Stana Katic, dans le rôle d’Emily Byrne, star de la série Altice Studio Absentia.
Séries

Absentia : le récap de la saison 1 pour bien comprendre la deuxième

Stana Katic, dans le rôle d’Emily Byrne, star de la série Altice Studio Absentia. © Absentia / Sony Pictures Television

Vous vous apprêtez à regarder la deuxième saison de la série Absentia. Problème : vous avez oublié ce qu’il se passe dans la première ? Pas de panique, la rédaction vous fait un petit récap !

D’une saison à l’autre, il arrive parfois qu’on oublie des éléments importants, ou même que l’intégralité de la série se soit complètement évaporée de votre mémoire. Pas évident quand on veut regarder la suite et qu’il y est fait de nombreuses références.

Heureusement pour vous, nous sommes là pour vous aider et vous faire un petit récapitulatif de cette première saison de la série Absentia, diffusée en France sur Altice Studio.

Absentia : une saison divisée en trois temps

Vous vous souvenez probablement de l’événement qui déclenche le début de la série. Six ans après son supposé assassinat par le tueur en série Conrad Harlow, le corps d’Emily Byrne (Stana Katic) est retrouvé, toujours en vie, dans un état critique. Depuis tout ce temps, elle était détenue en captivité et soumise à des expériences de noyade dans un aquarium géant. Problème : son tueur est en prison, il ne peut donc pas avoir organisé son enlèvement. De son côté, Emily Byrne, ancienne agente du FBI, n’a presque aucun souvenir de ces six années de torture. Impossible de retrouver un coupable, d’autant que les meurtres reprennent et que les victimes s’accumulent.

Rapidement, les soupçons commencent à graviter autour de l’héroïne, incarnée par Stana Katic. Et si elle avait simulé son propre enlèvement ? Une théorie absurde, mais qui fait de plus en plus de sens au fil de la série. Elle seule sait où se trouvent les corps et chaque meurtre se retrouve lié à elle d’une manière ou d’une autre.

Emily Byrne (Stana Katic) et Nick Durand (Patrick Heusinger) dans la série Absentia diffusée en France sur Altice Studio et SFR Play VOD illimitée.
Emily Byrne (Stana Katic) et Nick Durand (Patrick Heusinger) dans la série Absentia diffusée en France sur Altice Studio et SFR Play VOD illimitée. © Absentia / Sony Pictures Television

Est-elle vraiment coupable ? Emily Byrne fuit pour échapper à la police qui est persuadée de sa culpabilité. Pendant ce temps, elle enquête et découvre que cette série de meurtres est liée à son enfance et l’orphelinat dans lequel elle a grandi avant de se faire adopter.

Qui est le tueur en série de la saison 1 d’Absentia ?

C’est dans le dernier épisode de la première saison qu’Absentia révèle enfin son plus grand secret : l’identité du tueur en série. Au cours de son enquête, Emily Byrne découvre que le directeur de l’orphelinat effectuait des expériences de noyade dans un aquarium géant sur deux enfants. L’un deux est aujourd’hui interné dans un hôpital psychiatrique, ça ne peut donc être que le deuxième.

Le masque tombe et c’est le visage de Laurie Colson qui apparaît à l’écran, journaliste qui enquête sur l’affaire d’Emily Byrne. On apprend alors qu’à l’origine, Emily aurait dû être le sujet des expériences par noyades. Mais à cause d’un échange de dossier, c’est Laurie qui s’est retrouvée victime de la folie du directeur de l’orphelinat. Ces meurtres en série faisaient partie d’un plan de vengeance à l’encontre de l’héroïne.

Qui est mort dans la saison 1 d’Absentia ?

À l’exception des nombreux cadavres retrouvés et décomposés depuis un certain temps, trois personnages ont perdu la vie au cours de cette première saison d’Absentia. Le premier, Conrad Harlow (Richard Brake), tueur présumé et condamné 6 ans auparavant pour le meurtre d’Emily Byrne. Après sa libération, il est retrouvé mort quelques jours plus tard, dans sa piscine. Si l’on croyait à l’origine à une mise en scène du tueur en série, les dernières minutes d’Absentia nous apprennent que c’est Emily Byrne qui l’a assassinée, alors qu’elle n’était pas en contrôle de son corps.

Deuxième cadavre sur les bras de la série Absentia, celui du chef du FBI de Boston, Adam Radford (Ralph Ineson). Coupable idéal jusqu’à son assassinat, la mise en scène de sa mort montre Emily Byrne comme coupable. Mais la véritable meurtrière, c’est bien Laurie Colson.

Alice Durand (Cara Theobold) et Flynn Durand (Patrick McAuley), personnages secondaires de la série Absentia.
Alice Durand (Cara Theobold) et Flynn Durand (Patrick McAuley), personnages secondaires de la série Absentia. © Absentia / Sony Pictures Television

Enfin, le troisième cadavre, c’est bien celui de Laurie Colson. Dans sa confrontation finale avec Emily Byrne, elle perd la vie dans un dernier combat à main nue. Coup du sort : elle meurt noyée, dans un marais, histoire de terminer sur une note de justice et d’ironie du sort.

Où en sont les autres personnages ?

Absentia, c’est l’histoire d’Emily Byrne, de sa quête pour retrouver un mystérieux tueur en série et pour prouver sa culpabilité. Mais il n’y a pas qu’elle dans la série et les autres personnages subissent aussi des évolutions dans la première saison. On découvre notamment son ex-mari, Nick Durand (Patrick Heusinger), remarié depuis la supposée mort d’Emily. Sa relation avec sa femme, Alice (Cara Theobold), en prend un sacré coup. Et ça ne s’arrange pas quand elle est enlevée avec leur fils, Flynn (Patrick McAuley), pour subir eux aussi les expériences par noyade. Fort heureusement, la rédemption d’Emily Byrne résout tous les conflits à la fin de la série.

On suit aussi Jack Byrne (Neil Jackson), le frère d’Emily, alcoolique, sadomasochiste, à la personnalité quelque peu brisée par la mort de sa soeur 6 ans auparavant. La traque du tueur en série renoue les liens entre la famille et Jack remet sa vie sur les rails et semble reparti sur de bonnes bases pour la saison 2.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour aborder la saison 2 d’Absentia avec sérénité ! L’énigme du tueur en série enfin révélée, la suite devrait se centrer autour de la reconstruction d’Emily Byrne qui devra renouer les liens brisés avec son fils, Flynn, et pourquoi pas de son retour dans les forces de police ! Tout ça et plus encore, ça se passe sur Altice Studio et SFR Play VOD illimitée.

Par Clément Capot