Jean Dujardin, alias Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, dans "Rio ne répond plus".
Cinéma

OSS 117 : tout ce qu'il faut savoir sur le troisième volet

Jean Dujardin, alias Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, dans "Rio ne répond plus". © 2009 Gaumont / Mandarin Cinéma / M6 Films

Si seulement trois petites années séparaient les deux premiers films, l’attente aura été bien longue pour cette nouvelle suite des aventures d’Hubert Bonisseur de La Bath. Pas moins d’une décennie est en effet passée après l’escapade du meilleur des pires agents de renseignement à Rio. Mais ça y est, la production de ce qui vient ainsi compléter une trilogie a enfin commencé. Voici tout ce que l’on sait.

Un titre qui en dit long

Après Le Caire, nid d’espions (2006) et Rio ne répond plus (2009), le troisième volet de la fameuse saga a lui aussi droit à un titre digne d’un bon film d’espionnage... un brin parodique : OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire. Ainsi fait d’un joli calembour, comme bon nombre des romans de Jean Bruce à l’origine de cette adaptation cinématographique, cet intitulé révèle où se dérouleront les nouvelles aventures du célèbre agent secret français. Après avoir visité l’Égypte, puis le Brésil, Hubert Bonisseur de La Bath retournera sur le continent africain. Si l’on ne sait pas dans quel pays exactement, on sait en tout cas que le tournage, qui devrait débuter le 18 novembre prochain, aura lieu entre la France et… le Kenya !

Michel Hazanavicius ne participe pas au film

La (grosse) mauvaise nouvelle, c’est que Michel Hazanavicius ne sera pas de la partie. Après avoir pourtant longtemps affirmé qu’il souhaitait refaire la paire avec Jean Dujardin sur un nouvel OSS, quand il ne sera plus occupé à faire les beaux jours du cinéma hexagonal avec des films comme The Artist (2011) et plus récemment Le Redoutable (2017), le réalisateur a annoncé l’an passé qu’il ne serait finalement pas impliqué dans ce troisième volet. Pourquoi ? "Je n’aime pas le scénario, et je suis sur un autre film", a-t-il lâché à l’occasion des 17èmes Rencontres Nationales Art et Essai Patrimoine/Répertoire. Voilà qui est dit. Comment l’a pris Jean-François Halin, le scénariste historique de la trilogie ? Il répondait à BFMTV le 2 octobre dernier : "Michel voulait faire le film autrement. Il aurait sans doute voulu l’écrire lui-même…" Mais alors, qui pour le remplacer derrière la caméra ? Eh bien c’est Nicolas Bedos qui prendra les commandes, quitte à en déplaire à certains...

Pierre Niney au casting

Il en fallait quand même une, de bonne nouvelle. Alors que Jean Dujardin reprendra bel et bien son rôle emblématique – il n’y aurait vraiment pas eu d’intérêt autrement – voilà qu’on apprend que cette Alerte Rouge en Afrique noire mettra en scène pas un, mais deux OSS ! Après avoir fait équipe avec Bérénice Bejo alias Larmina au Caire, puis avec Louise Monot sous les traits de la lieutenant-colonel du Mossad Dolorès à Rio, le numéro 117 des services secrets français sera effectivement accompagné d’un jeune agent dans ce troisième volet. Et, surprise, c’est Pierre Niney qui endossera le rôle de ce nouveau-venu. L’acteur l’a annoncé lui-même en partageant ce mardi 15 octobre une vidéo aux côtés de Jean Dujardin sur Instagram. Les deux se fendent la poire et l’ancien pensionnaire de la Comédie-Française s’extasie en guise de légende : "Si on m’avait dit un jour que je serai un OSS aux côtés d’Hubert Bonisseur de La Bath… Quelle folie. Quelle joie."

Une date de sortie (très très lointaine)

Voilà à peu près tout ce que l’on sait de cet OSS 117 numéro 3, décidément gardé bien secret. Si ce n’est que, niveau casting, on retrouvera également une certaine Fatou N’Diaye, dans un rôle toutefois encore inconnu. Et c’est un certain Wladimir Yordanoff qui viendra jouer les nouveaux chefs des renseignements français, pour (tenter de) combler un vide laissé par la disparition de l’illustre Pierre Bellemare. Nul doute qu’on en apprendra plus, avec notamment le tournage qui devrait démarrer le mois prochain. Autrement, il va falloir s’armer de beaucoup de patience. Eh oui, la dernière info qu’on a à vous donner sur ce film, c’est sa date de sortie en salle : Gaumont l’a programmée pour le 3 février… 2021. Autant dire que vous avez largement le temps d’ici là de vous refaire quelques séances de rattrapage, de pratiquer le rire et de réviser les répliques cultes d’Hubert Bonisseur de La Bath. On compte sur vous pour être prêts dans 16 mois !

Sources : Allociné, BFMTV

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Par Jessica Rat Rédacteur