SFR Actus
Cinéma

American Nightmare 4 : les Origines de la Purge sur Action

American Nightmare 4 : les Origines, est disponible sur la chaîne Action. © Universal Pictures International France

Chaque année aux États-Unis, tous les crimes sont autorisés pendant une nuit de 12 heures. C'est la Purge. Un moyen pour la population d'assouvir ses pires pulsions, et de faire baisser le taux de criminalité le reste de l'année. Une idée folle qui est à la base de la saga cinématographique American Nighmare, et dont on découvre les origines dans le 4e volet, à (re)voir sur la chaîne Action.

Comment reconnaît-on une bonne œuvre dystopique ? Quand elle nous fait penser "on n'en est pas si loin" et/ou "quelle horreur si cela arrivait vraiment".

En littérature, le grand classique du genre est évidemment 1984 de George Orwell, mettant en scène un régime totalitaire. Récemment, la série The Handmaid's Tale est également venue nous glacer le sang sur OCS, disponible depuis la box SFR. Depuis 2013 au cinéma, la saga American Nighmare joue elle aussi la carte de la dystopie, en imaginant l'arrivée au pouvoir des "Nouveaux Pères Fondateurs" aux États-Unis. Dans le premier film, on découvrait ainsi le principe terrifiant de la Purge, consistant à laisser les citoyens faire absolument tout ce qu'ils voulaient durant 12 heures, pour toute une nuit de terreur qui ferait passer Halloween pour un séjour chez les Bisounours. Vols, crimes, pillages : tout est permis, et aucune action en justice possible après les événements survenus durant la Purge...

American Nightmare, entre Black Mirror et Orange Mécanique

American Nightmare a donc tout du film d'horreur, autant dans la forme, avec des personnes violentes qui parfois torturent leurs victimes, que dans le fond, avec une dénonciation sans équivoque des inégalités sociales. Car forcément, tandis que les plus riches partent dans leur maison de campagne, à l'étranger, ou restent enfermés dans des maisons ultra-sécurisées, les plus pauvres restent les plus vulnérables. Et évidemment, les membres du gouvernement sont immunisés. Le principe de la saga, quelque part entre Black Mirror et Orange Mécanique, est donc très bon, et sans surprise, American Nightmare a eu le droit à plusieurs volets, dont ce 4e qui est diffusé à partir de ce dimanche 15 novembre à 20h50 sur la chaîne Action. Et même sans avoir vu les autres, il est parfait pour débuter la saga, car American Nightmare 4 est sous-nommé Les Origines.

On découvre donc comment tout a commencé. Alors que le monde est au bord d'une nouvelle crise économique en 2014, les Nouveaux Pères Fondateurs prennent le pouvoir aux États-Unis, et suivent l'idée du Dr May Updale : lancer une Purge. La nuit du 21 au 22 mars, pendant 12 heures, tous les crimes, dont le meurtre, sont impunis. L'expérience est lancée en 2017 sur l'île de Staten Island, à New York, sur la base du volontariat. Les personnes acceptant de rester sont payées, et celles participant à la Purge touchent des bonus (par personne tuée). Une Fête des Voisins d'un genre nouveau, quoi. Les habitants joueront-ils le jeu ? Ont-ils vraiment le choix, ou ce nouveau régime totalitaire a-t-il déjà tout prévu ?

Découvrez-le en regardant American Nightmare 4 : les Origines, diffusé à partir de ce soir à 20h50 sur la chaîne Action, disponible dans le Pass Cinéma depuis la box SFR.

Sources : Allociné, Action

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur