Les stars de Friends : Lisa Kudrow, Matt LeBlanc, Courtney Cox, David Schwimmer, Jennifer Aniston et Matthew Perry.
Séries

Friends fête ses 25 ans : "Celui qui aurait pu être bien différent !"

Les stars de Friends : Lisa Kudrow, Matt LeBlanc, Courtney Cox, David Schwimmer, Jennifer Aniston et Matthew Perry. © DR PROD

La plus célèbre des sitcoms américaines souffle ce dimanche ses 25 bougies. Car c’était un 22 septembre, en 1994, qu’elle a fait irruption sur le petit écran avec la diffusion sur NBC de son pilote, Celui qui déménage. Le début d’une véritable "Friendsmania" tout autour du globe. Même 15 ans après le clap de fin, les tribulations de la joyeuse bande de new-yorkais continuent de tourner en boucle sur les antennes. C’est sûr, d’ailleurs, bon nombre de fans se referont les 10 saisons en l’honneur du quart de siècle de la série culte. Nous, on vous propose de la découvrir sous un autre angle…

Ce mardi 17 septembre, un (énième) ouvrage consacré au feuilleton est apparu sur les étagères : Generation Friends, dans lequel l’auteur Saul Austerlitz raconte les coulisses de la sitcom. Notamment, si l’on s’en doute étant donné le processus de création par lequel passe n’importe quel programme, on découvre qu’elle aurait pu être bien différente ! Compilation de ce que nous révèlent des extraits partagés dans les médias américains.

Celui qui devait s’appeler "Friends Like Us"

Difficile de concevoir un autre nom que le direct et explicite Friends pour la série culte, et pourtant. À l’origine, elle devait s’appeler Friends Like Us – soit en bon français Des amis comme nous – dans l’idée on imagine que les téléspectateurs s’identifient immédiatement au groupe de six. Finalement, l’alchimie entre Jennifer Aniston, Courtney Cox, Lisa Kudrow, Matt LeBlanc, Matthew Perry et David Schwimmer aura suffi à elle-même. Ces amis-là n’ont pas besoin d’épithète.

Celui qui devait avoir un septième ami

Quoi, six ça ne suffisait pas ? Apparemment pas pour NBC, qui aurait demandé à Marta Kauffman et David Crane d’ajouter un autre personnage dans le groupe formé par Rachel, Monica, Phoebe, Joey, Chandler et Ross. C’est que la chaîne s’inquiétait de voir la série se limiter à un jeune public avec tous ces acteurs dans leur vingtaine. Ainsi aurait-elle soufflé l’idée d’un personnage, même secondaire, mais plus âgé. Un qui aurait bel et bien été envisagé, sous le nom de "Pat the Cop"… Toutefois, les créateurs de la série auraient finalement obtenu un compromis : pas de Pat le flic, mais des figures parentales en échange, incarnées par des anciennes stars du petit écran américain. Coucou les parents de Ross et Monica, interprétés par Elliott Gould (M*A*S*H) et Christina Pickles (Hôpital St. Elsewhere). Ou encore, dès la saison 2, l’illustre Tom Selleck alias Magnum et… Richard Burke donc, dans Friends.

Celui qui a failli perdre Rachel

Juste avant de se lancer dans l’aventure Friends, Jennifer Aniston avait signé auprès d’une autre sitcom, sur une chaîne concurrente. C’est ainsi que NBC se serait trouvée bien embarrassée, envisageant le pire si cette série dénommée Muddling Through s’avérait être un succès sur CBS : elle perdrait sa Rachel. Inenvisageable, n’est-ce pas ? Alors NBC aurait montré son pire visage. "Tuez-la", aurait ainsi ordonné le producteur Warren Littlefield. C’est sur le calendrier de diffusion que les deux chaînes se seraient alors affrontées, NBC mettant tout en œuvre pour faire concurrence au feuilleton de CBS. Et c’est donc elle qui aurait remporté la bataille, Muddling Through n’ayant effectivement survécu que 10 petits épisodes, contre 10 longues saisons pour Friends !

Celui qui a failli perdre Chandler

La sitcom était cette fois bien ancrée dans le paysage audiovisuel. Et ce n’est pas que Matthew Perry avait d’autres engagements, mais plutôt… un problème de drogues et d’alcool. Si bien qu’il aurait été sérieusement envisagé de le faire quitter la série, aussi impensable que cela puisse paraître. Pour son propre bien, d’abord, mais aussi pour la réputation de Friends. Finalement et fort heureusement, Chandler est resté. Et l’affaire aura vite été oubliée.

Celui qui envisageait de quitter New York

La ville qui ne dort jamais fait presque partie du casting de Friends, tant elle y occupe une place importante. Pourtant, les auteurs auraient admis que la Grosse Pomme n’était pas si bien représentée que ça dans la série – difficile, quand on tourne le tout dans des studios de Los Angeles. Ils auraient même envisagé, au cours de la cinquième saison, de faire déménager toute la bande pour… le Minnesota ! Une idée de scénario aurait ainsi été discutée, où Chandler se retrouvait subitement transféré dans cet État frontalier du Canada, avec ses fidèles amis qui auraient fini par le rejoindre pour découvrir les joies des "appartements pas chers, des voisins amicaux et du froid". Oui, bon. Ils ont bien fait de (faire semblant de) rester à New York.

Celui qui imaginait un tout autre couple

Friends, depuis le début, c’est Ross et Rachel. LE couple phare qui, malgré des hauts et des bas, bien des rebondissements et cette fameuse "pause", était destiné à se réunir avant la fin de la série. Tel un vieux couple de homards, n’est-ce pas Phoebe ? Oui, mais voilà. Les auteurs auraient à l’origine plutôt voulu centrer l’intrigue romantique sur un autre duo au sein du groupe… Accrochez-vous : Joey et Monica. Joey qui, par ailleurs, aurait dû être originaire de Chicago, très urbain et beaucoup moins naïf. Quant à Monica, elle aurait été imaginée "dure, défensive, cynique, sarcastique". Bref, c’est un tout autre Friends qui aurait pu voir le jour si à un moment donné, quelqu’un dans la pièce, n’avait pas osé dire "mauvaise idée". On l’en remercie.

Sources : Entertainment Weekly, Vulture, USA Today

Par Jessica Rat