SFR Actus
Séries

Cobra Kai : How I Met Your Mother a-t-elle inspiré la série ?

Ralph Machhio et William Zabka de retour dans la peau de Daniel LaRusso et Johnny Lawrence, dans "Cobra Kai". © CURTIS BONDS BAKER/NETFLIX

Avant de faire leur grand retour dans le show qui connaît aujourd'hui un grand succès sur Netflix, les (anti ?-)héros de Karaté Kid s'étaient déjà réunis, il y a huit ans de cela, pour un caméo marquant dans la sitcom culte. Et si ces retrouvailles avaient soufflé l'idée de ce brillant revival ?

Les abonnés Netflix, et fans de Karaté Kid, n'y ont certainement pas échappé. La célèbre saga qui a marqué toute une génération dans les années 1980 file de nouveau des beaux jours sur la plateforme, sous la forme cette fois d'une série. Elle s'appelle Cobra Kai et elle reprend l'histoire trois décennies plus tard, avec les mêmes acteurs qui interprétaient Daniel LaRusso et Johnny Lawrence (Ralph Macchio et William Zabka, la cinquantaine maintenant bien entamée) de retour dans leurs rôles respectifs.

Alors qu'elle était en réalité diffusée depuis 2018, à l'origine sur YouTube Premium, Cobra Kai rencontre un succès monstre depuis que le géant du streaming en a récupéré les droits l'été dernier, se chargeant de la perpétrer avec une troisième saison parue en ce tout début d'année 2021 — et même une quatrième d'ores et déjà annoncée… Inattendue et improbable, la série est une véritable surprise, surfant certainement sur la mode de revival des années 1980, plus particulièrement sur la nostalgie des fans de Karaté Kid. Mais offrant aussi, avec une certaine maturité, un peu d'émotion et surtout beaucoup d'humour, un scénario qui tient la route.

Car l'idée de départ est intéressante. Si vous avez vu les films, vous vous en douterez : Cobra Kai prend le parti de raconter l'histoire du point de vue cette fois de Johnny Lawrence, le "méchant" des deux premiers volets. Bon, à vrai dire, au fil des épisodes on se rend compte que le regard de la série n'est pas si manichéen que cela (d'où la certaine maturité). Mais le fait est que le personnage de William Zabka est au premier plan. L'occasion de le montrer sous un autre angle, quelque peu attachant derrière ses vilains défauts (cynique, macho, alcoolique…) dont il essaie tant bien que mal de se débarrasser. Et puis d'exprimer effectivement au passage sa vision des choses : à ses yeux, c'est plutôt Daniel LaRusso le méchant, véritable petit bully qui lui a fait vivre un enfer à l'adolescence et qui, cerise sur le gâteau, a remporté le trophée de ce fameux tournoi de karaté en 1984 sur un coup de pied pas tout à fait réglementaire…

Barney Stinson, sort de ce corps

Ça vous dit quelque chose, cette relecture des évènements de Karaté Kid ? Alors sans doute avez-vous binge-watché une certaine sitcom il y a quelques années, du nom de How I Met Your Mother. Car cette théorie qui ferait de Johnny Lawrence le vrai héros de la saga, elle a d'abord été formulée par l'inénarrable Barney Stinson. Le célèbre personnage incarné par Neil Patrick Harris, qui ne faisait rien comme tout le monde, se remémorait en effet ses doux souvenirs d'enfance ainsi :

"Karaté Kid était un film génial, c'était l'histoire d'un jeune amateur de karaté, plein d'espoir, porté par ses rêves et son courage jusqu'au Championnat de Karaté de All Valley. Malheureusement, il perd dans le dernier round face à ce petit intello… Mais il apprend une leçon très importante, qui est d'accepter la défaite avec grâce."

Et quand, interloquée, Lily lui demandait alors s'il était du côté de "ce méchant blond", Barney renchérissait : "Non, j'étais du côté du loser gringalet du New Jersey qui connaissait à peine le karaté… Bien sûr que quand je regardais Karaté Kid j'étais du côté du 'Karaté Kid', Johnny Lawrence du dojo Cobra Kai !" Ça, c'était dans l'épisode 15 de la saison 4 de How I Met Your Mother, intitulé The Stinsons pour la petite info. Et l'histoire ne s'arrête pas là.

Le Karaté Kid à la "Bro Mitzvah" de Barney

Dans la huitième saison, plus précisément l'épisode 22 intitulé The Bro Mitzvah, la bande organise un enterrement de vie de garçon pour Barney dans les règles de l'art, telles qu'il les a lui-même décrites. Suivant à la lettre sa liste de souhaits, ils orchestrent une rencontre avec le héros de Karaté Kid. Sauf qu'ils invitent évidemment Ralph Macchio alias Daniel LaRusso, ce qui ne manque pas d'enrager ce cher Barney : "Non, je déteste Ralph Macchio !", hurle-t-il, avant de rappeler qu'il n'est pas le vrai Karaté Kid, celui-ci étant "William Zabka, élève star du dojo Cobra Kai, que ce monstre a battu avec un coup de pied mesquin et illégal en pleine tête, dans ce qui restera la fin la plus tragique de l'histoire du cinéma."

Bien sûr, il s'agissait en fait d'un malin petit jeu qui consistait à le duper, l'acteur qui incarnait Johnny Lawrence s'avérant être lui aussi présent aux festivités de cette "Bro Mitzvah", depuis le début même, sous un déguisement de clown. Et voilà comment, bien des années avant Cobra Kai, Ralph Macchio et William Zabka avaient déjà ravivé (avec beaucoup d'auto-dérision) leur vieille rivalité !

Ceux qui se souviennent de cette séquence, il faut dire assez mythique de How I Met Your Mother, se sont ainsi forcément demandés en découvrant Cobra Kai s'il n'y avait pas là un lien de cause à effet… Eh bien sachez que l'un des co-créateurs de la série, Josh Heald, a répondu à cette question l'été dernier auprès du média CBR. Il a expliqué que la sitcom n'était en soi pas à l'origine de cette nouvelle approche, la théorie selon laquelle les rôles seraient en réalité inversés circulant à vrai dire déjà au sein de la communauté de fans. Mais qu'ils ont néanmoins trouvé le running-gag dans How I Met Your Mother "génial" et que cette interprétation, parmi d'autres, leur a permis d'aborder la série en toute confiance, sachant qu'ils n'étaient "pas seuls". Surtout, "c'était bon de savoir que d'autres avaient encore Karaté Kid à l'esprit", dit-il. Et effectivement, pari réussi pour ce revival aussi improbable que jouissif.

Retrouvez les trois saisons de Cobra Kai dès à présent sur Netflix, la plateforme de streaming disponible depuis la box SFR.

Sources : ScreenRant, Allociné, CBR

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur