SFR Actus
Cinéma

Spider-Man : Homecoming sur Netflix, les easter eggs dans le film

Tom Holland est Peter Parker / Spider-Man dans Homecoming, désormais sur Netflix © Sony Pictures

Spider-Man : Homecoming tisse maintenant sa toile sur Netflix. L'occasion de (re)découvrir les aventures de l'araignée sympa du quartier, qui était loin d'avoir révélé tous ses secrets. On vient en effet de découvrir que Hulk se cachait dans le film. Et c'est loin d'être le seul...

Même les arachnophobes aiment Spider-Man. Heureusement d'ailleurs, car ces dernières années, il est absolument partout ! Au cinéma, avec son intronisation dans le Marvel Cinematic Universe, sous les traits de l'excellent Tom Holland, ou dans le film d'animation primé Spider-Man : New Generation. En comics, toujours, et même en jeu vidéo, avec sur PlayStation le carton absolu de Marvel's Spider-Man, ou plus récemment Spider-Man : Miles Morales, le stand alone qui a accompagné la sortie de la PS5. Cela fait beaucoup de responsabilités. Mais bon, il paraît que c'est ce qui vient avec un grand pouvoir...

Et c'est loin d'être fini ! Le troisième volet des aventures de Spider-Man s'annonce totalement fou, avec un casting annonçant la présence non seulement de Tom Holland, mais également des deux interprètes précédents, Tobey Maguire, de la trilogie originale et culte de Sam Raimi, et Andrew Garfield, de la seconde trilogie tellement pas culte qu'elle n'a duré que deux films. On y annonce également le retour de Mysterio, apparu dans Spider-Man : Far From Home, mais aussi le DareDevil de la série Netflix ! Ça fait vraiment beaucoup, et le film s'annonce dingue. D'ailleurs, Sony ne s'y est pas trompé en lançant carrément le Sony Pictures Universe of Marvel Characters, pour sortir des films sur Venom, ou prochainement Morbius et Carnage, des vilains ennemis de Spidey. Autant dire que pour s'ambiancer en attendant tous ces nouveaux films, l'arrivée du premier film, Spider-Man : Homecoming, sur Netflix se fait dans un timing parfait. Surtout quand elle permet de repérer de nouveaux easter eggs...

Les easter eggs, ou œufs de Pâques en VF, sont des clins d'œil dissimulés dans les œuvres, faisant référence à d'autres éléments d'un univers ou de la pop culture. Les films de Marvel en sont toujours truffés, le plus connu de tous étant bien entendu la présence du regretté Stan Lee dans tous les films de la franchise. Des petits détails qui assurent le fan service et font toujours le bonheur des plus geeks des spectateurs. On aurait pu penser que tous les secrets de Spider-Man : Homecoming avaient déjà été percés, le film datant de 2017. Et pourtant, aviez-vous déjà remarqué la présence d'un autre Avenger, Hulk ? Enfin, plutôt Bruce Banner. Dans la salle de classe de Peter Parker, au début du film, le portrait de Mark Ruffalo, qui joue le grand-bonhomme-vert-qui-casse-tout-et-veut-faire-des-bisous-à-Black-Widow, est accroché au-dessus du tableau noir, aux côtés de Marie Curie, Isaac Newton et Albert Einstein. Quel honneur !

Stan Lee vs. Spider-Man

Il ne s'agit bien entendu pas du seul easter egg présent dans Spider-man : Homecoming, que l'on peut plus facilement traquer sur Netflix, grâce à la possibilité de mettre sur pause ou revenir en arrière, au cas où l'on repère un curieux détail. Les apparations de Captain America pour des vidéos scolaires sont hilarantes mais évidentes, tout comme celles d'Iron Man / Tony Stark, véritable mentor de ce Spider-Man. On peut aussi apercevoir Stan Lee hurler sur Spider-Man, le menaçant de descendre pour lui botter son arrière-train d'araignée :

Le vilain qui rôde sans masque

En revanche, certains easter eggs sont bien plus subtils à détecter. Pour les comprendre, il faut même une grande connaissance de l'univers de Spider-Man ou des autres films du Marvel Cinematic Universe. Par exemple, dans le film, Donald Glover, bien connu pour ses rôles de Troy dans la série Community, Lando Calrissian jeune dans Solo : A Star Wars Story, ou sa carrière de rappeur sous le nom de Childish Gambino, ne fait qu'une très petite apparition. Étrange, non ? Mais en fait, on apprend que son nom est Aaron David, qui n'est autre dans les comics (et maintenant le jeu et le film animé) l'oncle de Miles Morales, futur Spider-Man ! Son identité secrète est celle du Rôdeur, et il devient, selon les histoires, un allié ou un adversaire de Miles Morales, et un ennemi de Spider-Man. Un invité de plus pour le troisième film ?

Encore plus subtil, le nom du principal du lycée de Peter Parker : Morita. Un nom déjà entendu dans Captain America : First Avenger, parmi les soldats constituant le commando de choc mené par Steve Rogers. Et il ne s'agit pas d'une coïncidence : l'acteur est le même pour les deux rôles ! Il s'agit de Kenneth Choi, qui interprète donc dans Spider-Man : Homecoming le descendant d'un personnage d'un autre film Marvel. Un peu sur le même principe, l'acteur qui joue le professeur Harrington, Martin Starr, est bien le même que celui qui jouait un étudiant dans L'Incroyable Hulk, en 2008 :

Alors que l'on avait peur que les problèmes de licence entre Sony et Marvel fasse de Spider-Man : Homecoming un film à part, tous ces easters eggs prouvent bien qu'il fait partie de l'univers étendu des films Marvel. Mais aussi qu'une nouvelle séance de visionnage ne fait jamais de mal, pour bien comprendre tous les petits détails qui se sont glissés sur la toile...

Retrouvez Spider-Man : Homecoming sur Netflix, la plateforme de streaming disponible depuis la box SFR.

Sources : Allociné, Hitek, Screen Rant

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur