Votre panier est vide
Séries

Kaléidoscope (Netflix) : la série de braquage à regarder dans l'ordre que vous voulez

La nouvelle série de Netflix, création originale, propose un concept bien spécifique, inspiré d'un objet : le kaléidoscope / Ici, il s'agit de l'épisode intitulé "Blue". © Courtesy of Netflix 2022

La nouvelle série de Netflix, la création originale Kaléidoscope, propose un concept bien spécifique de streaming, en lien avec son nom : le kaléidoscope. Vous l'avez peut-être déjà déduit ; les huit épisodes de ce programme, annoncé comme une anthologie dramatique, ne seront soumis à aucun ordre de visionnage. La série Kaléidoscope est totalement immersive et permet une expérience unique. Son histoire est celle d’un braquage, et elle est inspirée de faits réels survenus dans les années 1970. Découvrez le principe de ce programme un peu spécial, attendu pour le 1er janvier sur Netflix.

Kaléidoscope : voici le nom de la nouvelle série inattendue promise par Netflix pour le 1er janvier prochain. La trame narrative est librement inspirée de faits réels remontant aux années 1970. Durant l’ouragan Sandy, pas moins de 70 milliards de dollars avaient en effet disparu en plein New-York, à Manhattan. Dans la série de braquage, les téléspectateurs peuvent quant à eux suivre une équipe de voleurs professionnels, qui tentent de forcer un coffre-fort connu pour être impénétrable, incassable. Les personnages espèrent ainsi récupérer le plus gros pactole de l’Histoire des braquages. Vont-ils y parvenir ? Disponible dès le 1er janvier, ce programme novateur signé Netflix permet une expérience totalement immersive de streaming, jamais vue auparavant. En attendant de découvrir la série complète, vous pouvez déjà jeter un coup d' œil à la bande-annonce, ci-dessous :

Plus qu’une série, une expérience immersive

La plateforme au N rouge a décidé de se lancer dans un concept qui rappelle celui du Kaléidoscope. Pour rappel, un kaléidoscope, comme le rappelle Futura Sciences, est un jouet en forme de tube permettant d'observer des formes géométriques colorées se reflétant à l'infini. Il est issu des mots grecs kalos, signifiant “beau”, eidos “image” et skopein, le verbe “regarder”. Pour sa nouvelle série de cambriolage, Netflix a repris, en quelques sortes, le principe de cet objet, pour une vision pluriangulaire. S'étalant sur plus de 25 ans, les huit épisodes de la série peuvent ainsi être regardés dans n’importe quel ordre. S'il existe tout de même un ordre chronologique -Yellow: 6 Weeks Before The Heist, Green: 7 Years Before the Heist, Blue: 5 Days Before the Heist, Violet : 24 Years Before the Heist, Orange: 3 Weeks Before the Heist, Red: The Morning After the Heist, Pink: 6 Months After, White: The Heist - les épisodes ne sont toutefois pas numérotés, mais signifiés par des couleurs. Pour nous aider à y voir plus clair, Netflix a publié une vidéo dans laquelle les créateurs de la série expliquent d'où leur est venue l'idée de créer une telle expérience immersive. Découvrez l'origine de ce projet à nul autre pareil :

De fait, les huit épisodes se situent temporellement entre 24 ans après le braquage et six mois après. S’il est chaudement recommandé par Netflix de visionner une introduction nommée Black avant de commencer la série, chaque abonné bénéficiera d’une expérience différente pour l’ensemble de la lecture vidéo. Tous les épisodes, sauf un, seront ainsi proposés en lecture aléatoire. L'épisode final, sera automatiquement prévu pour être visionné en derniern. Pour profiter d'une expérience de visionnage unique en streaming, ne manquez pas Kaléidoscope sur Netflix, le 1er janvier 2023.

Sources : Futura-sciences,

Valentine Dunyach
Valentine Dunyach Rédactrice