Jojo Rabbit, l'excellente comédie de Taika Waititi est disponible en VOD chez SFR
Cinéma

Jojo Rabbit : la merveilleuse comédie dramatique est disponible en VOD

Jojo Rabbit, l'excellente comédie de Taika Waititi est disponible en VOD chez SFR © 20th Century Fox

Jojo Rabbit, la comédie du réalisateur fantasque Taika Waititi sort en VOD chez SFR, quelques semaines après avoir gagné l'Oscar du Meilleur scénario adapté. Comédie satirique et pourtant infiniment feel good, le film raconte l'histoire de Jojo, un enfant allemand pendant la seconde guerre mondiale, qui a le pire des amis imaginaires...

Jojo Rabbit, c'est un peu comme si Wes Anderson rencontrait le film La Vie Est Belle de Roberto Benigni. Une comédie légère, avec un grand sens de l'ironie, racontée via une relation parent-enfant dans un contexte dramatique : celui de la Seconde Guerre Mondiale.

Comme dans la chanson de Jean-Jacques Goldman, Né en 17 à Leidenstadt, qui pose la question "Serions-nous de ceux qui résistent ou bien les moutons d'un troupeau, s'il fallait plus que des mots ?", le film de Taika Waititi adopte un point de vue original. Celui d'un petit garçon allemand de 10 ans pendant la guerre, qui doit se rendre dans un camp des jeunesses hitlériennes comme d'autres vont chez les scouts. Encore pire, il a un ami imaginaire, qui n'est autre... qu'Adolf Hitler. Reprenant le discours nazi sans forcément le comprendre, au grand désespoir de sa mère (jouée par une impeccable Scarlett Johansson), Jojo voit toute son existence basculer le jour où il découvre une jeune fille juive cachée chez lui. Et étrangement, elle ne ressemble pas du tout à ce que la propagande nazie a pu raconter...

Jojo Rabbit, du rire aux larmes

Il y a du loufoque, de l'absurde, mais aussi beaucoup de sens dans Jojo Rabbit. Rempli d'humanité, bien que se situant dans une période pourtant incroyablement déshumanisée, le film parvient à affirmer son propos grâce à son point de vue bien loin du manichéen "les Allemands étaient tous méchants". Quand la vague de haine hitlérienne s'est déchaînée, ils étaient même en première ligne. Taika Waititi, qui avait déjà prouvé la pertinence de son humour au ton si flegmatique dans Thor : Ragnarok ou l'incroyable Vampires en Toute Intimité (la série qui s'en est inspirée est une vraie merveille), signe sans doute avec Jojo Rabbit son plus grand film à ce jour. Mais aussi le rôle de sa vie ?

Car c'est le réalisateur lui-même, un néo-zélandais d'origine juive et maorie, qui incarne Adolf Hitler, apparaissant régulèrement aux côtés du pas-affreux Jojo pour lui porter conseil (souvent mauvais). Un vrai exercice de style, pouvant rappeler celui de Charlie Chaplin dans Le Dictateur, mais en beaucoup plus nuancé. Une preuve que l'on peut vraiment rire de tout, tant que c'est fait avec talent. Et Jojo Rabbit en déborde, autant que de tendresse, d'humour et de poésie.

Jojo Rabbit, déjà l'un des meilleurs films de 2020, est désormais disponible en VOD chez SFR.

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur