Alice Durand (Cara Theobold), personnage dont l'implication s'est avérée primordiale dans la saison 2 de la série Absentia, sur Altice Studio.
Séries

Absentia : le récap de la saison 2 pour bien comprendre la troisième

Alice Durand (Cara Theobold), personnage dont l'implication s'est avérée primordiale dans la saison 2 de la série Absentia, sur Altice Studio. © Asbentia / Sony Pictures Television

Vous voudriez aborder la troisième saison d'Absentia sans craindre de n'y rien comprendre ? Pas de panique, on vous fait un récapitulatif de la saison 2 !

Si vous êtes là, c'est que vous vous posez la question, on le sait bien. Que s'est-il passé dans la saison 2 d'Absentia sur Altice Studio ? Qui était le tueur ? Dans quel micmac s'est encore retrouvée Emily Byrne (Stana Katic) ? Quels étaient les enjeux et qui est mort ? Pour bien préparer le retour de la saison 3, on reviennt sur la deuxième et on vous explique tout.

Deux nouveaux tueurs en liberté dans Absentia

Après avoir été blanchie à la fin de la première saison, Emily Byrne essaye de reprendre une vie normale comme elle peut. Elle entretient une liaison avec le policier Tommy Gibbs et mène l'enquête sur son mystérieux passé. Une investigation qui va la mener à retrouver Valerie Chandris, qui n'est autre que sa mère biologique l'ayant abandonnée dans son enfance. De belles retrouvailles en perspective ? Pas tant que ça. L'étrange femme semble quelque peu psychotique sur les bords et est persuadée d'être harcelée par une organisation secrète qui lui veut du mal et analyserait son sang contre son gré.

Parallèlement, deux nouveaux tueurs en série apparaissent à Boston. Le premier, organise une grande attaque terroriste au gaz dans un bâtiment fédéral. Le second élimine ses victimes de manière complètement aléatoire en leur injectant du Fentanyl, un opioïde puissant. Lorsque ce second tueur assassine sans raison apparente Valerie Chandris, Emily intègre à nouveau le FBI pour tenter de l'arrêter.

Tout devient problématique lorsque le tueur au Fentanyl assassine le tueur au gaz sous les yeux de la police. Son modus operandi est de plus en plus flou et la thèse du complot semble plus concrète que jamais. L'enquête continuant, elle mène nos policiers sur la piste d'un réseau pharmaceutique qui ne leur offrira que deux résultats : la mort de Tommy Gibbs, maquillée en suicide et un réseau énigmatique de super-soldats en Moldavie.

Mafia soviétique et révélations choc

Emily Byrne et son nouveau partenaire, Cal Isaac, se rendent donc en Moldavie pour tenter d'y voir plus clair dans cette sombre affaire. Le jeu n'en vaut que très peu la chandelle. S'ils finissent par identifier le tueur au Fentanyl, Rex Wolfe, ce dernier se révèle n'être que le pion d'un plus grand plan et meurt en marchant sur une mine terrestre. Retour aux États-Unis pour nos deux agents du FBI et retour quasiment à la case départ.

Pas le temps de niaiser, l'enquête continue. L'heure est venue aux révélations. Emily finit par découvrir que derrière ces assassinats, se cache une expérience pour tenter de contrôler l'esprit humain. Rex Wolfe avait ainsi été engagé pour éliminer les cobayes. À la tête de ces essais scientifiques, on trouve le Docteur Oduwale, qui n'est autre que le psychiatre de Flynn, progéniture de notre protagoniste. Panique à bord dans Absentia ! Non-seulement Emily découvre que son fils se faisait prélever du sang chaque mois, mais en plus, elle réalise que le Docteur Oduwale avait aidé Laurie Colson à orchestrer son enlèvement pendant 6 ans.

Malheureusement, alors qu'il s'apprêtait à passer aux aveux, le Docteur Oduwale est assassiné d'une balle dans le thorax par son complice. Roulement de tambour, coup de tonnerre : il s'agit d'Alice Durand, la femme de Nick, ex-mari d'Emily. Manipulée par le psychiatre toutes ces années, elle est abattue dans la course poursuite finale sans pouvoir s'expliquer. Alors qu'Emily Byrne comprend qu'elle est le fruit d'une expérience visant à contrôler les êtres humains et qu'elle se rapproche petit à petit de la vérité sur son passé, la saison 2 d'Absentia se termine.

Après une première saison haute en couleur, le deuxième opus des aventures d'Emily Byrne revient de manière doublement rocambolesque. Les scénaristes nous prouvent une bonne fois pour toutes que tous les personnages sont susceptibles de dissimuler une double vie. Nous sommes bien loin d'avoir éclairé toutes les zones d'ombre sur le mystérieux passé d'Emily. Pas de doute que la saison 3, à retrouver sur Altice Studio, apportera encore plus de révélations tonitruantes !

Par Clément Capot