Netflix aurait le partage de compte dans son viseur.
Séries

Est-ce que Netflix va vraiment interdire le partage de compte ?

Netflix aurait le partage de compte dans son viseur. © Netflix

Une nouvelle tonitruante circule ces derniers jours : Netflix interdirait prochainement le partage de compte des abonnés. Mais est-ce bien vrai ?

C'est une pratique vieille comme le monde, ou plutôt vieille comme l'arrivée de Netflix dans le monde : le partage de compte. L'astuce est simple : on partage ses identifiants Netflix à quelqu'un contre rétribution financière, ou non et l'autre personne peut avoir accès au service de streaming grâce aux multiples écrans simultanés autorisés par les différents abonnements.

La conséquence de cette pratique génère un décalage entre le nombre d'abonnés de Netflix et les téléspectateurs réels de leurs programmes. Et donc, potentiellement, une perte de chiffre d'affaires pour la firme américaine avec ceux qui regardent Stranger Things ou La Casa de Papel sans payer.

Le partage de compte Netflix, une pratique peu répandue

Est-ce une pratique très répandue ? Pas vraiment, du moins pas autant qu'on l'imagine. Une étude réalisée au cours de l'été 2018 relayée par ZDNet révèle qu'il y a finalement assez peu de partage de compte. Aux États-Unis, seulement 8% des foyers s'adonne à cette pratique. "Même dans des pays où le taux de piratage est réputé élevé, comme le Brésil et l’Espagne, leurs taux de partage sont inférieurs à 10%”, explique Pascal Lechevallier qui a conduit l'étude. La France, en revanche est en tête du classement. Mais ça ne vole pas bien haut : cela ne concerne que 12% des foyers.

Mais voilà, pour ces quelques personnes, depuis plusieurs jours, c'est l'inquiétude qui règne : Netflix serait en passe d'interdire cette pratique qui le prive d'un certains nombres d'abonnés. Partout, sur internet, on lit que c'est fini la rigolade, maintenant il va falloir payer. Oui, sauf que ce n'est pas vrai.

Netflix ne va pas interdire le partage de compte

Tout est parti de l'interprétation extensive d'un média américain, The Daily Dot. Le 17 octobre dernier, il annonce que Netflix va enfin commencer à démanteler le partage de compte. L'information est reprise et encore plus déformée. Elle se base sur une conversation téléphonique entre l'analyste Mike Morris de Guggenheim Securities et Greg Peters, directeur des produits de Netflix. Le problème, c'est que dans l'information relayée par The Daily Dot, on ne trouve aucune citation de cet échange. Et quand on s'intéresse à ce qu'a vraiment dit Greg Peters, la réalité est toute autre.

Dans la retranscription par Seeking Alpha de cette fameuse conversation téléphonique, Mike Morris demande donc à Greg Peters : "Un autre sujet dont nous n’avons pas parlé depuis un moment est celui du partage, du vol – ou peu importe la manière dont vous voulez l’appeler – des mots de passe. Au moment où nous arrivons à une progression de croissance plus mature aux États-Unis, est-ce que cela redevient un problème qu’il est important de résoudre ? Et comment y remédier sans éloigner une partie de votre base d’utilisateurs ? Comment pouvez-vous trouver un équilibre sur ce sujet ?" Ce à quoi le directeur des produits de Netflix répond : " Je pense que nous allons continuer à surveiller cela, donc nous examinons la situation. Encore une fois, nous proposerons des moyens respectueux des consommateurs pour repousser ce phénomène. Mais je pense que nous n’avons pas de grands projets à annoncer à ce stade pour changer les choses."

Netflix n'envisage donc nullement de s'attaquer à la question du partage de compte sur sa plateforme. S'il fallait résumer les propos de Greg Peters de manière triviale, le directeur des produits du géant du streaming a annoncé qu'ils étaient bien conscients de cette problématique, qu'ils feraient peut-être quelque chose un jour mais que rien n'est prévu pour le moment. Vous pouvez donc dormir sur vos deux oreilles, Netflix n'a pas encore prévu de modifier sa politique de gestion des comptes. En attendant, allez profiter du service sur votre box SFR !

Sources : ZDNet, 01Net, The Daily Dot, Seeking Alpha

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur