Votre panier est vide
Séries

Sandman : que pourrait raconter la saison 2 de la série Netflix ?

Il y a de quoi faire pour offrir une saison 2 à Sandman sur Netflix. © Netflix

Depuis le 5 août, Sandman, adaptation des comics du même nom de Neil Gaiman, est disponible sur Netflix. Bien que le géant du streaming n'ait pas encore confirmé une saison 2, voilà les (nombreuses) pistes que la suite de la série pourrait explorer.

Le 5 août dernier, Netflix dévoilait sa toute nouvelle série événement adaptée de comics éponyme de Neil Gaiman : Sandman. Et en même temps qu'elle arrivait sur la plateforme de streaming, sa première saison s'achevait, le géant mondial de la SVoD ayant pour tradition de mettre en ligne tous les épisodes d'une même saison en même temps. Les plus rapides ont probablement déjà tout terminé, tandis que celles et ceux qui le sont un peu moins ont encore quelques épisodes à regarder et feraient mieux de faire demi-tour tout de suite, car nous nous apprêtons à vous spoiler toute la fin de la série. Si l'on a été désarçonné, au départ, par l'aspect presque anthologique de Sandman, le show finit bien par raconter une histoire, un fil rouge bien caché révélé au grand jour à partir de l'épisode 7, pour tendre vers une conclusion dans le dixième et dernier épisode. Un dénouement plutôt ouvert, cependant.

Alors que le Corinthien (Boyd Holbrook) a enfin été mis hors d'état de nuire et que le problème du Vortex des rêves est résolu, on découvre que c'est l'exubérant Désir (Mason Alexander Park) qui se cachait derrière cette maléfique orchestration. Pourquoi voudrait-il nuire à son frère Rêve ? Cette première saison de l'explique pas. Et alors qu'on se questionne toujours, la série nous envoie vers une ultime scène avec la terrifiante Lucifer Morningstar (Gwendoline Christie), qui semble avoir toujours du mal à digérer sa dernière défaite contre Rêve. Avec Azazel (Roger Allam), associées aux seigneurs des Enfers, elle prépare l'invasion du Monde des rêves, du Monde éveillé et de la Cité d'Argent. Un cliffhanger qui nous montre bien que le rideau n'est pas près de se baisser sur Sandman.

Et la bonne nouvelle, c'est que les comics d'origine représentent pas moins de 75 numéros. Le canevas est donc assez ample pour couvrir plusieurs saisons supplémentaires. Dans l'attente d'un renouvellement probable de Netflix, bien qu'encore hypothétique, le showrunner de la série, Allan Heinberg, a déjà une petite idée du prochain arc narratif qu'il pourrait adapter : La saison des brumes (Season of Mists en VO), le quatrième tome des comics. Une piste parmi tant d'autres.

La saison des brumes dans la suite de Sandman

Parmi les six premiers épisodes de Sandman qui présentent chacun un personnage haut en couleur de l'univers créé par Neil Gaiman, on trouve l'épisode 4, introduisant Lucifer Morningstar à l'audience, alors qu'elle est umiliée par Rêve devant l'ensemble de ses démons en perdant un affrontement aux allures métaphoriques contre ce dernier. Et selon Allan Heinberg, interrogé par Entertainment Weekly, la saison des brumes qu'il a déjà imaginée nous offrira un match retour dès le début de cette potentielle deuxième saison.

Rêve versus Lucifer, on attend le match retour avec impatience dans la saison 2 de Sandman sur Netflix !
Rêve versus Lucifer, on attend le match retour avec impatience dans la saison 2 de Sandman sur Netflix ! © Netflix
"Dès la fin de l'épisode 1, si on continue [la série], Rêve dit à Matthew : 'Je vais en Enfer et je pourrais bien ne pas en revenir'. Donc l'épisode 2 commence sur ce match retour entre Rêve et Lucifer. Tellement excitant ! J'ai hâte de faire quelque chose de complètement différent avec l'apparence de Gwendoline [Christie]. Je ne veux pas gâcher la surprise pour les gens qui n'ont pas lu La saison des brumes, mais c'est là que les ennuis vont vraiment commencer pour Rêve."

Voilà un avant-goût intéressant pour la saison 2 que nous n'allons pas vous gâcher non plus en vous en racontant plus. Mais il pourrait donner la part belle à Gwendoline Christie pour offrir de nouvelles nuances à son personnage de Lucifer, cette fois au centre de l'intrigue principale. Ce devrait aussi être l'occasion de s'intéresser un peu plus à des personnages rapidement abordés lors de la première saison : le démon Azazel, bien entendu, mais aussi Nada, aperçue emprisonnée dans les Enfers alors qu'elle est supposée avoir "trahi" Rêve il y a plusieurs siècles de cela. Et on devrait aussi également voir une flopée de nouvelles figures inédites : des dieux nordiques et égyptiens. Ça promet !

Quelle est cette trahison perpétrée par Nada que le rancunier Rêve n'arrive pas à oublier ?
Quelle est cette trahison perpétrée par Nada que le rancunier Rêve n'arrive pas à oublier ? © Ricky Darko/Netflix

Une réunion de famille dans la saison 2 de Sandman ?

Mais les personnages intrinsèques de ce récit, ce sont bien évidemment les Éternels. Rêve en est le protagoniste et nous avons croisé trois autres membres de la fratrie : Mort (Kirby Howell-Baptiste), le temps d'un épisode fantastique, et plus rapidement Désir et Désespoir (Donna Preston) qui semblent manigancer quelque chose. Que celles et ceux qui sont tombés sous leur charme se rassurent, les Éternels devraient revenir dans les prochaines saisons, la série n'en a pas encore fini avec ces entités fantastiques.

Le sulfureux Désir devrait tenir un rôle clé dans la saison 2 de Sandman sur Netflix.
Le sulfureux Désir devrait tenir un rôle clé dans la saison 2 de Sandman sur Netflix. © Netflix

Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que la fratrie compte sept membres, que nous en avons déjà rencontré quatre et qu'il nous en reste donc trois à découvrir : Destin, l'aîné, Destruction, mentionné dans cette première saison sous le nom de Fils prodigue, et Délire. Nul doute qu'ils devraient nous charmer de leur présence dans les prochaines saisons si Netflix décide de poursuivre Sandman.

Barbie et Ken plus importants dans la saison 2 de Sandman ?

Voilà qui aura eu le mérite de nous faire sourire dans la série : un couple formé par Barbie et Ken, dont la présence est loin de n'être qu'une simple blague. Car dans les comics, Barbie (Lily Travers) a droit à son propre arc narratif, intitulé Jouons à être toi (A Game of You, en VO). Une histoire déjà introduite dans la série, alors que celle qui porte le même prénom qu'une célèbre poupée rêve d'être une fantastique princesse embarquée dans de folles aventures avec son acolyte, un animal parlant prénommé Martin Tenbones (Lenny Henry). Et ce rêve pourrait se mélanger progressivement à la réalité, alors qu'elle habite à New York, comme annoncé à la fin de la saison 1. Ce que le showrunner aimerait bien porter à l'écran dès la saison 2, comme il l'explique à Entertainment Weekly :

"Si on a la possibilité de faire Jouons à être toi, on va avoir plein de personnages qui ne sont pas humains, mais des animaux parlants, que j'ai vraiment hâte de rencontrer."
Dans le monde des rêves, tout est possible, surtout pour Barbie !
Dans le monde des rêves, tout est possible, surtout pour Barbie ! © Netflix

Bientôt un spin-off centré sur Johanna Constantine ?

La dernière piste à explorer, c'est celle de Johanna Constantine, personnage incarné dans la série par la pétillante Jenna Coleman, mais qui, a l'origine, est largement inspiré et dérivé de John Constantine qui a eu droit à ses propres aventures dans les comics, et même son propre long-métrage, en 2005, Constantine, avec Keanu Reeves dans le rôle phare. Dans Sandman, l'occultiste et exorciste a tout un épisode qui lui est dédié, le troisième, et fait une brève apparition dans l'épisode 6. Les fans auraient bien voulu en voir plus et ils ne sont pas seuls. Dans une interview accordée au magazine Rolling Stones, Allan Heinberg n'hésite pas à lancer : "On adorerait montrer davantage de Johanna Constantine".

Une idée également appuyée par le créateur de l'univers, Neil Gaiman. Car quand un fan lui dit sur Twitter "après avoir regardé l'épisode 3 de Sandman sur Netflix, je pense que ce serait cool d'avoir un spin-off centré sur Johanna Constantine", le romancier lui répond : "Oui, tu n'es pas seul à penser ça". On pose ça là en espérant que Netflix se saisisse rapidement de l'affaire.

Bien que rien n'ait encore été confirmé, il est évident que le matériel est là pour créer plusieurs saisons supplémentaires à l'excellent Sandman. Il ne reste donc plus qu'à attendre le feu vert du géant du streaming, puis les premières annonces sur la suite des aventures du marchand de sable pour voir quelle piste sera empruntée par Allan Heinberg, showrunner de la série.

Sources : Entertainment Weekly, Rolling Stone, Screen Rant

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Clément Capot Rédacteur