SFR Actus
Séries

La Casa de Papel : la partie 4 annonce le chaos

Tokyo et ses amis sont bientôt de retour, plus furieux que jamais © Jeosm / Netflix

Ça y est, on sait quand les plus célèbres braqueurs du monde vont revenir sur nos écrans !

Enfin ! Depuis l'été dernier et un double cliffhanger de la mort qui tue, tous les fans de La Casa de Papel étaient en PLS, se demandant chaque soir au moment d'aller se coucher quand ils allaient enfin pouvoir avoir les réponses à toutes les questions posées par la fin de la partie 3 de la série.

Attention, on vous prévient, si vous n'avez pas encore vu la partie 3 (ou même les parties 1 et 2) de la série espagnole devenue un véritable phénomène mondial, ce qui va suivre comporte énormément de spoilers. C'est bon, vous êtes aussi opérationnels pour la suite qu'un plan d'El Profesor ? C'est parti !

En avril, ne te découvre pas d'un fil, mais couvre-toi de fric

Netflix a donc dévoilé ce dimanche 8 décembre un teaser annonçant que la partie 4 de La Casa de Papel serait disponible dès le 3 avril 2020. On s'attendait à plus tôt, mais ça aurait également pu être plus tard, genre pendant l'été. Et en plus de la date, une phrase semble annoncer le contenu des prochains épisodes : "Que le chaos commence". C'est vrai qu'à la fin de la partie 3, on avait laissé nos braqueurs en très mauvaise posture : Nairobi a été blessée par un sniper et semble plus proche de la mort que de la vie, et la terrible Alicia Sierra a tendu un piège à El Profesor, lui faisant croire à l'assassinat de sa chérie Raquel Murillo.

Des coups durs, qui ont faire prendre au cerveau des opérations des mesures radicales : à la fin de l'épisode 8 de la partie 3, les portes de la Banque d'Espagne s'ouvrent, Tokyo et Rio tirent aux lance-roquettes sur le véhicule blindé qui avançait vers eux. La guerre est déclarée, tous les coups vont-ils être permis ? Car on voit mal comment cette attaque pourrait ne pas avoir fait de victimes... Et alors qu'ils ont l'opinion publique en leur faveur, car s'attaquant au pouvoir et au système capitaliste, les bracasseurs (mi-braqueurs, mi-bras-cassés) de La Casa de Papel pourraient désormais être considérés comme des terroristes, même par leurs plus fervents défenseurs... ou donner envie au peuple de prendre les armes ?

Les jeux sont faits, rien ne va plus

Le point de non-retour semble vraiment avoir été atteint. Et comme la série possède en trame de fond un contexte socio-économique fort, inscrit dans une époque marquée par les révoltes sociales (France, Chili, Hong Kong...), et quand un film comme Joker devient même un symbole de lutte contre le pouvoir, tout semble indiquer que cette partie 4 va basculer dans l'anarchie la plus totale. D'où le chaos annoncé.

Alors qu'El Profesor semblait être une créature à sang froid (sauf avec Raquel, hin hin), qui cherchait toujours à contrôler les événements et anticiper les mouvements de ses adversaires, sa réaction quand il pense avoir perdu l'amour de sa vie le fait totalement basculer. Il va devoir aller contre-nature désormais. Peut-il prendre de bonnes décisions quand il doit improviser, sous la pression ? Quand va-t-il comprendre qu'il a été manipulé ? Nairobi va-t-elle succomber à ses blessures ? Tokyo va-t-elle encore tout faire rater ? Autant de questions auxquelles la partie 4 de La Casa de Papel va devoir répondre.

Et tout le monde ne pourra certainement pas en sortir vivant...

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur