Cameron Cuffe, interprète du personnage principal Seg-El, grand-père du célèbre Superman dans Krypton sur SYFY.
Séries

Krypton : ces détails vous rappelleront Man of Steel

Cameron Cuffe, interprète du personnage principal Seg-El, grand-père du célèbre Superman dans Krypton sur SYFY. © Krypton / Warner Bros Enternainment Inc

Vous avez adoré le film Man of Steel sur Superman ? Alors vous adorerez également la série Krypton diffusée sur SYFY, grâce à ces détails qui rappellent le film.

Superman, héros central

Ça semble bête à dire, mais oui, Krypton et Man of Steel ont un héros commun : Superman. Le film de 2013 raconte la naissance d’une légende, la découverte de ses origines extraterrestres et l’acceptation de sa destinée. La série Krypton effectue un grand retour en arrière, pour justement mieux comprendre ces origines.

On se retrouve près de 200 ans avant les événements que nous connaissons tous aujourd’hui. Sur la planète Krypton, Seg-El, le grand-père de Clark Kent est un ancien dignitaire destitué de son rang. Alors qu’il essaye de redorer son blason, un visiteur du futur vient lui annoncer une bien étrange nouvelle : des voyageurs temporels sont en train d’essayer d’empêcher la destinée de Superman, héros le plus puissant de l’univers, en portant atteinte directement à son ascendance.

En toile de fond, donc, l’ombre du super-héros favori de DC Comics qui vous permettra d’en apprendre un peu plus sur les événements qui nous ont mené à Man of Steel.

Une clé kryptonienne comme clin d’oeil

Rassurez-vous, Superman n’est pas le seul lien qui existe entre Man of Steel et Krypton. Les scénaristes se sont tout de même creusés la tête pour forger des liens entre les deux productions.

Vous vous souvenez probablement, dans Man of Steel, pour démarrer leurs vaisseaux, les kryptoniens utilisent une petite clé de forme oblongue d'un prisme droit à base triangulaire (la forme du Toblerone quoi) avec le célèbre symbole de Superman au bout. Un petit objet qu’on aimerait avoir pour remplacer les clés de la voiture.

Ces petites clés sont aussi présentes dans la série Krypton sur SYFY. Elles sont cette fois beaucoup plus grosses et servent à ouvrir de gigantesques portails tubulaires. Certes, il s’agit d’un petit clin d’oeil, rien de bien foudroyant. Mais cela reste tout de même des petites références agréables.

La déconstruction d’un symbole

Justement, intéressons-nous à ce fameux symbole qu’arbore Superman sur la poitrine. Savez-vous réellement ce que signifie ce “S”, inséré au coeur d’un triangle ? Probablement que Superman a pris la première lettre de son pseudo et en a fait un emblème. S’il s’était appelé Guperman, alors il aurait placé un “g” au sein du triangle ? Détrompez-vous. Qu’il se soit appelé Superman, Guperman, Namrepus, Jean-Phi ou tout simplement l’homme au slip rouge, son blason aurait été le même.

En effet, le “S” n’a pas de rapport avec son nom, mais avec sa famille. Ce qui nous est confirmé dans Krypton. Seg-El, personnage principal et grand-père de Clark Kent, appartient à la famille El. Et l’emblème de sa famille est le même que celui de son petit-fils. On vous voit donc venir avec une autre question : pourquoi un “S” alors qu’il s’agit de la famille El ? Car il s’agit du symbole de l’espoir. Rien à voir avec les premières lettres de leurs prénoms, noms ou pseudos, il faut arrêter avec cette obsession.

Un seul et même scénariste

La où le lien entre la série et le film est encore plus surprenant, c’est que Man of Steel et Krypton partagent un seul et même scénariste : David S. Goyer. Celui qui avait travaillé sur le grand retour de Superman au cinéma en 2013 a également été choisi par DC Comics pour travailler sur la série.

Forcément, qui dit même scénariste, dit similitudes et cohérence dans le scénario. Interrogé par ScreenRant en 2015, le showrunner David S. Goyer avait ainsi expliqué que le scénario de la série reprenait la première partie du film :

“La partie amusante quand on fait Man of Steel – et je me suis montré insistant sur le plateau pour qu’il y ait une intro sur Krypton - c’était la révélation de cet univers. Dans la première ébauche, les 40 premières pages se centraient sur Krypton, alors, nous avons compressé tout cela en 15 minutes et il y avait plein d’idées que je voulais mettre dans le film qui n’ont finalement pas pu y être intégrées.”

Des idées qui vont finalement se retrouver dans la série, qui explore l’univers sombre de l’histoire de la planète de Superman. Krypton réussit ainsi à parfaitement s’intégrer à Man of Steel et à l’univers DC Comics. Des liens qui devraient s’intensifier encore plus lors de la saison 2, dont la diffusion sera assurée par SYFY courant 2019.

Sources : ScreenRant

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur