Marie Avgeropoulos, alias Octavia, dans la septième et dernière saison de la série "The 100".
Séries

The 100 : Marie Avgeropoulos (Octavia) nous raconte la saison 7

Marie Avgeropoulos, alias Octavia, dans la septième et dernière saison de la série "The 100". © THE 100 S7 © Warner Bros. Entertainment Inc

Prêts à faire vos adieux à Clarke, Bellamy et les autres survivants de l'Arche ? En attendant la diffusion de l'ultime saison de la série post-apocalyptique, prochainement et en exclusivité en France sur SYFY, SFR Actus a cherché à en savoir un peu plus sur ce septième chapitre. Et c'est Octavia en personne qui nous donne quelques indices sur ce que l'on peut attendre des derniers épisodes. Offrant, comme par hasard, un nombre de 100 épisodes à la série.

La saison 7 de The 100 sera la dernière… Qu'est-ce que ça fait de voir l'aventure toucher à sa fin ?

C'était une fin douce-amère. Tourner le 100ème épisode de The 100 était le moyen idéal de clôturer une aventure si incroyable, avec tant de personnages dynamiques et intéressants. Je me sens tellement chanceuse d'avoir eu l'opportunité et l'honneur de donner vie à Octavia Blake quasiment tout au long de ma vingtaine, jusqu'au début de ma trentaine. Et elle m'a tant appris, j'ai l'impression d'avoir appris beaucoup de choses de moi-même en l'incarnant.

Malgré les apparences à la fin de la saison précédente, la bonne nouvelle c'est qu'Octavia est de retour pour cette dernière saison ! Peux-tu nous dire ce qui l'attend dans ces ultimes épisodes ?

Les scénaristes m'ont encore complètement époustouflée au fur et à mesure que je lisais le script des épisodes. Cette saison, vous aurez l'occasion de voir une version épanouie, plus noble et nourricière d'Octavia, que vous n'avez encore jamais vue avant. Bien sûr, elle gardera toujours un certain tempérament qui lui est difficile à cacher. Mais ce sera encore une fois une saison pleine de surprises et je suis ravie que les téléspectateurs nous aient suivis jusqu'ici pour nous accompagner jusqu'au bout de l'aventure.

Peux-tu nous dire si elle parviendra à retrouver sa famille, que ce soit Bellamy ou Wonkru, elle qui se retrouve au début de la saison 7 sur une autre planète ?

Ça va être une saison très intéressante parce que le thème de l'histoire d'Octavia, auquel beaucoup d'entre-nous pourront aisément s'identifier au vu de la crise du COVID-19, c'est l'isolation. Ce que cela provoque chez Octavia, et comment elle va devoir s'ajuster à sa nouvelle famille avec Hope et Diyoza. Elle va apprendre à être un beau-parent, à devoir vivre avec ses propres pensées. Et c'est dans ces moments-là, pour moi comme pour beaucoup de gens, que l'on se rend vraiment compte de nos changements personnels. Elle se rend vraiment compte que son frère Bellamy lui a donné des leçons qu'elle ne voulait pourtant pas apprendre avant. Maintenant qu'elle doit elle-même assumer un rôle maternel, elle s'est épanouie.

Et donc on verra au cours de la saison si elle parvient à retrouver son grand frère. Mais s'il est une chose que l'on sait à propos d'Octavia, c'est que quand elle a décidé de quelque chose, rien ne peut l'arrêter — peut-être même pas le fait d'être sur une tout autre planète… Les téléspectateurs devront attendre de voir !

Octavia, c'était d'abord "la fille sous le plancher", puis elle est devenue "Skairipa", et plus tard bien sûr la fameuse "Blodreina". Quelle phase de ton personnage as-tu le plus aimée ?

C'est difficile pour moi de répondre à cette question, parce que j'ai aimé incarner toutes les versions d'Octavia Blake. C'était incroyablement excitant en tant qu'actrice. L'un de mes moments favoris bien sûr était quand même de jouer Blodreina, simplement parce qu'elle est devenue un peu caricaturale. L'un de mes films préférés en grandissant c'était Alice au pays des merveilles, alors ce n'est pas une coïncidence que Blodreina soit devenue la Reine Rouge ! C'était un vrai challenge pour moi de la jouer parce que le sujet était vraiment sombre, mais Dieu merci j'étais entourée d'un merveilleux cast qui me faisait rire entre les scènes. C'est ce qui m'a permis de laisser le côté obscure sur le plateau plutôt que de l'embarquer en rentrant chez moi.

Es-tu satisfaite de la façon dont l'histoire se termine pour Octavia ?

Je ne veux rien dévoiler bien sûr, mais je dois dire que je suis incroyablement satisfaite de la manière dont The 100 se termine pour beaucoup de personnages, dont Octavia. J'ai l'impression que la façon dont les choses se terminent pour elle, ça a été long à venir mais ça lui était due. Une émotion qu'elle n'avait jusqu'à présent pas expérimentée et qu'elle méritait amplement. Si j'avais pu espérer quoique ce soit pour elle, ça correspond vraiment à comment la série se termine.

Qu'est-ce qui fait que le public aime tant Octavia selon toi ?

Je pense que les gens l'apprécient parce qu'ils ne savent jamais à quoi s'attendre avec elle. Et ça c'est grâce aux scénaristes qui ont vraiment réussi à créer un personnage dynamique. Ça a été un tel plaisir de vivre ces moments intenses, dramatiques, de même que de pouvoir jouer de tout mon corps de manière assez athlétique pour incarner ce personnage au fil des années.

Puis je pense que les téléspectateurs arrivent aussi à s'identifier à elle parce qu'Octavia a toujours dû trouver un moyen d'être courageuse même quand elle était terrifiée, ou d'être confiante même quand elle ne l'était pas. Donc je pense qu'elle sert de très bon modèle pour beaucoup de personnes, dans le sens où les elles peuvent trouver ces qualités en elles aussi.

Et pour toi, si tu devais choisir, quel serait ton personnage préféré en dehors d'Octavia ?

Ce n'est pas un hasard qu'Octavia réfère à Indra en tant que "Heada", qui signifie "enseignante" dans la langue des Natifs. Et Adina Porter, qui incarne Indra, m'a toujours appris tant de différentes choses, que ce soit devant ou hors caméra. C'était un plaisir de travailler à ses côtés toutes ces années, et nous avons partagé énormément de bons moments ensemble.

Pour finir, une question sur LE couple que les fans adoreraient voir se former dans The 100… Est-ce que toi aussi tu penses que Clarke et Bellamy devraient finir ensemble ?

Eh bien, pour tous les fans de "Bellarke", sachez que Bob Morley et Eliza Taylor se sont mariés dans la vraie vie. Donc pour moi, c'est la meilleure fin qu'il puisse y avoir ! Du reste, je préfère rester à l'écart du débat, donc je n'ai pas de favoris…

En attendant de retrouver la saison 7 de The 100, prochainement et en exclusivité en France sur SYFY, une chaîne disponible depuis la box SFR, profitez-en pour vous remettre à jour des épisodes précédents — vraiment, vous risquez d'en avoir besoin ! D'autant que, ça tombe bien, ils sont tous disponibles sur Netflix. Une plateforme également accessible directement depuis la box SFR !

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur