Votre panier est vide
Séries

Interview - House of the Dragon, Milly Alcock et Fabien Frankel : "C'est bizarre quand les gens m'appellent Khaleesi"

Milly Alcock et Fabien Frankel incarnent Rhaenyra Tagaryen et Ser Criston Cole dans House of the Dragon © Ollie Upton / HBO

À l'occasion de la sortie de House of the Dragon, le spin-off de Game of Thrones, nous avons pu rencontrer Milly Alcock, l'actrice interprétant la princesse Rhaenyra Targaryen, et Fabien Frankel, qui joue Ser Criston Cole. Souriants et ayant un peu de mal à réaliser dans quelle grosse machine ils viennent de s'embarquer, ils ont répondu avec énergie à nos questions sur la série événement.

On l'a trop vite appelée "la nouvelle Daenerys". Mais la princesse Rhaenyra est bien décidée à se faire un prénom dans la famille Targaryen, comme les spectateurs ont pu le constater depuis le début de House of the Dragon, la série qui a battu un record de Game of Thrones dès son premier épisode. Comme son dragon crache du feu, Milly Alcock crève l'écran, et incarne parfaitement son personnage, mais avec un certain détachement, aperçu pendant l'avant-première de la série au Grand Rex, où elle était présente en compagnie de Fabien Frankel, qui joue Ser Criston Cole. Quelques heures auparavant, nous avions pu échanger avec les deux comédiens sur ce tournage décidément pas comme les autres. Rencontre avec une princesse de Westeros et son chevalier servant...

Une des forces de Game of Thrones avait été de prendre des comédiens peu connus du grand public, les mélangeant à des têtes d'affiche comme Sean Bean (sans mauvais jeu de mots). Une formule qu'a répétée House of the Dragon, entourant les stars du programme, Matt Smith ou Rhys Ifans, de jeunes acteurs comme Fabien Frankel (Ser Criston Cole) et Milly Alcock (Rhaenyra Targaryen), qui semblent encore époustouflés d'avoir été choisis pour participer à cette aventure : "C'est incroyable. Game of Thrones est une série tout simplement historique, avec des personnages incroyables et une réalisation de folie", s'enthousiasme Fabien Frankel. "Il y a eu des épisodes parmi les meilleurs de l'histoire de la télévision dans Game of Thrones. Et je pense que House of the Dragon fait honneur à cela". Une impression partagée par Milly Alcock, même si celle-ci préfère insister sur les différences entre les deux séries : "Notre show explore de nouvelles facettes, c'est plus condensé. On ne suit qu'une seule famille, alors qu'il y en avait quatre ou cinq je crois dans Game of Thrones. C'est différent dans le style, mais aussi dans la narration. Et je trouve ça absolument magnifique. Game of Thrones a commencé il y a quoi ? 15 ans ? Les choses ont changé depuis. Maintenant on prend les séries plus au sérieux, au même niveau que les films. Là avec cette première saison de House of the Dragon, c'est comme avoir 10 heures de cinéma". Comme dans la série, il est donc bien question de succession, y compris pour les comédiens. Au point d'avoir lu les livres ?

"J'ai commencé à lire le livre, et puis j'ai arrêté"

House of the Dragon s'appuie sur Feu & Sang, l'histoire fictive des Targaryen, imaginée par George R.R. Martin, l'auteur de Game of Thrones. Mais visiblement, cela n'a pas ému plus que cela Milly Alcock : "J'ai commencé à lire le livre, et puis j'ai arrêté. C'est comme un cours d'Histoire (rires). Mais j'ai lu suffisamment pour savoir ce qu'il y avait à savoir sur mon personnage". Fabien Frankel, de son côté, semble avoir été un peu meilleur élève : "Le livre est incroyable. Ce qui est génial, c'est qu'il ne s'agit que de faits historiques, et ça ne parle pas des personnages. On dirait une encyclopédie pour la série, donc on a pu créer tout cela nous-mêmes, et c'était très excitant". Et comme les spectateurs pourront le découvrir dans l'épisode 4 de la saison 1, la relation entre Rhaenyra Targaryen et Ser Criston Cole a été modifiée par rapport aux livres, visiblement sans que les showrunners ne leur expliquent pourquoi, comme l'avoue Fabien Frankel : "Il va forcément y avoir beaucoup de différences avec le livre, car celui-ci se base sur plusieurs versions, dont celle de Champignon (le fou du roi, qui livre dans Feu & Sang les versions les plus salaces de chaque histoire, ndlr). Mais c'est normal, aucune adaptation de livre à l'écran ne sera jamais fidèle au récit original, parce qu'il faut forcément faire des choix narratifs à un moment donné". Un point de vue que ne partagent pas certains fans de Tolkien concernant Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de pouvoir, mais c'est un autre sujet...

Rhaenyra Tragaryen contre le sanglier vert

Si participer à un tel projet semble forcément avoir ravi le duo, il semblerait qu'il y ait des bons comme des mauvais moments sur le tournage, notamment pour Fabien Frankel, qui garde un mauvais souvenir des scènes à cheval, surtout à cause de... son armure : "Les meilleures scènes à tourner étaient celles où il y avait tout le monde. Mais pour moi les pires étaient celles à cheval. Tout le monde autour de moi avait l'air super élégant, en train de cavaler, et pour moi c'était un cauchemar, à cause de mon armure, incroyablement lourde. Et la cape, oh la cape, quelle horreur aussi ! (rires)". Mais il y a aussi une scène, visible dans l'épisode 3 disponible depuis ce lundi 5 septembre sur OCS, qui a marqué les deux comédiens, celle avec le sanglier. "C'était tellement fun, mais il faut expliquer le contexte", précise Milly Alcock, avant de laisser Fabien Frankel détailler : "Pour cette scène, il y avait un homme, recouvert d'un costume vert moulant, avec un masque, qui jouait le sanglier. Nous ne l'avons jamais rencontré, nous n'avons jamais vu son visage. Et tout ce qu'il faisait pendant le tournage, c'était de bouger comme un sanglier, à quatre pattes (rires)". "Il m'a sauté dessus", rigole encore Milly Alcock, "C'était vraiment un des moments les plus amusants, clairement. Mais c'était son boulot. Le lendemain, il jouait un chien (rires)". Mais faire partie de l'une des séries les plus attendues de ces dernières années donne forcément un peu de pression. Surtout quand on doit jouer Rhaenyra Targaryen, et que le public ne cesse de vous appeler "la nouvelle Daenerys".

"Je ne m'y attendais pas du tout. C'est bizarre, surtout quand des gens m'appellent Khaleesi", confie Milly Alcock. "Je n'essaie pas du tout d'être Emilia Clarke, et j'espère juste que les gens apprécieront Rhaenyra, et que les comparaisons s'arrêteront". Et si les deux comédiens disent ne pas avoir échangé avec le casting de Game of Thrones pour recevoir des conseils, ils se sont tout de même rencontrés, lors d'une soirée dans un bar qui avait l'air épique, d'après les souvenirs - parfois confus de son propre aveu - de Fabien Frankel : "On était dans un bar, et il y avait Jason Momoa. Il y avait aussi Matt (Smith, qui joue Daemon Targaryen dans House of the Dragon, ndlr). Quand Milly a dit à Jason qu'elle jouait une Targaryen, il l'a soulevée, et c'était à mourir de rire (rires)". "Il est tellement immense", se souvient Milly. "Je me suis retrouvée à plus de deux mètres de haut, j'avais tellement peur" (rires). Mais la mauvaise nouvelle pour les fans de cette Rhaenyra Targaryen, c'est que Milly Alcock laissera sa place dès l'épisode 6 à Emma D'Arcy, les évenements narrés durant cette première saison s'étalant sur 28 ans.

"Je savais dès le début que je ne serai dans la série que pour un temps limité, ce qui me paraît logique vu mon âge et mon expérience, mais c'était vraiment incroyable de participer à cette série". Et maintenant qu'elle sait jouer au jeu du Trône, Milly Alcock sait comment conserver les secrets, au moment d'évoquer son possible retour dans la série, via des flashbacks : "Je ne peux vraiment rien dire. Mais au moins tu as essayé" (rires).

17 bonnes raisons de regarder House of the Dragon selon Milly Alcock et Fabien Frankel

Preuve de la bonne humeur du duo et de la complicité entre les deux comédiens, ils ont pris au pied de la lettre notre demande de donner 17 bonnes raisons de regarder House of the Dragon. 17, parce que c'est le nombre de dragons qu'il y aura dans la série. On ne pensait pas qu'ils joueraient le jeu, et on se serait volontiers contenté de trois bonnes raisons, mais voici donc 17 bonnes raisons qui vous convaincront de succomber à la tentation House of the Dragon, si ce n'est pas encore fait !

  1. "Matt Smith"
  2. "Paddy Considine"
  3. "Rhys Ifans"
  4. "Les dragons"
  5. "Les perruques"
  6. "Les armures"
  7. "Les scènes de combat"
  8. "Des meurtres"
  9. "La cinématographie"
  10. "La scène avec Ollie, notre ami technicien sur la série. Il était malade, et il ya une scène pendant le tournoi, dans le premier épisode, où on le voit vomir (rires)"
  11. "Le nouveau casting"
  12. "David Horovitch"
  13. "Bill Patterson"
  14. "Toi, Fabien Frankel"
  15. "Et toi, Milly Alcock"
  16. "Le Haut Valyrien"
  17. "Et pour finir : le suspense... (rires)"

Retrouvez un nouvel épisode de House of the Dragon, le spin-off de Game of Thrones, chaque lundi en exclusivité sur OCS.

Source : OCS

Sébastien Delecroix
https://twitter.com/seb_o_matic Sébastien Delecroix Rédacteur