Rachel McAdams et Domnhall Gleeson dans la comédie britannique "Il était temps".
Cinéma

Top 10 des meilleures comédies romantiques

Rachel McAdams et Domnhall Gleeson dans la comédie britannique "Il était temps". © Universal Pictures

Préparez les marshmallows, le plaid et le paquet de mouchoirs : le grand amour et les bons sentiments sont au rendez-vous de cet article. Vous aimez les déclarations d’amour enflammées, les coups de foudre et les happy ends un peu clichés ? Vous êtes au bon endroit. Comme on adore les comédies romantiques, on vous a sélectionné les dix meilleurs films à voir et revoir sans modération.

Pretty Woman

C’est sans conteste LA comédie romantique par excellence. Ce conte de fées moderne raconte l’histoire d’un riche homme d’affaires (Richard Gere) qui embauche une jeune prostituée (Julia Roberts), dont il est en réalité le tout premier client... Ces deux personnages que tout oppose, mais attirés l’un par l’autre, vont fatalement tomber amoureux et bousculer les codes. Un film devenu aussi culte que sa BO.

Love Actually

Quelle que soit la période de l’année, c’est LA comédie britannique qu’on adore regarder. Ce film chorale conte les destins de plusieurs personnes : le Premier ministre et l’une de ses collaboratrices, un enfant amoureux d’une petite fille et son beau-père veuf, une rock-star has-been, un homme amoureux de la femme de son meilleur ami, et bien d'autres... Ces personnges se déchirent, s’aiment, se disputent… Une belle histoire de sentiments avec un casting cinq étoiles. On retrouve notamment Liam Neeson, Hugh Grant, Keira Knightley, Bill Nighy et Andrew Lincoln.

Coup de foudre à Notting Hill

Ce long-métrage très british, dans lequel on retrouve des personnages aussi barrés que touchants, raconte l’histoire impossible entre une star hollywoodienne (Julia Roberts, encore elle) et un libraire londonien (Hugh Grant, encore lui) assez maladroit. Leur rencontre n’était pas prévue et pourtant... Entre ses répliques cultes, des scènes bourrées d’humour et d’autres pleines d’émotions, Coup de foudre à Notting Hill ravira tous les amoureux du couple fictif anglo-américain, mais pas seulement !

N’oublie jamais

Âmes sensibles s’abstenir. Ce film, adapté du best-seller de l’écrivain Nicholas Sparks, Les pages de notre amour, est un drame romantique très larmoyant. On découvre un homme en maison de retraite, qui lit chaque jour la même histoire pour une femme atteinte de la maladie d’Alzheimer : l'incroyable romance d’un jeune couple dans les années 1930. La leur, avant que la mémoire ne les sépare. L’histoire d’amour de Noah et Allie est romanesque et très émouvante. Mention spéciale au duo parfait que forment Rachel McAdams et Ryan Gosling.

Quand Harry rencontre Sally

Meg Ryan et Billy Crystal interprètent des copains de fac qui se perdent de vue, puis se retrouvent au fil des années. Chacun de leur côté, ils vivent des histoires, se fiancent, rompent. Quand ils se rapprochent de nouveau, leur belle complicité pourrait-elle devenir plus qu’une amitié ? Après plusieurs rebondissements, ils s’aperçoivent qu’ils ont toujours été amoureux, et qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Ce film de 1989 a marqué son époque par son authenticité, des scène mythiques et des répliques amoureuses que l'on rêve d’entendre. On adore.

Bridget Jones

Adapté du roman d’Helen Fielding, Le journal de Bridget Jones est le film qui met en scène “the girl next door”, avec le personnage de Bridget (Renée Zellweger). Cette dernière est une célibataire trentenaire avec une vie sentimentale chaotique et quelques kilos en trop. Quand elle se retrouve partagée entre son patron, le charmeur et coureur de jupons Daniel Cleaver (Hugh Grant), et l’avocat coincé Mark Darcy (Colin Firth), la vie de la Londonienne est bien bouleversée. Maladroite, drôle, fleur bleue, névrosée… Bridget Jones est l’héroïne romantique du XXIème siècle.

Jeux d’enfants

Ici, deux enfants, Sophie (Marion Cotillard) et Julien (Guillaume Canet), fuient leurs problèmes en jouant à un jeu innocent :“cap ou pas cap ?” . Mais les enfants grandissent, les sentiments s’en mêlent et les défis, parfois drôles, deviennent aussi dangereux que pervers. Coincés dans les règles définies par le jeu, Sophie et Julien risquent bien de se brûler les ailes. À la manière d’un conte, les personnages mettent une vie entière pour se dire "je t’aime". Drôle, fort, fou et touchant, Jeux d’enfants est une romcom comme on les aime.

Quatre mariages et un enterrement

Encore une comédie romantique britannique mêlant cynisme, humour, maladresse et beaucoup de romantisme. Le film trame l’histoire de l’Anglais Charles (Hugh Grant, évidemment), complètement fou amoureux de l’Américaine Carrie (Andie MacDowell), qu’il croise régulièrement lors de mariages. À travers cette histoire, on suit une génération de trentenaires célibataires mais toujours en quête du grand amour. Richard Curtis (à l’écriture) signe-là un long-métrage dans lequel le charme anglais opère à la perfection.

L’Arnacœur

Le métier d’Alex (Romain Duris) ? Briseur de couple professionnel. Il agit quand une fille sort avec un mauvais garçon, ou qu’elle est dans une relation néfaste. Il ne s’occupe que des femmes malheureuses. Sa méthode est simple : pour transformer un petit ami en ex, il séduit la femme. Son affaire fonctionne très bien, jusqu’au jour où il doit séduire Juliette (Vanessa Paradis), avant qu’elle n’épouse un riche trentenaire. Cette romcom française réunit tout ce qu’on aime : un super casting, des scènes touchantes, de l’action, de l’humour et aussi une petite touche frenchy. Pas du tout une arnaque, donc...

Il était temps

En 2013, Richard Curtis, le roi de la comédie romantique anglaise, signe un nouveau film doté du fameux humour british et d’une belle histoire d’amour. Quelle est-elle ? Le jeune Tim (Domhnall Gleeson), 21 ans, apprend par son père qu’il est capable de voyager dans le temps. Alors, quand il rencontre Mary (Rachel McAdams), il use de son pouvoir pour la séduire. Parce qu'il veut avoir Mary... à tout prix. Mais modifier le passé n’est pas sans conséquences…

Emma Faury
https://twitter.com/Emma_Faury Par Emma Faury Rédacteur