SFR Actus
Séries

3 bonnes raisons de regarder Halston, nouvelle mini-série sur Netflix

Vous ne le reconnaissez pas sous ses lunettes noires ? Ewan McGregor, mesdames et messieurs, dans la peau de Halston. © ATSUSHI NISHIJIMA/NETFLIX

Disponible depuis ce vendredi 14 mai, ce show en cinq épisodes va faire mouche sur la plateforme de streaming, on vous le dit ! Voici pourquoi, en trois (bonnes) raisons.

#1 C'est une histoire vraie

Les créateurs de mode ont souvent inspiré les grand et petit écrans. Après Yves Saint Laurent et Coco Chanel, notamment, Netflix s'intéresse aujourd'hui à un couturier américain : Roy Halston Frowick. Celui qui se faisait simplement appeler Halston, comme le respecte le titre de cette mini-série, n'est peut-être pas des plus connus du grand public, mais a été une véritable icône outre-Atlantique. Après avoir vu sa carrière décoller au début des années 1960, grâce à un simple chapeau de son design porté par Jackie Kennedy, le couturier a surtout connu la gloire dans les années disco des seventies. Quand son style à la fois chic et décontracté faisait fureur auprès des stars, alors qu'il était devenu un habitué des folles soirées du célèbre Studio 54, avec ses amis Andy Warhol et Liza Minnelli. Une icône, on vous dit, mais une icône éphémère… Avec son train de vie démesuré, Halston tombera dans tous les excès, dans une terrible descente aux enfers même, avant de s'éteindre à seulement 57 ans en 1990 de complications liées au sida. C'est donc sa courte et extravagante vie que la plateforme de streaming vous propose de (re)découvrir aujourd'hui.

Halston débarque sur Netflix
Halston débarque sur Netflix

#2 C'est signé Ryan Murphy

Pour raconter l'histoire de Halston, Netflix a (encore) fait appel à Ryan Murphy. Lui qui a déjà touché au milieu de la mode en enquêtant sur l'assassinat de Gianni Versace, en guise de deuxième saison pour la série d'anthologie American Crime Story. Lui qui est actuellement sous contrat avec le géant du streaming, enchaînant ainsi les créations originales pour la plateforme (The Politician, Hollywood, Ratched, The Prom). Lui qui a surtout une patte qui semble particulièrement appropriée pour un tel biopic sur le monde fantasmagorique de la haute couture et de la nightlife des années 1970. Du strass, des paillettes et du drama, une recette qui lui plaît bien. Avec Halston, Ryan Murphy signe encore une œuvre glamour, haute en couleurs et percutante.

#3 C'est avec Ewan McGregor

Last but not least, au cœur de cette mini-série, celui qui la porte (presque) à lui tout seul sur ses épaules : on retrouve Ewan McGregor dans le rôle-titre. Décidément, quel caméléon ! Révélé par les folies meurtrières et survitaminées de Danny Boyle, Petits meurtres entre amis en 1995 puis Trainspotting l'année suivante, l'Écossais est entré à Hollywood par la grande porte en se transformant en Jedi pour incarner le jeune Obi-Wan Kenobi de Star Wars, rôle qu'il va d'ailleurs retrouver prochainement dans une série à son nom sur Disney+. Puis voilà qu'entre deux épisodes de la saga de George Lucas, histoire de brouiller les pistes, il a poussé la chansonnette pour l'incommensurable Moulin Rouge! de Baz Luhrmann. Comédies musicales, comédies tout court, drames, thrillers, films fantastiques, films pour enfants… Ewan McGregor n'a cessé de prouver depuis qu'il pouvait tout jouer. Et il le prouve encore aujourd'hui, en se glissant ainsi dans la peau de ce grand créateur de mode américain, imitant ses gestes et son accent à la perfection. Quel talent.

Retrouvez sans plus attendre la nouvelle mini-série Halston, découpée en cinq épisodes, sur Netflix. Rappelons que la plateforme de streaming est proposée en option chez SFR à partir de seulement 7,99 euros par mois pour un écran, 11,99 euros par mois pour deux écrans, ou 15,99 euros par mois pour quatre écrans. Des offres sans engagement.

Sources : Allociné, Elle, Madame Figaro

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur