SFR Actus
Séries

The Crown : 5 épisodes pour (re)découvrir l'histoire du prince Philip

Tobias Menzies dans la peau du prince Philip dans la saison 4 de "The Crown". © Sophie Mutevelian / Netflix

Parcourant le règne d'Élisabeth II, The Crown met en exergue les traditions de la couronne. Bien que restant une fiction, la série nous permet de mieux comprendre les différentes personnalités de la famille royale britannique. Parmi elles, le duc d'Édimbourg, plutôt discret en apparence, mais dont on a pu découvrir le rôle assez important finalement qu'il avait auprès de son épouse. Retour sur quelques épisodes de la série Netflix qui permettent ainsi d'en apprendre plus sur le prince Philip, décédé à 99 ans le 9 avril dernier.

Saison 1, épisode 1 : le mariage

The Crown débute quelques années avant le couronnement de l'actuelle reine d'Angleterre. La série s'ouvre en effet avec un autre fait marquant dans la vie d'Élisabeth, alors que c'était encore son père, le roi George VI qui régnait sur le Royaume-Uni : son mariage avec Philip. Et les moins documentés sur l'histoire de la famille royale britannique ont alors pu découvrir les origines de son époux. Né prince de Grèce et du Danemark, il doit en effet renoncer à ses titres, mais aussi à sa religion (orthodoxe) et à sa nationalité afin d'épouser l'héritière du trône anglais. En tant que membre de la Royal Navy depuis 1939, et au vu du passé épineux de sa famille, il ne semble toutefois pas y voir une vraie contrainte. Adoptant par ailleurs le nom de Mountbatten, qu'il tient de ses grands-parents maternels britanniques, il reçoit en échange le titre de duc d'Édimbourg le jour de son mariage, en 1947.

Plongez dans The Crown sur Netflix
Plongez dans The Crown sur Netflix

Saison 1, épisode 5 : le couronnement

Cinq ans plus tard, Philip Mountbatten devient le prince consort du Royaume-Uni, lorsque Élisabeth devient reine. Ne venant qu'à la moitié de la première saison de The Crown, l'épisode du couronnement montre à la fois l'influence exercée par son époux sur le déroulement de la cérémonie, ou encore les quelques concessions auxquelles il a dû se plier. C'est ainsi qu'on découvre, d'une part, que c'est lui qui a tenu à ce que le couronnement soit filmé par la télévision britannique, dans une tentative de rapprochement de la monarchie avec le peuple… Et d'autre part, alors que c'est quand Élisabeth II est montée sur le trône qu'il a dû renoncer à ce qui lui était sans doute le plus cher, sa carrière militaire, Philip a semble-t-il eu du mal à accepter de se mettre entièrement au service de son épouse… C'est ainsi à contre-cœur, dans la série en tout cas, qu'il finit par accepter de s'agenouiller devant elle pendant le couronnement. Et ses aventures (au sens propre, comme figuré ?) ne font que témoigner de son mal-être d'être à la fois relégué au second plan et à la fois contraint d'agir au bon vouloir de la monarchie.

Matt Smith, à genoux devant Claire Foy pour le couronnement, dans la saison 1 de "The Crown".
Matt Smith, à genoux devant Claire Foy pour le couronnement, dans la saison 1 de "The Crown". © Alex Bailey/Netflix

Saison 2, épisode 9 : le pensionnat

La saison suivante, alors que le prince Philip est toujours incarné par Matt Smith, on en découvre davantage sur son enfance, quelque peu mouvementée… À travers des flashbacks, le neuvième épisode de la saison 2 de The Crown revient en effet sur le parcours chaotique de celui qui n'était encore qu'un jeune prince de Grèce, livré à lui-même alors que sa famille se rapproche du nazisme, et qui finira par suivre le dirigeant juif d'une école allemande, obligé de fuir, jusqu'en Écosse. C'est parce qu'il s'est lui-même épanoui au pensionnat de Gordonstoun, après avoir vécu l'enfer, qu'il insiste pour que son fils Charles y soit à son tour envoyé. Sauf que n'ayant pas la même nature que son père, le jeune héritier honni cette expérience basée sur la camaraderie et l'effort physique. Les relations entre père et fils paraissent déjà compliquées…

Le prince Philip et le prince Charles, une relation père-fils compliquée.
Le prince Philip et le prince Charles, une relation père-fils compliquée. © Alex Bailey/Netflix

Saison 3, épisode 7 : l'alunissage

Alors que la troisième saison opère un changement radical de casting, tous les acteurs de la série ayant donné le flambeau à d'autres pour respecter les années qui passent, c'est Tobias Menzies que l'on retrouve dès lors dans la peau du prince Philip. Quoique présent tout au long de la saison encore, œuvrant toujours dans l'ombre, il est un épisode particulièrement centré sur son altesse, où l'on découvre son admiration pour la mission Apollo 11. Vous savez, celle qui a vu le premier Homme marcher sur la Lune en 1969 ? Eh bien passionné par le sujet, le prince consort tient à rencontrer l'incroyable équipage, Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins. Mais son entrevue avec les trois astronautes le déçoit, trouvant devant lui des hommes finalement ordinaires. Ce qui l'animait surtout, c'était l'idée d'exploration, alors qu'il tend à délaisser ses responsabilités de prince consort… Il se rend alors compte qu'il doit retrouver un sens à sa vie.

Tobias Menzies reprend le flambeau pour incarner le prince Philip dès la saison 3 de "The Crown".
Tobias Menzies reprend le flambeau pour incarner le prince Philip dès la saison 3 de "The Crown". © Des Willie / Netflix

Saison 4, épisode 2 : sa relation avec Diana

Vous n'y aurez pas échappé, la dernière saison de The Crown a beaucoup fait parler d'elle à sa sortie en fin d'année dernière. Pour cause : cette saison 4 explore l'époque où Diana Spencer a fait son entrée dans la famille royale, à la toute fin des années 1970. On y découvre une relation affectueuse, presque paternelle entre la jeune femme et le prince Philip, qui naît dès l'épreuve de Balmoral dans le deuxième épisode. Un épisode certainement largement constitué de scènes fictives, l'idée que la future princesse de Galles (et Margaret Thatcher) ait été soumise à une telle série de tests ayant en tout cas été réfutée. Reste que le prince consort a certainement été enchanté par celle que l'on appellera Lady Di, puisque l'on sait qu'ils entretiendront par la suite une tendre correspondance épistolaire, le duc d'Édimbourg signant toutes ses lettres d'un "Avec tout mon amour, Pa".

Emma Corrin et Tobias Menzies dans la peau de Diana Spencer et du prince Philip dans la saison 4 de "The Crown".
Emma Corrin et Tobias Menzies dans la peau de Diana Spencer et du prince Philip dans la saison 4 de "The Crown". © Sophie Mutevelian / Netflix

Retrouvez l'intégralité de The Crown sur Netflix. Une plateforme de streaming proposée en option chez SFR, à seulement 7,99 euros par mois pour un écran, 11,99 euros par mois pour deux écrans, et 15,99 euros par mois pour quatre écrans. Des offres sans engagement.

Sources : Allociné, Vanity Fair, Slate, Madame Figaro

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur