SFR Actus
Séries

Le Serpent : 3 choses à savoir sur la série avec Tahar Rahim sur Netflix

Jenna Coleman et Tahar Rahim, complices venimeux dans "Le Serpent". © Netflix

L'acteur français, quoique méconnaissable, est à l'affiche d'une nouvelle production prometteuse. Une mini-série qui revient sur la trace du tueur en série Charles Sobhraj. SFR Actus vous dit tout ce qu'il faut savoir de ce nouveau contenu, d'ores et déjà disponible sur la plateforme de streaming.

#1 Le Serpent, une mini-série britannique

Contrairement à ce que la présence de Tahar Rahim en tête d'affiche risque de laisser penser, Le Serpent n'est pas une production française. Découpée en huit épisodes, cette mini-série nous vient en réalité d'outre-Manche, où elle a été diffusée sur la chaîne BBC au tout début de l'année avant de débarquer à l'international, ce vendredi 2 avril, via Netflix. Outre l'acteur qui fait la fierté du cinéma hexagonal depuis quelques années (lui qui a reçu une belle nomination aux derniers Golden Globes pour le film Présumé coupable), le casting est donc majoritairement britannique, avec notamment Jenna Coleman (Doctor Who) et Billy Howle (Star Wars : L'Ascension de Skywalker) parmi les autres acteurs principaux.

#2 C'est basé sur une histoire vraie

Et si Tahar Rahim a atterri là, c'est pour incarner un Français, tristement notoire… Car celui que l'on appelle "Le Serpent", c'est un tueur en série qui a sévi dans les années 1970, Charles Sobhraj, de son nom civil. Inspirée donc de faits réels, cette mini-série nous ramène cinq décennies en arrière, sur la trace de l'homme qui a obtenu ce surnom à la fois pour son caractère venimeux et pour ses capacités à filer entre les doigts des autorités. Alors qu'il a commencé sa carrière de criminel en tant que simple voleur, dès le début des années 1960 dans l'Hexagone, c'est en 1975, à Bangkok, que l'histoire démarre dans le show. Soit à la période la plus meurtrière de l'escroc, qui a pris pour cible les touristes du Hippie Trail asiatique. Avec sa compagne et complice, Marie-Andrée Leclerc (Jenna Coleman), il enchaîne les crimes à travers la Thaïlande, le Népal et l'Inde. Mais c'était sans compter sur la détermination d'un diplomate néerlandais, Herman Knippenberg (Billy Howle), qui se lance à leurs trousses après la disparition d'un couple de ressortissants de son pays…

#3 Tahar Rahim destiné à jouer le serial killer

Dans la peau de Charles Sobhraj, avec ses cheveux mi-longs et le visage rasé de près, on reconnaît à peine Tahar Rahim. Et pourtant, il semblait destiné à incarner le serial killer, l'acteur ayant récemment confié dans un entretien accordé à Vogue Hommes s'être intéressé au lugubre personnage assez jeune. "J'avais lu un livre qui lui est consacré, 'La Trace du serpent' de Thomas Thompson, que j'avais trouvé dans la chambre de mon frère quand j'avais 16 ans", assure-t-il en effet, avant d'ajouter par ailleurs : "À l'époque où j'ai lu le livre, je rêvais déjà d'être acteur. Incarner un personnage aussi complexe, et qui plus est français, me faisait fantasmer." Tahar Rahim dit même avoir été "déçu" lorsqu'un premier projet de film autour du tueur en série, avec William Friedkin et Benicio Del Toro aux commandes, n'a pas abouti au début des années 2000. Un mal pour un bien, puisque ce n'est finalement que "quelques années plus tard" qu'on l'a contacté pour incarner le Serpent, éponyme de cette mini-série. "J'étais justement pile poil dans l'envie d'explorer le mal dans un personnage donc ce rôle cochait toutes les cases", affirme-t-il au magazine. Et d'estimer : "Le destin peut être fou parfois !"

Laissez-vous envoûter par le charme terrible du Serpent sur Netflix… Les 8 épisodes de la mini-série sont d'ores et déjà disponibles sur la plateforme de streaming.

Netflix est proposée en option chez SFR, à partir de seulement 7,99 euros pour un écran, 11,99 euros pour deux écrans, et 15,99 euros pour quatre écrans. Des offres sans engagement.

Sources : Allociné, Vogue Hommes

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur