est certainement temps de vous replonger dans Inception (qui vous réserve encore sans doute quelques surprises) sur la plateforme VOD de SFR.

Interstellar

Quatre ans après avoir semé la confusion, nous faisant encore nous demander aujourd'hui si Leo rêve ou pas, Christopher Nolan remet le couvert en 2014 avec Interstellar. Cette fois, ses héros sont interprétés par Matthew McConaughey, Anne Hathaway, Jessica Chastain, Casey Affleck, un tout jeune Timothée Chalamet ou bien, encore, Michael Caine.

Alors que la Terre est en train de mourir, nos protagonistes sont appelés à trouver une nouvelle planète capable de recueillir toute la civilisation. Plus qu'un film nous invitant à découvrir les confins de l'espace, Interstellar nous embarque dans le domaine de l'astrophysique, explorant la théorie des trous de ver. Ayant d'ailleurs fait appel à un spécialiste en la matière, du nom de Kip Thorne, pour tenter de rendre son œuvre la plus scientifiquement vraisemblable que possible, Christopher Nolan plonge une fois encore et tête en avant même cette fois dans son obsession, en mettant notamment en scène une distorsion de l'espace-temps…

C'est peu dire qu'il faut s'accrocher pour suivre Interstellar, ne serait-ce qu'en raison du jargon employé. Mais comme l'effort en vaut largement la chandelle, peut-être seriez-vous prêt à le (re)voir sur la plateforme VOD de SFR ?

Sources : Allociné, Courrier International

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur