Les premières tenue de football étaient bien différentes, comme on peut le découvrir dans The English Game sur Netflix
Séries

The English Game, les débuts du foot par le créateur de Downton Abbey

Les premières tenue de football étaient bien différentes, comme on peut le découvrir dans The English Game sur Netflix © Oliver Upton / Netflix

La mini-série (six épisodes) The English Game arrive ce vendredi 20 mars sur Netflix. Imaginée par Julian Fellowes, créateur de Downton Abbey, elle revient sur la création du sport le plus populaire au monde : le football. Et tout ça en costumes d'époque, dans un style so brisith. Charmant, n'est-il pas ?

En six saisons (et désormais un film), Downton Abbey a révolutionné le genre de la série dramatique historique, devenant culte. Alors quand son créateur, Julian Fellowes, revient avec une série Netflix se déroulant à la fin du XIXe siècle, on ne peut être qu'aussi impatient qu'un aristocrate britannique qui vient de recevoir une invitation à prendre le thé avec la Reine.

Dans The English Game, Fellowes explore un nouveau terrain, celui du football, tout en restant sur celui qu'il connaît bien, celui de la lutte des classes. La mini-série en six épisodes se concentre en effet sur les débuts du football professionnel, dans le pays où le jeu a été inventé, l'Angleterre. Bien avant la Premier League que l'on connaît (le championnat anglais a pris ce nom en 1992), la première Coupe d'Angleterre, plus vieille compétition de l'histoire du football, se tient en 1871, avant que la Football Association accepte que le sport se professionnalise, en 1885. Mais certains joueurs se faisaient déjà payer auparavant. Notamment Fergus Sutter et Arthur Kinnaird, deux footballeurs écossais dont l'histoire vraie a servi de base pour le développement de The English Game.

Tirs aux buts et lutte des classes

À la base tailleur de pierres, Fergus Sutter est considéré comme le premier joueur professionnel de l'histoire, ce qui lui vaudra quelques reproches. Car il vient de la classe ouvrière. Le voir être payé pour jouer au football à fait autant grincer des dents du côté du prolétariat que de la bourgeoisie. Un peu comme maintenant, quand on entend "les footballeurs ne sont-ils pas trop payés pour taper dans un ballon ?". Un débat décidément éternel. Un peu comme entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, ou entre Olivier Atton et Mark Landers, une rivalité va apparaître entre Sutter et un autre joueur, Arthur Kinnaird. Ce dernier est lui aussi Écossais, mais il s'agit d'un lord. L'analogie de l'opposition devient alors évidente : la classe ouvrière et la noblesse vont pouvoir s'affronter dans un nouveau domaine.

Car seuls les hommes riches parviennent à soulever la Coupe d'Angleterre. Alors tout l'enjeu va être pour le joueur issu du prolétariat de mettre les mains sur le trophée, et d'esquiver les tacles d'une aristocratie qui ne semble pas se douter que ce nouveau sport s'apprête à devenir le plus populaire au monde...

Imaginez un peu Neymar, Messi et Mbappé dans les mêmes tenues que les personnages de The English Game...
Imaginez un peu Neymar, Messi et Mbappé dans les mêmes tenues que les personnages de The English Game... © Oliver Upton / Netflix

The English Game est disponible à partir du vendredi 20 mars sur Netflix, disponible depuis votre box SFR.

Source : Netflix

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur