Norbert Dragonneau (Eddie Redmayne) en voyage à New York, dans Les Animaux Fantastiques.
Cinéma

Harry Potter : que reste-t-il à adapter au cinéma ?

Norbert Dragonneau (Eddie Redmayne) en voyage à New York, dans Les Animaux Fantastiques. © Les Animaux Fantastiques / Warner Bros France

Huit films Harry Potter, cinq films prévus pour les Animaux Fantastiques, ça a beau être déjà beaucoup, ce n’est pas assez et on en veut plus ! Voici quelques idées de ce qu’il reste à faire autour de l’univers merveilleux créé par J. K. Rowling !

Harry Potter et l’Enfant Maudit

C’est bien entendu la première histoire qui nous vient à l’esprit. Des années après la grande bataille de Poudlard, Harry a un fils, Albus. Avec le fils de Draco, Scorpius, ils vont utiliser un retourneur de temps pour remonter à l’époque du tournois des trois sorciers et tenter d’empêcher la mort de Cédric Diggory. Mais jouer avec le temps, ce n’est pas forcément une bonne idée ! On vous laisse découvrir la suite dans la pièce de théâtre ou au cinéma si J. K. Rowling décide de transposer ça en film !

Les Contes de Beedle le Barde

Il s’agit là d’un grand standard de l’univers d’Harry Potter ! Dans Les Reliques de la Mort, première partie, c’est d’ailleurs l’un des contes qui scelle le destin de nos héros sorciers. Le Conte des trois frères décrit la création des trois reliques de la mort : la Baguette de Sureau, la Pierre de Résurrection et la Cape d’Invisibilité. Mais il n’y a pas que cette histoire dans Les Contes de Beedle le Barde, il y en a quatre autres ! Le film pourrait alors être séparé en cinq chapitres, et raconter les histoires créées par J. K. Rowling.

Le Quidditch à travers les âges

Et pourquoi pas ? Rappelons tout de même qu’à l’origine, la série de films Les Animaux Fantastiques est tirée d’une encyclopédie écrite par la célèbre créatrice du sorcier. Pourquoi ne pas créer une série de films à partir de ce recueil sur l’histoire du Quidditch ? L’histoire pourrait être celle d’un jeune joueur, destiné à devenir un grand champion. Et au lieu d’être accessoire, le sport magique qui a fasciné les fans d’Harry Potter deviendrait alors central !

Voldemort: Origins of the Heir

Voldemort est probablement l’un des personnages les plus fascinants de l’univers des sorciers anglais. On l’adore et on le déteste en même temps, mais une chose est sûre, on aimerait bien en savoir un peu plus sur le grand méchant, autrement que par de rapides flash-back. Eh bien figurez-vous qu’en 2018, des fans ont réalisé un film amateur plutôt bien conçu sur les origines du seigneur des ténèbres, comme en témoigne la vidéo ci-dessus. Autant vous dire qu’on l’a dévoré et qu’on a adoré ! Depuis, on ne veut plus qu’une seule chose : que J. K. s’en inspire et qu’une version plus élaborée soit faite à Hollywood !

Un film sur la jeunesse de McGonagall

C’est un détail qui n’a échappé à personne. Dans Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald, Minerva McGonagall fait une courte apparition. Plus auditive que visuelle d’ailleurs. Et si ce caméo a pu énerver certains fans en raison des incohérences temporelles qu’il crée, il nous a donné une petite idée. Et si on réalisait un film sur la jeunesse de McGonagall ? Ou sur sa vieillesse, sa crise de la quarantaine, n’importe quoi. En sa qualité de meilleur personnage d’Harry Potter, nous exigeons un film sur elle. Quoi que ce soit, donnez-nous juste quelque chose.

Par Clément Capot