Bryce Dallas Howard dans l’épisode “Chute Libre” de la saison 3 de Black Mirror.
Séries

5 séries pour patienter en attendant Black Mirror

Bryce Dallas Howard dans l’épisode “Chute Libre” de la saison 3 de Black Mirror. © Black Mirror / David Dettmann / Netflix

On ne peut pas dire que Black Mirror soit une série régulière. En 8 ans, il n’a été produit que 4 saisons et au mieux, il faut attendre un an et demi entre chacune d’entre-elles. Que faire en attendant ? Regarder les séries que nous vous proposons ci-après.

Philip K. Dick’s Electric Dreams

Electric Dreams, comme on a tendance à l’abréger, est la digne héritière de Black Mirror. La série signée Amazon Prime inspirée de nouvelles de Philip. K. Dick (auteur de Blade Runner) reprend le même format anthologique que sa grande cousine Black Mirror. Chaque épisode nous emmène dans un univers dirigé par des grands principes de science-fiction. Société asservie par les robots livreurs d’une entreprise tombée en ruine, train fantôme, mutants télépathes, logiciel de rêve, tourisme spatial, il y en a pour tous les goûts. Mais pas la peine d’en demander plus qu’un épisode ! Une fois la cinquantaine de minutes écoulées, on vire dans un univers parfois radicalement opposé.

Inside no.9

Avec Inside No. 9, série anglaise de la BBC, on reste sur le format de l’anthologie. Chaque épisode raconte une histoire nouvelle sur un format d’une trentaine de minutes. L’histoire prend place systématiquement au numéro 9 d’une rue, quelle qu’elle soit. Si ses enjeux ne relèvent que très peu de la science-fiction, c’est en revanche une bonne dose de fantastique, mais aussi de macabre. Inside no. 9 est aussi drôle et déjantée que funèbre. Un mélange que seuls les britanniques savent réaliser.

Westworld

Westworld est devenu l’un des phénomènes incontournables de ces dernières années. Diffusée par la chaîne américaine mythique HBO, l’histoire prend place dans le Far-West. Mais où est donc la science-fiction là-dedans ? Ce que l’on croit dès les premières minutes être un univers du passé, est en réalité un parc à thème géré par des androïdes. On parie que vous ne l’aviez pas vu venir celle-là. Black Mirror l’a fait plusieurs fois, Westworld y dédie son histoire : se questionner sur l’intelligence artificielle et l’intégrer dans nos rapports humains.

The Man in The High Castle

Et si les nazis avaient gagné la Seconde Guerre mondiale ? Quel serait notre vie aujourd’hui ? Dans The Man in The High Castle c’est ce qui se produit. Après l’échec de l’Alliance lors de la deuxième Grande Guerre, le monde est tombé sous la domination de l’Axe. À la place de l’Allemagne, ce sont les États-Unis qui sont séparés en deux parties. L’une dominée par le Japon, l’autre par les allemands. L’uchronie est le fait de modifier un grand événement de l’Histoire et de tenter d’appréhender les conséquences d’un tel changement. Une idée qu’on aimerait bien voir dans la suite de Black Mirror !

Altered Carbon

Début 2018, Netflix nous a surpris avec sa série originale. Le concept ? Les scientifiques ont compris comment transférer la conscience d’un corps à l’autre. Quand votre corps meurt, vous n’avez plus qu’à télécharger votre esprit dans un autre. Vous voilà immortel. Du moins, c’est le cas des plus riches qui peuvent acheter de nombreux clones d'eux-même et s’assurer des sauvegardes multiples de leur esprit. Un concept qui pourrait un jour être exploité par Black Mirror, si ce n’est pas déjà fait en partie !

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur