Votre panier est vide
Séries

Destin : La Saga Winx, le récap’ de la saison 1

Musa (Elisha Applebaum), Terra (Eliot Salt), Bloom (Abigail Cowen), Stella (Hannah van der Westhuysen) et Aisha (Precious Mustapha) sont de retour dans la saison 2 de "Destin : La Saga Winx". © Jonathan Hession/NETFLIX © 2020

Ça y est, il est temps, enfin, de retourner à Alféa. Cela fait plus d’un an et demi que vous l’attendiez, mais la voilà : la deuxième saison de Destin : La Saga Winx vient d’atterrir sur Netflix ce vendredi 16 septembre. Besoin de vous rafraîchir un peu la mémoire avant de replonger dans les aventures de Bloom et ses amies fées ? C’est parti pour le récap’ !

Replantons le décor, pour commencer. Relecture du dessin animé Winx Club qui a fait sensation auprès de la génération qui a grandi dans les années 2000, Destin : La Saga Winx nous emmène à Alféa, une école de magie à Solaria, un des royaumes de l’Autre Monde, auprès de ses élèves qui doivent apprendre à développer leurs pouvoirs tout en navigant les aléas de l’adolescence, entre amitiés, rivalités, romances, mais aussi les dangers qui menacent leur existence. Dans cette série originale Netflix, on suit plus particulièrement le destin de cinq fées, qui maîtrisent chacune un élément particulier : Terra, fille d’un professeur d’Alféa, est une fée de la terre, Aisha est une fée de l’eau, Musa est une fée de l’esprit, Stella, princesse du royaume de Solaria s’il vous plaît, est une fée de lumière, et Bloom, qui a quant à elle grandi dans le monde des humains, est une fée de feu. 

Véritable héroïne de Destin : La Saga Winx, Bloom a contrairement aux autres découvert la magie sur le tard, en brûlant malencontreusement sa maison avec ses pouvoirs, des plus puissants. Alors qu’elle attise la curiosité de tous à l’école de magie, frôlant parfois la méfiance et la jalousie, elle-même est avide d’explications sur ses origines. Devant par ailleurs cacher la vérité à ses parents humains, qui la croient simplement partie en Europe, elle espérait découvrir d’où elle tient ses pouvoirs en intégrant Alféa. Si la directrice Farah Dowling ne lui est pas d’une très grande aide, au départ, semblant même lui cacher quelque chose, Bloom va vite devoir faire face à une hypothèse troublante : elle serait une fée qui aurait été échangée bébé avec un être humain, et ses parents ne seraient ainsi pas ses parents biologiques.

La menace des Brûlés, le mystère d'Aster Dell

Alors que la jeune femme est en quête de réponses, l’école d’Alféa doit faire face à une menace qu’elle pensait disparue : les Brûlés. C’est en raison de ces monstres que l’établissement est protégé par une barrière enchantée. Or leur présence, en plus en plus grand nombre, devient de plus en plus inquiétante. Se préparent alors à les combattre ceux que l’on appelle les spécialistes, guerriers qui œuvrent auprès des fées et sont formés dans la même école, auprès du professeur Silva. On apprend que ce dernier était l’ami d'un guerrier d'élite mort en combattant justement les Brûlés, Andreas, qui était par ailleurs le père d’un des élèves spécialistes, Sky (avec qui Bloom va très bien s’entendre, si vous voyez ce que l'on veut dire…)

En parallèle, Bloom avance dans son enquête sur ses origines après avoir rêvé d’une femme, qu’elle retrouve sur une photo de l’école aux côtés de Farah Dowling. Il s’agissait de la mentor de cette dernière, l’ancienne directrice d’Alféa dénommée Rosalind. Si Dowling la dit décédée, on apprend plus tard qu’elle la tient en réalité prisonnière dans un passage secret de son bureau. Entre en jeu Beatrix, une mystérieuse et ténébreuse élève prête à tout pour délivrer Rosalind. Trouvant en Bloom un moyen de l’aider, elle va lui apprendre l’existence d’une ville du nom d’Aster Dell, soi-disant anéantie par Dowling et ses alliés, contre l’avis de Rosalind, dans la lutte menée contre les Brûlés. Suggérant que c’est de là que vient Bloom, et que ses parents biologiques auraient ainsi été assassinés, elle la convainc d’aller libérer l’ancienne directrice d’Alféa.

C’est contre la mise en garde de Dowling, qui tient un tout autre discours au sujet de Rosalind, la prévenant de sa puissance machiavélique, que Bloom s’en va néanmoins libérer cette dernière, toujours en quête de vérité. L’ancienne directrice admet que c’est elle qui a voulu anéantir la ville d’Aster Dell, laissant penser aux autres qu’elle avait été évacuée, mais que c’était pour le bien commun : ses habitants étaient d’après elle des sorciers qui puisaient leur magie dans des sacrifices, comme pour Bloom lorsqu’elle n’était qu’un bébé, confiant au passage que ses parents biologiques étaient peut-être encore en vie dans l’Autre Monde mais qu’elle l’avait emmenée dans celui des humains pour la protéger. On découvrira plus tard qu’elle ne lui a pas tout dit, et les vraies intentions de Rosalind ne vont pas tarder à être dévoilées, alors qu’elle use de ses pouvoirs pour faire tomber le sort qui protège l’école d’Alféa…

Rosalind libérée, Bloom et le pouvoir de la Flamme du Dragon

Les Brûlés parviennent ainsi à pénétrer l’établissement. Alors que professeurs et élèves s’apprêtent à les affronter, Silva révèle à Sky que c’est en réalité lui qui a tué son père Andreas, après avoir découvert qu’il était de mèche avec Rosalind dans son intention de détruire Aster Dell sans en avoir évacué ses habitants. Lorsque c’est finalement Bloom qui parvient à arrêter les Brûlés, en déployant tout le potentiel de ses pouvoirs, on comprend qu’elle n’est effectivement pas une fée comme les autres. D’autant plus qu’à son contact, les Brûlés vaincus ont repris leur forme originelle… C’est encore une fois Rosalind, confrontée cette fois par Dowling, qui nous apporte alors des explications face à ce mystère : ces monstres ont été créés il y a de ça des milliers d’années, au détour d’une guerre, avec une magie puissante appelée la Flamme du Dragon. Et il se trouve que Bloom a cette magie en elle. 

Alors qu’il faudra attendre la saison 2 pour découvrir où cette nouvelle intrique nous mène, venons-en maintenant au cliffhanger sur lequel nous a laissé le dernier épisode de Destin : La Saga Winx. De retour à Alféa, après s’être rendues dans le monde des humains pour rendre visite aux parents de Bloom, et leur dévoiler toute la vérité sur sa vie magique, les amies fées constatent avec effroi qu’il y a eu du changement dans l’établissement. Rosalind a repris les rênes de l’école, après avoir assassiné Dowling. Silva a été arrêté pour la tentative de meurtre sur Andreas, qui non seulement s’avère être effectivement en vie, mais être aussi celui qui a élevé Beatrix. Les deux sont de retour aux côtés de Rosalind, soutenue par la reine de Solaria (Luna, la mère de Stella), pour ce qui s’annonce comme une nouvelle ère chaotique à Alféa…

Voilà, vous êtes à jour ! Il n'y a plus qu'à aller binge-watcher les 8 nouveaux épisodes de la saison 2 de Destin : La Saga Winx, désormais disponibles dans leur intégralité sur Netflix !

Source : Netflix

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice