Zoë Kravitz à l'avant-première de la saison 2 de "Big Little Lies", à New York, le 29 mai 2019.
Cinéma

Qui est Zoë Kravitz, la nouvelle Catwoman ?

Zoë Kravitz à l'avant-première de la saison 2 de "Big Little Lies", à New York, le 29 mai 2019. © Dia Dipasupil / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Forcément, son nom de famille vous est familier. C’est normal. Son père n’est autre que le célèbre chanteur américain Lenny Kravitz. Mais c’est en marchant dans les pas de sa mère, l’actrice Lisa Bonet – qui jouait la jeune Denise Huxtable dans le fameux Cosby Show et qui s’est depuis remariée à un certain Jason Momoa, pour la petite info – que la jeune femme de 30 ans se fait remarquer. Présentations.

Les rumeurs évoquaient, jusqu’il y a encore peu, les noms de Lupita Nyong’o et de Tessa Thompson, entre autres, pour enfiler la combinaison en cuir de Catwoman dans The Batman. Mais c’est finalement Zoë Kravitz qui rejoint Robert Pattinson au casting du film de Matt Reeves. Une nouvelle qui a été accueillie avec enthousiasme, car si la jeune femme n’était pas particulièrement attendue dans ce rôle emblématique, auparavant merveilleusement joué au cinéma par Michelle Pfeiffer et Anne Hathaway, elle n’en est pas à son premier essai devant la caméra.

Si elle a aussi flirté avec le mannequinat et la chanson, à travers son groupe Lolawolf, c’est sur les petits et grands écrans que Zoë Kravitz bâtit, doucement mais sûrement, sa notoriété. Elle n’a pas encore 20 ans lorsqu’elle obtient ses premiers (petits) rôles au cinéma, d’une part avec Catherine Zeta-Jones et Aaron Eckhart dans la comédie romantique Le Goût de la vie, d’autre part face à Jodie Foster dans le thriller À vif, en 2007. L'actrice en herbe continue ensuite d’apparaître dans les salles obscures avec des stars hollywoodiennes, telles Bruce Willis (Assassinat d’un Président), Pierce Brosnan et Susan Sarandon (The Greatest), avant de toucher la consécration du bout du doigt en 2011. La voilà au casting d’une superproduction, X-Men : Le Commencement, dans laquelle elle incarne la super-héroïne aux ailes de libellule Angel Salvadore, aux côtés de James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence et le reste de la joyeuse bande de mutants.

Entre blockbusters à la pelle et succès critique sur le petit écran

Après un bref mais remarqué passage dans la petite lucarne, sous les traits de Pearl, musicienne qui invite la fille de Hank Moody (David Duchovny) à rejoindre son groupe de musique dans la saison 4 de Californication, Zoë Kravitz poursuit son parcours à la conquête des blockbusters. Dans l’After Earth de M. Night Shyamalan, d’abord, elle se dote en 2013 d’un frère, Jaden Smith, et donc d’un nouveau père, Will Smith. L’année suivante, elle embarque dans l’aventure Divergente avec Shailene Woodley et participera même aux trois volets de la fameuse dystopie en incarnant Christina, la fidèle amie de Tris. Mieux encore, on la retrouve en 2015 au casting du transcendant remake de Mad Max : Fury Road, dans lequel elle tient un joli second rôle, celui de Toast, face à Tom Hardy et Charlize Theron.

Peut-être l’avez-vous ratée ensuite dans son premier rôle-titre, Roxxy, un thriller d’action où elle donne la réplique à Emile Hirsch, mais vous avez au moins pu la reconnaître dans le fameux préquel de la saga Harry Potter, Les Animaux fantastiques. C'est que Zoë Kravitz y tient une petite, certes, mais néanmoins importante place en incarnant Leta Lestrange...

Surtout, entre les deux premiers volets de cette nouvelle trilogie fantastique, c’est à la télévision qu’elle ajoute encore une pierre à son édifice en intégrant le casting de Big Little Lies. La jeune femme incarne Bonnie Carlson et retrouve Shailene Woodley, mais aussi Reese Witherspoon et Nicole Kidman dans cette série qui connaît un grand succès critique et dont la saison 2 s’est achevée cet été sur OCS.

Alors qu’elle a, au passage, repassé une tête dans les salles obscures, notamment dans la peau de Milly au sein du film de science-fiction Kin : Le Commencement en 2018, Zoë Kravitz monte aujourd’hui une nouvelle marche vers le succès hollywoodien en ajoutant ainsi son nom au générique de The Batman. Elle qui, pour la petite anecdote, a déjà incarné Catwoman au cinéma… C’était pour un rôle de doublage, sur Lego Batman, Le Film, sorti en 2017. À croire qu’entre animation et prises de vue réelles, il n’y a qu’un pas !

Sources : Allociné, IMDb

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Par Jessica Rat Rédacteur