SFR Actus
Cinéma

Mulan : 3 anecdotes sur le film en live-action à voir sur Disney+

Liu Yifei dans la peau de la célèbre héroïne pour le remake en live-action de "Mulan", disponible sur Disney+. © 2020 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved.

Il se sera fait attendre, mais le voilà enfin. Puisqu'il a finalement sauté la case cinéma, c'est sur Disney+ que Mulan est apparu en ce début de mois de décembre. Alors que vous pouvez ainsi le retrouver dès à présent sur la plateforme de streaming, disponible on le rappelle depuis la box SFR, on vous propose de découvrir quelques anecdotes sur ce remake du grand classique de la maison aux grandes oreilles.

#1 Retour aux sources avec "La Ballade de Mulan"

On vous l'a déjà dit, ce Mulan, contrairement à d'autres adaptations en live-action des classiques Disney (Le Roi Lion, La Belle et la Bête…), ne ressemble pas vraiment au célèbre dessin animé sorti en 1998. Pour cause : il n'y aura notamment ni chansons, ni Mushu. "Sacrilège !", hurleront tous les fans nostalgiques. Mais il faut savoir qu'il se cache derrière cette lourde décision une véritable volonté de revenir à des valeurs plus traditionnelles de la culture chinoise. Et en l'occurence, l'adorable et maladroit petit acolyte de l'héroïne ne respectait pas vraiment la représentation ô combien symbolique du Dragon dans l'Empire du Milieu, de force et de pouvoir…

Puis ce qu'il faut savoir, c'est que le classique Disney était lui-même inspiré d'un célèbre poème chinois, datant du Ve siècle, intitulé La Ballade de Mulan. Et c'est justement à celui-ci que le remake d'aujourd'hui entend faire davantage écho, comme l'expliquait le producteur Jason Reed dans un entretien auprès de Collider :

"Quand on a commencé à travailler sur le film, on ne s'est pas juste tourné vers le dessin animé. On est remonté en arrière jusqu'à 'La Ballade de Mulan' originale, ainsi qu'à ses très nombreuses variantes qui sont racontées en Chine depuis qu'elle a été créée."

#2 Un remake en recherche d'authenticité

Cherchant ainsi à renouer davantage avec la tradition chinoise, ce Mulan en live-action a par ailleurs mis un point d'honneur à respecter une certaine forme d'authenticité. D'abord en étant porté par un casting entièrement asiatique, l'actrice chinoise Liu Yiefei en tête dans le rôle-titre, chose assez rare pour être remarqué à Hollywood. Ensuite avec de nombreux lieux de tournage choisis en Chine (malgré quelques polémiques…). En composant une bande originale profondément inspirée de la musique traditionnelle chinoise, aussi. Sans compter ces épiques scènes de guerre médiévales, qui ne sont pas sans rappeler un genre emblématique du cinéma chinois, celui du film de sabres, appelé wu xia pian.

D'ailleurs, alors qu'Allociné nous informe qu'il aura fallu fabriquer quelque 4 000 armes pour les besoins de ce remake de Mulan, on peut constater la présence au casting de quelques légendes des films d'arts martiaux asiatiques. Notamment Donnie Yen (Hero, L'Auberge du Dragon, Seven Swords), dans la peau du commandant Tung, et bien évidemment l'illustre Jet Li, qui joue ici ni plus ni moins que l'Empereur.

#3 Celui qui a failli passé à côté du rôle du méchant…

Autre preuve que ce Mulan en live-action n'est définitivement pas un copié-collé du dessin animé, le grand méchant du film ne s'appelle pas Shan-Yu mais Böri Khan. Chef des guerriers Rouran, il n'entend pas simplement conquérir la Chine mais venger la mort de son père. Avec une telle motivation personnelle, voilà qui a de quoi faire un vilain d'autant plus terrible, interprété à l'écran par Jason Scott Lee. Un rôle, à le voir avec son air sévère sous ses cicatrices et sourcils froncés, qui lui va comme un gant.

Et pourtant… Dans une interview avec The Hollywood Reporter, l'acteur américain (d'origine chinoise) a en effet confié qu'il avait complètement raté son audition ! "C'était terrible", se souvient-il, expliquant que les circonstances n'étaient il faut dire pas idéales puisque cela s'était fait par Skype. "J'étais très mauvais, et c'est marrant parce qu'ils ne m'ont même pas retenus", poursuit Jason Scott Lee avant d'affirmer qu'il s'est écoulé près d'une année de "silence radio" avant qu'il soit finalement rappelé :

"Il me semble qu'ils ont tenté quelque chose avec un autre acteur, puis finalement ils sont revenus vers moi et m'ont dit : 'On veut que tu repasses une audition. Et cette fois ce sera différent.'"

Coup du destin, cette fois-là fut effectivement la bonne.

Retrouvez dès à présent Mulan, le film en live-action, sur Disney+. Une plateforme de streaming disponible en pack avec Canal+ sur la box SFR.

Sources : Allociné, Collider, The Hollywood Reporter

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice