SFR Actus
Séries

Star Wars : Visions : le côté animé de la Force sur Disney+

Star Wars : Visions est disponible depuis le 22 septembre sur Disney+ © Lucasfilm Ltd.

Il y a du nouveau dans une galaxie lointaine, très lointaine. Après les succès des séries The Mandalorian et The Bad Batch, et en attendant les - nombreuses - autres, une superbe collection de neuf courts-métrages réalisés par des studios d'animation japonais vient d'être mise en ligne sur Disney+. Star Wars : Visions permet d'explorer une nouvelle facette du mythe, avec des katanas laser du plus bel effet.

George Lucas ne s'en est jamais caché : le créateur de l'une des plus grandes sagas cinématographiques de tous les temps a puisé dans le folklore japonais pour certains éléments de Star Wars. À commencer par l'armure de Dark Vador, inspirée de celles des samouraïs. Le cinéma japonais a également eu une grande influence dans la saga des Skywalker, et même dans l'univers étendu. L'épisode 5 de la saison 2 de The Mandalorian, avec Ahsoka Tano, avait tout d'un film d'Akira Kurosawa (Les Sept Samouraïs, Kagemusha). On pouvait même retrouver une forme de "japanimation" en 2003 dans Clone Wars, la première série animée consacrée à la période située entre La Guerre des Clones et La Revanche des Sith, à ne pas confondre avec The Clone Wars. Il n'est finalement donc pas étonnant de retrouver sur Disney+ Star Wars : Visions, une collection de neuf court-métrages se déroulant dans l'univers de Star Wars, avec des histoires originales (et non canon) imaginées par de prestigieux studios d'animation japonais. Et bonne nouvelle : tous les épisodes sont directement disponibles, depuis ce mercredi 22 septembre, sur la plateforme aux grandes oreilles !

Star Wars Visions fait appel à la Force sur Disney+
Star Wars Visions fait appel à la Force sur Disney+

Vous aimez les animés ? Vous aimez Star Wars ? Alors voici sans aucun doute un programme qui vous ravira au plus haut point. Après Animatrix, un programme animé autour de Matrix, ou le magnifique Batman Ninja, faisant débarquer le héros de Gotham et tous les vilains dans le Japon féodal, voici donc Star Wars Visions. Contrairement aux séries habituellement proposées sur Disney+, les neuf épisodes sont directement en ligne, et ce pour une très bonne raison : chaque histoire se suffit à elle-même, sans continuité narrative.

Star Wars : Visions, une animation canon pas pas canon

Et pour les Obi-Wan de l'univers étendu, qui cherchent dans chaque programme les liens avec la saga, pas besoin de prendre son bloc-notes pour rédiger ses théories les plus folles : Star Wars : Visions n'est pas canon. C'est-à-dire que les événements montrés durant ces neuf épisodes n'auront aucune influence sur le reste de la saga. Ils s'inscriront dans la catégorie Légendes, comme la série animée Clone Wars, les films LEGO Star Wars, les jeux vidéo (sauf Star Wars Jedi : Fallen Order) mais aussi les téléfilms L'Aventure des Ewoks ou La Bataille d'Endor. Mais les spectateurs ne seront tout de même pas en terre inconnue, avec des apparitions de vaisseaux bien connus (dont le Faucon Millénium), évidemment), de certains personnages ou des indispensables Stormtroopers. Il n'y donc qu'à se détendre, regarder, et profiter !

Au programme de Star Wars : Visions, neuf épisodes, durant entre 12 et 20 minutes. Réalisés par sept studios d'animation japonais différents, dont Production I.G. (Ghost in the Shell), qui signe le dernier et magnifique The Ninth Jedi, ou Kamikaze Douga (Batman Ninja), derrière le premier et tonitruant The Duel, combat de katanas laser en noir et blanc et aux dessins remarquables. Chaque épisode explore donc différents styles, du plus mignon et coloré au plus sombre et sanglant. Plusieurs salles, plusieurs ambiances. Mais la Force est avec chacune de ces histoires.

Retrouvez Star Wars : Visions et de nombreuses autres séries exclusives sur Disney+, la plateforme de streaming disponible en option chez SFR, en ce moment proposée en pack avec le Pass Cinéma pour seulement 12 euros par mois (au lieu de 18,99 euros par mois).

Sources : Disney+, Le Parisien, Numerama

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur