L'acteur Morris Chestnut donne la réplique à Jennifer Carpenter dans The Enemy Within.
Séries

3 infos sur la série The Enemy Within

L'acteur Morris Chestnut donne la réplique à Jennifer Carpenter dans The Enemy Within. © NBC Universal

Focus sur la petite sœur des séries Homeland et 24 heures Chrono, qui permet à Jennifer Carpenter, inoubliable sœur de Dexter dans la série du même nom, de faire son grand retour.

Les yeux couleur Mentalist

Dans la sérieThe Enemy Within, diffusée en exclusivité sur Altice, on suit les aventures d’Erica Shepherd, ancienne agent de la CIA recrutée par le FBI pour traquer un dangereux terroriste russe, Mikhail Vassily Tal. Ce dernier a formé des milliers d’espions, qui sont rentrés sur le territoire américain pour commettre des attentats. Erica va devoir traquer ces derniers, et peut pour cela compter sur ses capacités de déduction hors du commun. Un petit côté Sherlock, évidemment, mais aussi Mentalist, et pour cause : le showrunner de The Enemy Within, Ken Woodruff, a travaillé durant six saisons comme producteur et scénariste sur la série où les manipulations mentales de Patrick Jane faisaient des miracles. Woodruff a également travaillé sur Gotham, la série revenant sur les premiers pas de Bruce Wayne en Batman. C’est dire s’il est bien formé sur les dangereux criminels. Même si ceux de The Enemy Within ne sont pas déguisés en pingouin ou en chats, mais bien infiltrés dans le monde réel…

Un lieu de tournage super original

The Enemy Within a principalement été tournée à East Rutherford, dans le New Jersey. En extérieur, certes, mais également en intérieur, au sein de la Meadowlands Arena. Un nom évocateur : il s’agit d’un complexe sportif du même acabit que l’Accorhotels Arena (anciennement Palais Omnisports de Paris Bercy), pouvant accueillir plus de 20,000 spectateurs et qui n’abrite plus de compétition sportive depuis 2015. C’est là que jouaient les New Jersey Jets en basket, et les New Jersey Devils en hockey. Maintenant, c’est Jennifer Carpenter qui y joue ! L’ancien terrain de basket a été transformé en énorme plateau de tournage, avec de nombreuses salles délimitées par des panneaux de bois. Les infrastructures d’une telle salle, capable d’accueillir de grands événements sportifs et autres concerts gigantesques (Michael Jackson, Bruce Springsteen, Pink Floyd et bien d’autres y ont joué), sont parfaites pour répondre aux besoins d’une grosse production américaine. D’une chambre d’enfant à un bureau du FBI, il a été facile de reproduire les différents endroits de la série. Et d’utiliser les capacités de la salle. Le showrunner Ken Woodruff s’en amuse même : “Un des tunnels pour camions, par exemple, sert maintenant de décor extérieur du bâtiment J.Edgar Hoover à Washington. Tout ce que nous avons eu à faire pour rendre cela convaincant a été de mettre un logo du FBI sur la porte”. La magie de la télévision.

La galère de Carpenter

Aux yeux du grand public, elle reste “la sœur de Dexter”. Ce rôle lui colle à la peau, peut-être trop. Car depuis la fin de la série sur le plus sympathique des serial killers, Jennifer a enchaîné les rôles. Mais pas les succès. Au cinéma, on a pu la voir dans Where The Devil Hides, Section 99 et Dragged Across Concrete. Ces films ne vous disent rien ? Rassurez-vous, c’est normal. Côté télé, ça a été très compliqué également, avec Sea Of Fire et Stanistan, deux séries dont les pilotes ont été tournés… mais pas retenus par les chaînes qui les avaient commandées. Ouch. Enfin en 2015, elle retrouve un rôle un peu plus solide dans la série Limitless, basée sur le film du même nom avec Bradley Cooper, où elle incarne Rebecca Harris durant 22 épisodes. Mais la série est annulée après seulement une saison, faute d’audience...On n’a pas envie de parler de traversée du désert, mais ça y ressemble quand même plus qu’une promenade sur la plage. Alors avec The Enemy Within, série où elle incarne le personnage principal, Jennifer Carpenter espère bien effectuer son grand retour sur scène. De crime.

Sources : Architectural Digest

Par Sébastien Delecroix