SFR Actus
Cinéma

Aya et la Sorcière : le nouveau Ghibli en avant-première à Gérardmer

Aya et la Sorcière, le nouveau film du studio Ghibli, est disponible en avant-première sur le site du Festival de Gérardmer © NHK, NEP & Studio Ghibli

L'arrivée d'un nouveau film du Studio Ghibli est toujours un petit événement. Signé Gorō Miyazaki, le fils de Hayao Miyazaki, Aya et la Sorcière est présenté en exclusivité au Festival international du film fantastique de Gérardmer, pour cette édition 2021 qui se déroule uniquement en ligne.

Un peu de douceur au milieu des zombies, aliens, fantômes et autres monstres habituels du Festival international du film fantastique de Gérardmer ? C'est possible, grâce à la présence cette année en séance spéciale et en avant-première du nouveau film du Studio Ghibli : Aya et la Sorcière.

Réalisé par Gorō Miyazaki, déjà derrière La Colline aux Coquelicots (2011) et Les Contes de Terremer (2006), Aya et la Sorcière a fait énormément parler de lui dès son annonce, et pour cause : il s'agit du premier film du studio japonais en 3D. Ce qui a d'emblée provoqué une levée de boucliers chez les fans de Ghibli, habitués aux dessins à l'ancienne faisant le charme de désormais classiques comme Mon voisin Totoro, Ponyo sur la Falaise ou Princesse Mononoké. Trois chef-d'œuvres dans la filmographie qui ne comporte que cela de Hayao Miyazaki, le père de Gorō, et qui se sont offerts une seconde jeunesse et une grosse séance de (re)découverte en 2020, avec leur mise en ligne sur Netflix, la plateforme de streaming disponible depuis la box SFR. Les fans de Ghibli sont donc encore plus nombreux, et ont hâte de découvrir Aya et la Sorcière durant le Festival de Gérardmer, qui débute ce mercredi 27 janvier (jusqu'au 31). Mais au fait, de quoi ça parle, Aya et la Sorcière ?

Normalement (on ne sait jamais, après tout), il ne devrait pas y avoir de rapport avec un autre classique du studio Ghibli, Kiki la Petite Sorcière, de 1989. Cette fois, on découvre Aya, 10 ans, qui a grandi dans un orphelinat où elle se sent très bien, mais finit par se faire adopter par un drôle de couple : Mandrake et Bella Yaga. Très vite, elle découvre que ses parents adoptifs ont des pouvoirs magiques, mais qu'ils ne sont peut-être pas les seuls à avoir des secrets. Mais Aya n'est pas là pour faire "blah blah blah d'la pookie", elle va également apprendre la vérité sur sa mère. Le début d'une formidable aventure initiatique, sur fond de magie, de rock'n'roll et de chat qui parle. Une histoire basée sur un livre de Diana Wynne Jones, dont le classique Le Château de Hurle avait déjà inspiré une autre œuvre signée Miyazaki (père) : Le Château Ambulant. Ce qui ne peut être que bon signe...

Comment voir Aya et la Sorcière ?

Sorti le 30 décembre au Japon, et pas encore en France, puisque les cinémas restent fermés, Aya et la Sorcière est donc l'un des films événement de cette 28e édition du Festival international du film fantastique de Gérardmer. Diffusé en séance spéciale, il sera disponible dès le mercredi 27 janvier à 12h00 pour les personnes s'étant procuré un billet numérique (5 euros), tous les pass pour le festival ayant été vendus en un temps record, montrant bien l'engouement (et le manque ?) toujours présent des spectateurs pour le cinéma.

Toutes les informations de réservation sont à retrouver sur le site du Festival International de Gérardmer, que SFR Actus va vous faire vivre toute la semaine, en partenarait avec Syfy, la chaîne du fantastique, disponible depuis la box SFR.

Source : Festival de Gérardmer

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur