SFR Actus
Cinéma

Wonder Woman : à quoi s'attendre dans le second long-métrage ?

Gal Gadot dans "Wonder Woman 1984". © Warner Bros.

Enfin ! Après avoir été maintes fois repoussé, et s'être finalement résolu à sauter la case cinéma, le deuxième film consacré à la super-héroïne DC est désormais disponible à l'achat digital. Alors, avant de vous ruer sur la plateforme VOD de la box SFR, on vous propose un petit récapitulatif de ce qui nous attend dans ce Wonder Woman 1984...

Enfin Wonder Woman donne des nouvelles ! Son grand retour avait été annoncé de longue date et est toujours attendu de pied ferme dans l'Hexagone, avec une sortie en salle qui était initialement prévue… l'année dernière. Mais après avoir été repoussé, encore et encore, comme tant d'autres films en cette (longue) période de pandémie, le second volet consacré aux aventures de Diana Prince s'est finalement résolu à débarquer directement dans nos salons.

Ça y est, le Jour J est finalement arrivé : Wonder Woman 1984 est désormais disponible sur la plateforme VOD de la box SFR, depuis ce mercredi 31 mars 2021 à l'achat digital. Alors qu'il sera par la suite accessible aussi en location, dès le 7 avril prochain, on s'est dit qu'il était grand temps de faire un petit bilan, en explorant ce qui nous attend dans cette suite…

Commençons par la temporalité de ce nouveau film, signé Patty Jenkins encore. Car c'est important quand on s'attaque à un univers cinématographique comme celui de DC (ou de son rival Marvel). D'autant plus avec un personnage comme Diana Prince qui, en tant qu'Amazone, traverse les âges sans prendre une seule ride. Aussi l'a-t-on vue à notre époque, aux côtés de Batman, Superman et toute la bande, dans Justice League (dont le fameux Snyder's Cut vient de faire son apparition sur la box SFR), alors que le premier Wonder Woman se déroulait en pleine Guerre de 14-18. Cette fois, c'est dans une toute autre décennie encore qu'elle nous emmène : comme le titre du long-métrage nous l'indique lui-même, il nous plongera au beau milieu des années 1980. En termes de chronologie, ce Wonder Woman 1984 a donc beau être le 9ème film du DCEU, il arrive en deuxième, après son prédécesseur, dans l'ordre des évènements.

Le retour de Steve, la métamorphose de Cheetah…

Alors qu'il ne faut donc pas s'attendre à une apparition surprise de ses camarades super-héros des temps modernes, ce sera l'occasion de voir comment Diana évolue seule dans le monde des humains. Si sa découverte des mœurs de notre espèce participait beaucoup au charme du premier Wonder Woman, en désormais sept décennies passées à vivre parmi nous, elle a bien dû apprendre et adopter nos us et coutumes. Mais le contexte des années 1980 devrait offrir à lui seul quelques pépites, ne serait-ce qu'en termes de styles vestimentaires… À ce propos, nul doute que vous êtes impatient de découvrir où, quand, comment la guerrière va arborer son tout nouveau costume d'or. Ça promet d'être la grande classe.

Maintenant, tant qu'on est sur le sujet de la chronologie, abordons la question qui vous brûle sans doute les lèvres : Chris Pine sera-t-il vraiment de retour aux côtés de Gal Gadot ? À priori, on aurait eu tendance à dire que le pilote de la Première Guerre mondiale, qui s'est qui plus est sacrifié à la fin du premier volet, ne devrait pas être de la partie dans Wonder Woman 1984… Et pourtant. Ça ne vous aura pas échappé, l'acteur qui incarne le gentil Steve Trevor est de nouveau au casting de cette suite. On le voit en effet en chair et en os dans la bande annonce du film, dans plusieurs séquences même, qui ne constituent clairement pas des flashbacks (contrairement à un joli retour à Themyscira auprès d'une jeune Diana, qui promet d'envoyer encore du lourd avec les Amazones). Alors, par quel miracle le bel amant de l'héroïne est-il revenu d'entre les morts, quelque 70 ans plus tard ? On a la réponse, mais on vous laisse le découvrir…

Enfin, parlons peu, parlons méchants. Parce qu'après tout, un bon film de super-héros n'est rien sans un bon gros vilain. Et dans Wonder Woman 1984, vous en aurez deux pour le prix d'un ! À commencer par un certain Max Lord, un riche homme d'affaires qui va semer la zizanie en manipulant les esprits. Introduit dès les années 1980 justement dans les comics (et plus particulièrement Justice League), il est incarné à l'écran par Pedro Pascal, la nouvelle coqueluche de Hollywood que l'on retrouve décidément partout (Narcos, Kingsman : Le Cercle d'or, The Mandalorian…). Puis surtout, celle que les fans attendent certainement d'autant plus, c'est Cheetah, LA grande nemesis de Wonder Woman. Si elle est présentée ici sous son identité civile, Barbara Ann Minerva, sous les traits de l'actrice Kristen Wiig (Mes meilleures amies, Seul sur Mars, S.O.S. Fantômes…), il faut s'attendre à découvrir sa métamorphose dans le film !

On ne vous en dit pas plus, pour ne pas vous gâcher le plaisir. Et on vous invite, avant d'aller visionner Wonder Woman 1984 sur la plateforme VOD de la box SFR, à vous rafraîchir davantage la mémoire et ne serait-ce que vous remettre dans l'ambiance avec le premier volet, également disponible sur le service VOD de la box SFR, ou bien sur Netflix. Une plateforme de streaming proposée en option, à partir de seulement 7,99 euros par mois (sans engagement) chez SFR.

Source : Allociné

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur