Votre panier est vide
Séries

Moon Knight : la nouvelle série Marvel de Disney+ se présente furieusement

Première bande-annonce pour Moon Knight, la nouvelle série Marvel de Disney+ © YouTube - Marvel FR

Un nouveau héros arrive bientôt sur Disney+. Son nom est Moon Knight, et la série qui lui est consacrée vient de dévoiler sa première bande-annonce. On comprend tout de suite un peu mieux pourquoi ce personnage au look de super-momie est surnommé "le Batman de Marvel"...

"On m'appelle le Chevalier Blanc
Je vais et vole au secours d'innocents"

Moon Knight ressemble peut-être à un chevalier blanc, mais son générique ne devrait pas franchement ressembler à la chanson écrite par Coluche et Serge Gainsbourg pour le film Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine. Car dans la première bande-annonce dévoilée par Disney+, on comprend tout de suite que ce héros Marvel sera particulièrement tourmenté, et le contenu encore plus sombre que dans WandaVision, Loki, Hawkeye et les autres séries déjà sorties. L'action se déroule en Angleterre, où un modeste employé de musée souffre de sévères troubles du sommeil, lui faisant confondre rêves et réalité, avant de commencer à comprendre qu'une antique puissance égyptienne a pris possession de son corps...

Ces premières images permettent de comprendre que Steven Grant / Marc Spector / Moon Knight a quelques problèmes de personnalités, et qu'il lui arrive de se transformer en personnage aux allures de momie, le fameux Moon Knight. Ce personnage principal est incarné par l'excellent Oscar Isaac, récemment vu dans la dernière trilogie Star Wars ou le premier volet de Dune. Celui qui semble être le vilain de cette mini-série (six épisodes sont au programme) a pour nom Arthur Arrow, joué par un Ethan Hawke aux cheveux longs. Dans les comics, celui-ci est un scientifique œuvrant pour une organisation secrète, et a des problèmes de peau qui ne se règlent pas en un seul rendez-vous chez le dermato...

Qui est Moon Knight ?

Pas franchement le plus connu des super-héros, Moon Knight est régulièrement surnommé "le Batman de Marvel". Ce qui se comprend avec le côté sombre et violent aperçu dans cette bande-annonce. Mais pour faire une différence majeure avec Bruce Wayne, la plateforme aux oreilles de Mickey a fait de Steven Grant un simple employé, alors que dans les comics, il est également milliardaire. Et les troubles du sommeil de ce bon vieux Steven ont une explication toute simple mais un peu paranormale : il revit d'autres vies. Notamment celle du mercenaire Marc Spector, qui est le Moon Knight orginal, celui des comics, apparu en 1975. Il tire ses pouvoirs de Khonsou, dieu de la Lune et exécuteur de la vengeance dans la mythologie égyptienne (charmant programme). Il tient donc son pouvoir de la lune (comme Amel Bent), et devient encore plus fort les soirs de pleine lune. D'ailleurs, ne serait-ce pas un loup-garou, qu'on le voit affronter à la fin de la vidéo ?

Expert en combat rapprochée comme en maniement d'armes, Moon Knight est donc un héros violent et torturé. On devine que le début de la série consistera surtout pour Steven Grant à comprendre qui il est, et que cette histoire pourrait se passer à l'écart des intrigues du Marvel Cinematic Universe. Même si un lien semble déjà se dessiner, puisque la présence d'Emily VanCamp, l'actrice incarnant Sharon Carter (Captain America : Le Soldat de l'Hiver, Captain America : Civil War et la série Falcon et le Soldat de l'Hiver) est annoncée au casting de Moon Knight. L'acteur français Gaspard Ulliel sera lui aussi présent, en tant qu'Anton Mogart, surnommé L'Homme de Minuit, dont on ignore encore à peu près tout : allié, ennemi, ou Gremlins ?

Réponse le 30 mars, date de la sortie du premier épisode de Moon Knight sur Disney+. D'ici-là, essayez de ne pas faire comme lui, et de bien dormir.

Retrouvez Moon Knight et tous les autres héros Marvel dans les séries exclusives Disney+, la plateforme disponible en option chez SFR. En ce moment, Disney+ est proposée en pack avec SFR Divertissement+ à 8,99 euros par mois, au lieu de 13,99 euros par mois.

Sources : Disney+, Allociné, Numerama, Journal du Geek

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur