Morris Chestnut et Jennifer Carpenter, lors de la promotion de The Enemy Within à Atlanta, en février 2019.
Séries

Morris Chestnut, l’autre star de The Enemy Within

Morris Chestnut et Jennifer Carpenter, lors de la promotion de The Enemy Within à Atlanta, en février 2019. © Paras Griffin / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Jennifer Carpenter, la sœur de Dexter dans la série du même nom, n’est pas la seule à revenir en haut de l’affiche grâce à la série d’espionnage The Enemy Within…

Le petit Ricky a bien grandi

S’il avait déjà fait de la figuration à la télévision, c’est en 1991 que Morris Chestnut a véritablement lancé sa carrière, avec le rôle de Ricky Baker dans le film devenu culte Boyz n the Hood (sous-titré La Loi de la Rue en français), en compagnie de Laurence Fishburne, Angela Basset et Ice Cube. Grand succès critique, le film présente le destin tragique d’une bande de copains entre leur enfance en 1984 et leur vie de jeunes adultes en 1991. Grâce à sa carrure déjà bien athlétique, Morris Chestnut était parfait pour incarner le champion de football, qui sera au cœur de la scène la plus poignante de Boyz n the Hood.

Son physique avantageux lui permet par la suite de se retrouver dans de nombreux longs métrages où il incarne soit un footballeur américain, soit un méchant dans un film d’action à la qualité que l’on pourra qualifier d’aléatoire. Parce que bon, vous voyez ceux avec Steven Seagal ? En général, on est assez éloigné de l’Oscar du meilleur scénario, avec par exemple Piège en Haute Mer, où le costaud joue un cuisinier qui va massacrer un par un des terroristes qui tentent de s’emparer du navire de l’armée dans lequel il prépare de bons petits plats. Parce que ce que Steven Seagal préfère cuisiner, ce sont les patates et les marrons ! Ce chef d’œuvre a une une suite, Piège à Haute Vitesse, dans lequel Steven Seagal affronte cette fois des terroristes dans… un train. C’est là que Morris Chestnut tourne pour la première au côté de l’acteur, qu’il retrouvera dans Mission Alcatraz (Steven Seagal se bagarre dans une prison de haute sécurité), puis Prince Of Pistols, un film apparemment tellement bien que personne n’a jamais pu le voir. Fort heureusement pour Chestnut, on lui a confié d’autres rôles que footballeur américain ou punching-ball de Steven Seagal…

La loi des séries et de la physique

S’il a du mal à percer au cinéma, cantonné à des seconds rôles, il peut davantage s’éclater dans les séries, incarnant de nombreux personnages intéressants. Les fans d’Urgences se souviennent peut-être de son apparition pour deux épisodes en tant que l’infirmier Frank “Rambo” Bacon., ceux de V de son personnage de Ryan Nichols, ou ceux d’American Horror Story du troublant agent de sécurité qui essayait d’aider la famille Harmon piégée dans la pire maison du monde. Des prestations remarquées, qui semblent lui avoir permis de se rendre crédible pour tenir un premier rôle.

C’est ainsi qu’il devient le Docteur Prentiss pour la très estimée Nurse Jackie, au cours des saisons 5 et 6. C’est encore en docteur qu’il revient en force en 2015, en obtenant carrément une série centrée sur son personnage : Rosewood. Spécialisé dans les autopsies, il aide régulièrement la police de Miami. La consécration, enfin, pour celui qui est d’ailleurs élu “acteur vivant (sic) le plus sexy de la planète” par le magazine Glamour en 2018 et 2019. Tout semble aller pour le mieux, mais en 2017, Rosewood est annulée après deux saisons. Morris Chestnut se retrouve donc à l’affiche d’un nouveau projet, au côté d’une autre ancienne flic de Miami, Jennifer Carpenter, qui jouait la sœur de Dexter.

Will Keaton, agent spécial

Cette fois, il n’incarne ni un footballeur américain ni un docteur, mais un agent du FBI torturé. Will Keaton a arrêté Erica Sheperd, ex de la CIA et personne la plus détestée des États-Unis, emprisonnée pour avoir donné à un terroriste russe les noms de quatre agents, qui seront assassinés dans la foulée. Mais parmi ces noms, il y avait celui de Laine, la fiancée de Will Keaton. Alors quand le terroriste en question, Tal, refait surface pour commettre des attentats sur le sol américain, Keaton n’a pas d’autres choix que de sortir la femme qu’il déteste tant de prison, pour travailler avec elle, qui connaît parfaitement leur adversaire. Et qui a finalement trahi son pays pour une raison très précise, qu’elle explique à Keaton dans le premier épisode… La relation entre les deux personnages est forcément très tendue et The Enemy Within offre sans doute à Morris Chestnut son rôle le plus important et complexe. Bien loin d’un film avec Steven Seagal…

Source : Mediamass

Par Sébastien Delecroix