Émissions-docus

Nouvelle école : retour sur le The Voice du rap de Netflix

Niska, Shay et SCH : un jury de haut niveau pour Nouvelle école sur Netflix © Geoffrey Delamarre

C’est en ce moment le programme numéro 1 sur Netflix en France, Nouvelle école, la première télé-réalité française consacrée au rap. Et pour l’occasion la plateforme n’a pas lésiné sur les moyens. Inspirée de l'émission américaine Rhythm + Flow, la plateforme a choisi des jurys d'exception pour sa version française. SCH, Niska et Shay sont partis à la recherche des talents de leur ville. Retour sur la toute nouvelle compétition du rap français.

100 000 euros. C’est le gain que va remporter le vainqueur de la toute nouvelle téléréalité Nouvelle école. Le programme a, en quelques jours, fait un véritable carton. Inspiré du modèle américain, il s’est hissé en tête du classement des séries Netflix en France, et dépasse ainsi le phénomène planétaire Stranger Things. Il faut dire que le jury n’y est pas pour rien. SCH, Shay et Niska tentent en effet de trouver la nouvelle pépite du rap français dans leur ville respective : Marseille, Bruxelles et Paris. Ce jeudi 23 juin, Netflix a mis en ligne le dernier épisode de Nouvelle école, révélant ainsi l’heureux gagnant du concours.

Les premières rencontres

C’est au travers de huit épisodes que 24 rappeurs s’affrontent. Les deux premiers épisodes sont consacrés à la recherche des talents. SCH se rend d’abord dans le très célèbre stade Vélodrome de Marseille, en présence de l’Algérino et Soso Maness, pour écouter deux jeunes rappeurs. On le retrouve ensuite en présence de JuL dans une sublime villa pour dénicher de nouveau talent, et peut-être en sélectionner un pour la prochaine étape à Paris. C’est à cette occasion que les abonnés de la plateforme découvrent notamment Juss et STLR. De son côté, Niska revient aux sources, à Evry, avec l’espoir, lui aussi, de trouver la future star du rap français. Un passage dans sa ville d’enfance qui s’avère prolifique ! C’est ici, dans son quartier, que les abonnés font la connaissance de la talentueuse, bien qu’angoissée, Leys. Enfin les téléspectateurs partent direction Bruxelles, en studio. Shay va découvrir, elle aussi, de très bons talents comme Fresh Lapeufra.

Le début des hostilités

Les épisodes qui suivent se déroulent à Paris. C’est maintenant que la compétition commence ! Dans l’épisode 3, les jeunes talents passent à tour de rôle face au jury de stars. C’est l’occasion pour eux d’écrémer la sélection. Il y a les candidats sérieux, ceux qui sont stressés, d’autres qui oublient leur texte et puis il y a Vink et son “rap de campagne”. Bref il y en a pour tous les goûts ! S’ensuivent les freestyles et puis les battles. Pour cette étape, il faut avouer qu’il y a deux faits marquants. Le premier concerne la battle entre deux femmes qui n’ont vraiment pas leur langue dans leur poche. Lorsque KT Gorique se lance, tout y passe, les dents, les cheveux, le style de Soumeya, rien n’est laissé de côté. Une bataille que la Suissesse a mené avec brio, à tel point que son adversaire s’est laissée emporter par sa colère, mais on vous laisse le découvrir ! Et puis il y a la dernière battle, qui elle aussi réserve son lot de surprises. Comme des professionnels, Houssbad et Fresh s’affrontent pour le plus grand plaisir du jury, du public et des abonnés…

Les choses sérieuses commencent…

Pour le sixième épisode, les candidats encore en compétition doivent, accompagnés de professionnels, réaliser un clip. C’est à ce moment-là que l'on découvre l’entièreté des personnalités. Dans cet exercice, deux rappeurs sortent du lot : Elyon, l’homme au peignoir, et Houssbad. La photographie des clips, la musique, le débit, tout est réuni pour briller. À ce stade de la compétition, seuls 4 candidats sont retenus pour l'avant-dernier épisode dédié au featuring. Pour l'occasion les demi-finalistes partagent la scène avec quelques pointures du rap français : Gradur, Hamza, Naza et Zola. Chaque candidat va reprendre un couplet et l'écrire à sa sauce. Un beau spectacle qui laissera place aux trois derniers finalistes...

Le show final (attention spoilers)

Pour la finale, ce sont deux artistes parisiens et un bruxellois qui sont en compétition. SCH ayant perdu tous ses talents, il ne verra pas (cette année) Marseille être représentée en finale. Mais qu'à cela ne tienne, le S a, depuis plusieurs épisodes déjà, montré un vive intérêt pour Elyon. Si sa prestation était impressionnante, elle n'aura finalement pas su convaincre le jury. Une défaite que le jeune homme doit, sans doute, au manque de rap dans cette chanson un peu trop mélodieuse. Une chose est sûre, les trois candidats n'ont pas démérité ! Leys, qui a souvent eu des soucis de mémorisation durant la compétition, a cette fois mis le feu à la salle. Cette dernière n'aura pourtant pas réussi à égaler Fresh Lapeufra, grand vainqueur de cette première édition. Il faut dire que ce dernier a su faire l'unanimité avec son titre Chop.

Une victoire bien méritée pour le belge, qui repart donc avec 100 000 euros.

Source : Netflix

Margaux Sailly
Margaux Sailly Rédactrice