SFR Actus
Cinéma

Jungle Cruise : l'aventure à sensations fortes de Disney

Dwayne Johnson et Emily Blunt nous embarquent dans une sacrée aventure avec "Jungle Cruise". © 2020 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved.

Vous recherchiez une idée de sortie en famille pendant les vacances ? Alors rendez-vous dans les salles obscures, où un grand film d'aventure signé Disney vient de débarquer ce mercredi 28 juillet. À la fois drôle et spectaculaire, avec Dwayne Johnson et Emily Blunt en têtes d'affiche, il ravira à coup sûr petits et grands ! Critique.

Après une réouverture timide, ça y est, les salles de cinéma ont retrouvé un bon rythme. Les sorties s'enchaînent désormais, avec des films attendus de longue date comme le vénéré Kaamelott d'Alexandre Astier, et surtout de bons gros blockbusters américains pour nous accompagner tout l'été. Après le Black Widow de Marvel, enfin, le neuvième volet de Fast & Furious, enfin, ou encore la suite de Space Jam avec LeBron James comme star de la Nouvelle Ère, c'est au tour de Disney de débarquer (encore) dans les salles obscures avec sa nouvelle superproduction : Jungle Cruise.

Disney+, la plateforme incontournable des petits et grands
Disney+, la plateforme incontournable des petits et grands

Alors qu'elle a déjà enchanté petits et grands en revisitant l'histoire de Cruella le mois dernier, une délicieuse origin story portée par le jeu malicieux d'Emma Stone et Emma Thompson en cruelles rivales, la maison aux grandes oreilles revient donc à la charge avec un autre long-métrage en live-action, autrement grandiose. Un vrai film d'aventure, comme on n'en avait pas vu depuis un moment, qui bénéficie lui aussi d'un sacré duo en tête d'affiche : Dwayne Johnson et Emily Blunt. Mais avant d'évoquer une alchimie évidente, et plus globalement tout ce qui fait la force de ce bon divertissement familial, penchons-nous sur l'histoire de Jungle Cruise

La nouvelle adaptation d'une attraction

Car seuls les inconditionnels de Disney, les vrais de vrais, le savent : le film est tiré d'une attraction du même nom. Et pas n'importe laquelle d'ailleurs, puisqu'il s'agit d'une des plus réputées des parcs à thèmes de Mickey, qui existe depuis l'ouverture du tout premier Disneyland à Anaheim (Californie) dans les années 1950. Elle a ensuite été répliquée à Orlando (Floride), puis à Tokyo et plus récemment à Hong Kong. Mais jamais à Disneyland Paris. Tristesse. Alors pour ceux qui ne connaissent pas ce merveilleux circuit concocté par les Imagineers, il s'agit d'une croisière - tranquille - à travers un décor de jungle tropical, peuplé d'animatroniques.

Vous l'aurez compris, Disney cherche à reproduire une recette qui avait si bien fonctionné avec Pirates des Caraïbes : s'inspirer d'une attraction appréciée des petits et grands, pour en faire un véritable blockbuster cinématographique. Alors bon, on se souvient d'une précédente tentative dans le genre avec Tomorrowland, devenu Discoveryland à Paris, et À la poursuite de demain sur le grand écran, où la magie n'avait pas vraiment opéré… Mais cette fois, les célèbres studios semblent avoir retrouvé les bons ingrédients. Jungle Cruise, le film, a réussi à nous surprendre, accrochant les spectateurs de bout en bout à son histoire, à la fois drôle et spectaculaire.

Un duo qui en rappelle un autre, bien célèbre aussi

Jaume Collet-Serra, le réalisateur de l'horrifique Esther et tout plein de thrillers d'action emmenés par Liam Neeson, nous embarque ici dans une grande aventure le long de l'Amazone, au début du XXème siècle. Snobée par la société scientifique londonienne, l'intrépide Lily Houghton (Emily Blunt), accompagnée de son bien plus timoré frère McGregor (Jack Whitehall), se lance en quête d'un arbre mythique dans la jungle amazonienne, persuadée de ses pouvoirs de guérison qui pourraient révolutionner la médecine. Elle engage alors Franck Wolff (Dwayne Johnson), un skipper roublard et expérimenté malgré l'apparence douteuse de son embarcation, pour remonter le fleuve et les aider à faire face aux nombreux dangers qui les attendent…

De péripéties en péripéties, de méchants en méchants, autant dire que le film secoue bien plus que l'attraction dont il est inspiré ! Et pourtant, Jungle Cruise reste particulièrement fidèle à son univers, il faut dire un peu kitsch. C'est d'ailleurs ce qui fait en grande partie son charme, Dwayne Johnson se donnant clairement à cœur joie de reproduire tous les jeux de mots et autres blagues cocasses des skippers qui pilotent les rafiots dans les parcs Disney ! Sans compter la forte influence de L'Odyssée de l'African Queen, un classique avec Humphrey Boghart et Katharine Hepburn qui avait inspiré les Imagineers lors de la conception de l'attraction, et dont on retrouve la même dynamique entre Dwayne Johnson et Emily Blunt, plusieurs clins d'œil même tout au long du film.

Indiana Jones au féminin

Alors qu'on ne peut également pas s'empêcher de faire le parallèle avec Pirates des Caraïbes, notamment en raison d'une certaine malédiction (on n'en dira pas plus, si ce n'est pour donner une mention spéciale à Édgar Ramírez…), impossible, enfin, de ne pas penser également à Indiana Jones. Jungle Cruise rappelle en effet la grande saga de Steven Spielberg pour plusieurs raisons. Son intrigue, d'abord, avec cette quête d'un précieux objet qui est également activement recherché par les Allemands… Pour ses scènes d'action aussi, tantôt spectaculaires, tantôt burlesques. Et alors qu'on retrouve effectivement ce côté attachant de grande production hollywoodienne qui ne se prend finalement pas trop au sérieux, le personnage d'Indy est lui-même bien présent dans celui qu'incarne ici Emily Blunt. Eh oui, c'est une femme cette fois qui joue aux doctoresses aventurières, entêtées, rusées, qui sait se battre. De quoi souffler un petit vent féministe bienvenue sur le genre.

Pour résumer, embarquer à bord de Jungle Cruise c'est s'offrir deux heures de pur divertissement, du grand spectacle et de la franche rigolade, avec un improbable mais savoureux duo de choc formé par Dwayne Johnson et Emily Blunt. Et si on ne l'a pas trop souligné, il faut savoir que les personnages secondaires, qu'ils soient gentils ou méchants, ne sont pas non plus en reste, bénéficiant d'une vraie présence chacun à leur manière. En bref, on ne peut que vous le recommander : c'est tout simplement le film parfait pour une joyeuse sortie en famille pendant les vacances d'été !

Et pour prolonger la séance, histoire de se faire une vraie journée de rêve, pourquoi ne pas (re)plonger ensuite dans d'autres aventures des studios Disney ? La saga Pirates des Caraïbes par exemple, dans le même genre, est aussi bien disponible sur la plateforme de streaming Disney+, bien sûr, que sur la plateforme VOD de la box SFR.

Source : Disney

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice