Votre panier est vide
Cinéma

Le prochain film d’animation Disney sortira directement sur Disney+

"Avalonia, l'étrange voyage", une fantastique aventure à découvrir prochainement sur Disney+. © The Walt Disney Company France

Alors qu’il était attendu en salle, c’est finalement sur la plateforme de Mickey que débarquera en France Strange World, ou Avalonia, l’étrange voyage en VF, d’ici la fin de l’année. Ce qui aura certainement de quoi ravir les abonnés Disney+, même si la décision est signe de dépit… En privant ainsi les cinémas hexagonaux de son prochain film, la maison aux grandes oreilles fait en effet savoir tout son mécontentement concernant la nouvelle chronologie des médias.

C’était à craindre, depuis l’instauration de la nouvelle chronologie des médias. On savait en effet Disney mécontent de l’accord conclu en début d'année entre les acteurs du cinéma français, les chaînes de télévision et les plateformes de vidéo à la demande, sous l’égide du ministère de la Culture. Un accord qui pour rappel avantage surtout Canal+, qui peut désormais proposer un long-métrage six mois après sa sortie dans les salles obscures. Côté plateformes, c’est Netflix qui est ressortie gagnante des négociations : ayant promis d’investir 40 millions d’euros par an dans le cinéma français, elle peut désormais ajouter à son catalogue des films sortis 15 mois auparavant sur le grand écran. Disney+, ainsi qu’Amazon Prime Video, devront quant à elles patienter deux mois de plus.

De quoi provoquer effectivement la colère de la maison aux grandes oreilles, qui avait alors fustigé la chronologie des médias en France (un concept qui n’existe pas aux États-Unis) et n’avait pas manqué de souligner dans un communiqué : "C’est d’autant plus frustrant que l’on est en train d’augmenter notre investissement dans les créations originales françaises, tout en soutenant le cinéma français à travers nos sorties en salle." Disney n’a d’ailleurs pas signé le fameux accord, mais reste néanmoins tenue de le respecter. Sauf que, ce qui était donc à craindre, c’est qu’elle profite de sa plateforme pour punir les salles hexagonales. Et en effet, elle n’aura pas tardé à faire la démonstration de son mécontentement…

Avalonia : embarquement pour un "étrange voyage" prévu d'ici la fin de l'année sur Disney+

Dans un vrai acte de protestation, les célèbres studios ont annoncé en ce début de semaine que leur prochain film d’animation ne sortira pas sur grand écran dans l’Hexagone mais directement sur Disney+. Une décision qui ne manque pas de faire des vagues chez les exploitants, ceux-ci comptant bien évidemment sur les grands rendez-vous familiaux de la maison de Mickey pour remplir les salles. Mais Disney de se justifier : "On soutient le cinéma français – et on le fait depuis plusieurs décennies – mais la nouvelle chronologie des médias, contraignante, est contraire aux intérêts des consommateurs." Pour la société aux grandes oreilles, qui s’est exprimée par le biais d’un porte-parole auprès du magazine Deadline, ce système fait tout simplement fi de "l’évolution des comportements ces dernières années" et l’expose ainsi "à un risque aggravé de piratage".

Parallèlement à ces déclarations, c’est non sans fierté que Disney+ a présenté les premières images du film d’animation en question, Avalonia, l’étrange voyage (Strange World en VO), qui sera donc disponible "bientôt en streaming" :

Avalonia s'annonce comme une grande aventure fantastique nous emmenant auprès d’une famille d’explorateurs, à la découverte d’un nouveau monde. Une véritable invitation au voyage, sur des terres colorées et peuplées d’incroyables créatures, signée Don Hall et Qui Nguyen, à qui l’on doit notamment Raya et le dernier dragon. Déjà un film Disney qui n’était pas sorti en salle, mais pour une autre raison… Pendant la pandémie, les studios avaient effectivement pris l’habitude de sauter la case cinéma pour proposer leurs œuvres, ainsi que celles de Pixar (Soul, Luca, Alerte rouge), directement sur Disney+. Seraient-ils donc capables d’en finir définitivement avec les salles obscures françaises ?

Buzz l'éclair : le retour de Pixar sur grand écran

Pas de panique, cela ne semble pas non plus prêt d’arriver. Rappelons en effet qu’après trois longs-métrages diffusés en exclusivité sur la plateforme de Mickey, enfin un film Pixar va bientôt débarquer en salle dans l’Hexagone. Et pas des moindres, puisqu’il s’agit de Buzz l’éclair, le tant attendu spin-off de la saga Toy Story, qui sera donc à découvrir sur grand écran dès le 22 juin – et dont nous aurons l’occasion de vous reparler d’ici là sur SFR Actus. Nul doute que pour ses plus gros projets, au moins ça, la maison aux grandes oreilles continuera ainsi d’investir les salles obscures. "Nous continuerons de prendre des décisions au cas par cas pour chaque film et en fonction des conditions propres à chaque marché", a d’ailleurs précisé le porte-parole de Disney au magazine Deadline.

Affaire à suivre, donc, mais vous l’aurez compris : en plus de moult séries originales comme celles proposées dans les univers Marvel et Star Wars, Disney+ devient the place to be pour découvrir en exclusivité des longs-métrages d’animation signés de la maison aux grandes oreilles. Pour rappel, la plateforme ainsi taillée pour toute la famille est proposée en option dans différents packs TV, avec par exemple SFR Divertissement, SFR Cinéma ou encore RMC Sport, pour faire le plein de divertissement à des tarifs préférentiels chez SFR ! Plus d’informations dans la rubrique TV de la boutique en ligne.

Source : Deadline

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice