Arnold Schwarzenneger avait fait sensation lors de son premier passage à Cannes
Cinéma

Les plus beaux moments de l'histoire du Festival de Cannes en photos

Arnold Schwarzenneger avait fait sensation lors de son premier passage à Cannes © 000_PAR2003100993562

Le festival de cinéma a connu en 2019 sa 72ème édition. Et c’est peu dire que du beau monde s’est bousculé sur le tapis rouge, les marches, la Croisette et la plage. Retour en images sur les moments les plus marquants du Festival de Cannes.

1956 : Grace Kelly et le Prince Rainier

Si l’un des couples les plus populaires du vingtième siècle avait un lien étroit avec Cannes, ce n’était pas seulement du fait de la proximité avec Monaco. C’est lors du Festival de Cannes, en 1955, que l’actrice et le prince se sont rencontrés. Une rencontre arrangée par de nombreuses personnes, dont Ava Gardner, après que le milliardaire grec Aristote Onassis ait suggéré au prince d’épouser Marilyn Monroe ou Grace Kelly, pour le bien de Monaco et du tourisme. La légende veut que le prince choisit la seconde pour son appartenance à la classe bourgeoise, et qu’il ait non seulement demandé une dot de deux millions de dollars, mais également un test de fertilité… Qui on le sait s’avérera positif, puisque l’une des réponses est Stéphanie de Monaco.

Le prince Rainier et Grace Kelly se sont rencontrés lors du Festival de Cannes
Le prince Rainier et Grace Kelly se sont rencontrés lors du Festival de Cannes © 000_ARP2602671

1977 : Schwarzy sort les muscles

Normalement à Cannes, les gros bras sont à l’entrée du tapis rouge et des discothèques, pour décider de qui rentre ou pas dans les soirées très prisées. Mais en 1977, l’acteur autrichien devenu coqueluche d’Hollywood vient dévoiler ses biceps sur la plage, pour le plus grand plaisir de ces dames (cf.photo d'illustration), et au grand dédain de ces messieurs qui peuvent lâcher, non jalousement : “ce n’est que de la gonflette”. Le futur Terminator faisait alors la promotion du documentaire Pumping Iron, racontant son propre parcours.

1991 : Madonna, reine de la pop

Festival glamour et aux codes très chics, le Festival de Cannes ne va pas résister au passage de l’ouragan Madonna en 1991. Elle aussi est de passage pour un documentaire qui lui est consacrée, In Bed With Madonna. La sécurité est décuplée pour le passage de la star, et on n’est pas loin de l’émeute, avec une affluence encore jamais observée à proximité du fameux tapis rouge. Et comme Madonna est Madonna, elle a forcément prévu quelque chose de spécial pour marquer le coup. Arrivée en haut des marches, elle se dévoile en sous-vêtements, portant un soutien-gorge conique signé de son ami Jean-Paul Gaultier. Un vrai petit scandale et un bon gros buzz.

En 1991, Madonna fait sensation dans sa tenue signée Jean-Paul Gaultier
En 1991, Madonna fait sensation dans sa tenue signée Jean-Paul Gaultier © 000_ARP2661095

1998 : La vie est belle pour Roberto Benigni

Le réalisateur italien n’est pourtant pas du genre à lécher des pieds. Mais quand le jury, présidé par Martin Scorsese (debout sur la photo), annonce que c’est son film, La Vie Est Belle, racontant les tourments d’un père et son fils en camp de concentration, qui remporte la Palme d’Or, Roberto Benigni pète les plombs. Il crie, hurle, saute et vient donc se jeter aux pieds de celui qui l’a récompensé. C’est donc lui que l’on peut apercevoir de dos. Un petit peu trop démonstratif peut-être ? Mais une effusion de joie qui donne un grand moment.

Le réalisateur italien Roberto Benigni ne contient pas sa joie et baise même les pieds de Marin Scorsese, après avoir obtenu la Palme d'Or pour "La Vie Est Belle" en 1998
Le réalisateur italien Roberto Benigni ne contient pas sa joie et baise même les pieds de Marin Scorsese, après avoir obtenu la Palme d'Or pour "La Vie Est Belle" en 1998 © 000_SAPA980524505200

2003 : Agnès Varda et Jeanne Moreau

Avec toutes les stars foulant le tapis rouge chaque année, de grands noms du cinéma peuvent être amenés à se croiser, et donner de superbes clichés. Surtout quand on les retrouve des années après, permettant de revoir deux personnalités françaises malheureusement disparues récemment…

Agnès Varda et Jeanne Moreau ensemble au festival de Cannes, en 2003
Agnès Varda et Jeanne Moreau ensemble au festival de Cannes, en 2003 © 000_APP2003052483214

2018 : Kristen Stewart à pieds nus

Depuis 2015, une polémique sur le port obligatoire de talons pour les femmes sur le tapis rouge fait grand débat autour du Festival de Cannes. Si la tenue correcte exigée est intégrée depuis la création de l’événement, cette obligation fait grincer des dents et laisse apparaître une nouvelle disparité homme-femme. Déjà en 2016, Julia Roberts, pour sa toute première montée des marches, y était allée pieds nus. En 2018, Kristen Stewart a décidé d’en faire autant, prenant bien le temps de montrer son geste aux nombreux photographes, ravis de pouvoir capturer ce petit moment de contestation...

Kristen Stewart brise le protocole et retire ses talons pour monter les marches du Festival de Cannes
Kristen Stewart brise le protocole et retire ses talons pour monter les marches du Festival de Cannes © 000_14X9QG
Par Sébastien Delecroix