SFR Actus
Séries

OCS rend hommage à Michael K. Williams (The Wire, Boardwalk Empire...)

Michael K. Williams lors de la première de Ride Along, le 13 janvier 2014 à Hollywood, États-Unis © IMEH AKPANUDOSEN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Avec sa cicatrice et son charisme naturel, on ne voyait plus que lui dès qu'il apparaissait sur l'écran. Même face à Idris Eldba ? Même face à Idris Elba. Le comédien Michael K. Williams, inoubliable Omar dans The Wire, est décédé le lundi 6 septembre 2021, à l'âge de 54 ans. L'occasion de (re)découvrir les séries cultes dans lesquelles on a pu le voir. "Omar's comin' yo !"

Il y a des acteurs comme cela, dont on ne retient pas forcément le nom, mais que l'on reconnaît dès qu'ils apparaissent sur l'écran. Michael K. Williams était de cette trempe, et pas seulement grâce à (ou à cause de ?) l'imposante cicatrice qu'il avait sur le visage. Après plusieurs apparitions dans des seconds rôles au cinéma et dans un épisode des Soprano, c'est dans une autre série qu'il devient culte, grâce à son rôle d'Omar Little dans The Wire (Sur Écoute en VF). Le genre de série systématiquement classée dans les tops du type "les séries qu'il faut avoir vues au moins une fois dans sa vie". Et figurant souvent sur le podium, si ce n'est à la première place. Pour lui rendre hommage, OCS a donc publié un petit récapitulatif des séries cultes dans lesquelles il est possible de retrouver Michael K. Williams. De longues heures de pur bonheur.

The Wire, Lovecraft Country... : les séries HBO sont sur OCS
The Wire, Lovecraft Country... : les séries HBO sont sur OCS

The Wire (5 saisons)

Bienvenue à Baltimore, pour la série policière The Wire, montrant notamment la lutte des policiers de la ville contre le trafic de drogue dans les quartiers pauvres. Si les intrigues évoluent au fil des saisons, on retrouve un casting de choc (Idris Elba et Dominic West en tête), durant 60 épisodes intenses et bien écrits. Pourtant, ce n'est pas un des rôles principaux qui reste le plus emblématique de The Wire, mais bien celui d'Omar Little, sorte de Robin des Bois de Baltimore, qui sème la panique dès qu'il débarque. Un sifflement, un cri devenu mythique, et un personnage devenu légendaire au point d'être cité dans de nombreux morceaux de rap, y compris dans Drop the Bomb on 'Em par Eminem.

Boardwalk Empire (5 saisons)

Autre série HBO dans laquelle on peut retrouver Michael K. Williams, et pas ni'mporte laquelle : Boardwalk Empire. Produite par Mark Walhberg, avec un casting réunissant Steve Buscemi, Michael Pitt ou Michael Shannon (décidément, s'appeler Michael était un vrai atout pour jouer dans la série), et un pilote réalisé par Martin Scorsese en personne, le show s'est vite imposé comme culte. Une plonguée vertigineuse à Atlantic City au temps de la prohibition, dans une ambiance visuelle juste superbe. Encore une grande série à (re)voir, et dans laquelle Michael K. Williams brille en tant qu'Albert "Chalky" White.

Lovecraft Country (1 saison)

Plus récente, la série Lovecraft Country a beaucoup fait parler, grâce à son histoire déroutante, allégorie des créatures de Lovecraft et de l'Amérique ségregationniste. Diffusées en 2020 sur OCS, les aventures d'une jeune homme (interprété par Jonathan Majors) à la recherche de son père disparu (Michael K. Williams) sont angoissantes, terrifiantes et édifiantes. Malheureusement, Lovecraft Country n'a pas été renouvelée par HBO, malgré des critiques dithyrambiques.

The Night Of (1 saison)

Encore une série HBO qui en une seule saison est parvenue à marquer les esprit. Cette fois, Michael K. Williams partage l'affiche avec John Turturro et Riz Ahmed, pour The Night Of, un thriller en 8 épisodes suivant l'enquête sur le meurtre d'une jeune femme. Problème : le principal suspect, un étudiant américano-pakistanais, n'a aucun souvenir de qui lui est arrivé cette nuit-là. Et il n'est pas au bout de ses surprises. Les spectateurs non plus...

Bessie

Terminons cette sélection hommage à Michael K. Williams avec Bessie, qui pour une fois n'est pas une série. Il s'agit d'un biopic sur Bessie Smith, une chanteuse afro-américaine légendaire et surnommée L'Impératrice du Blues, rien que ça. Patricia Kaas comme Norah Jones ont d'ailleurs écrit des chansons pour lui rendre hommage. Se déroulant au début du XXe siècle, le film de et avec Dee Rees voit Queen Latifah exceller dans le rôle-titre, et permet de vivre une expérience musicale riche et intense pendant environ deux heures.

Retrouvez ce film et ces séries avec Michael K. Williams sur OCS, disponible en option chez SFR pour enrichir votre offre Ciné / Séries.

Sources : OCS, Allociné, Konbini, Première

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur