Le casting de la série The Passage sur SYFY.
Séries

The Passage : la série haletante arrive sur SYFY

Le casting de la série The Passage sur SYFY. © 2019 Fox

Virus, vampires et projets scientifiques secrets : c'est sur SYFY à partir du 10 octobre 2019 !

Après une première saison diffusée aux États-Unis début 2019, la série haletante The Passage arrive enfin en France ce 10 octobre sur la chaîne SYFY. L'occasion de se plonger dans une aventure mystérieuse qui mélange virus, vampires et grands complots. De quoi ça parle, avec qui et pourquoi il faut regarder cette série ? On vous explique tout !

The Passage : de quoi ça parle ?

Tout commence en Bolivie, avec un virus. Tous ceux qui en sont affectés sont transformés en vampires assoiffés de sang. Toutefois, ce virus présente un gigantesque avantage : ceux qui en sont atteints sont immunisés contre absolument toutes les maladies. Le problème, c'est donc ce petit effet secondaire sanguinolent dont les scientifiques n'arrivent pas à se débarrasser. S'ils y arrivaient, ils feraient alors la plus grande avancée pharmaceutique de tous les temps pour lutter contre toutes les épidémies.

Pas de bol, pour l'instant, ils n'y arrivent pas. Et ça fait près de trois ans que ça dure. Les expériences, menées sous le nom de Projet Noé, se suivent et s'enchaînent, sans succès. Une petite fille de 10 ans, Amy, orpheline, est alors choisie pour devenir le prochain cobaye. Brad Wolgast, un ex-agent de la CIA, doit l'enlever pour qu'elle puisse participer aux tests. Jusqu'à ce qu'il se prenne d'affection pour elle. Un seul objectif : la protéger à tout prix de ce macabre projet Noé.

Au casting de The Passage...

Au casting de cette série diffusée sur SYFY, dans le rôle principal de l'agent Brad Wolgast, on retrouve Mark-Paul Gosselaar, notamment connu pour sa participation à la série Sauvé par le gong dans les années 1990. Il reviendra quelques années plus tard sur le devant de la scène pour des apparitions dans Rizzoli and Isles, Weeds, Don't Trust the B---- in Apartment 23, ou encore Les Experts. En 2019, il décroche également le rôle principal dans une autre série : Mixed-ish, qui raconte le quotidien d'une famille métisse des années 1990.

À l'écran, il est accompagné par la jeune Saniyya Sidney, dans le rôle d'Amy. Du haut de ses 12 ans, la jeune fille a déjà deux grands titres sur son CV : Les Figures de l'Ombre, sur les calculatrices afro-américaines ayant permis le décollage de la première fusée ayant été sur la Lune, et American Horror Story, série horrifique saluée par la critique et créée par Ryan Murphy.

Dans le rôle du grand antagoniste, on retrouve un acteur qu'on ne connaît que trop bien : Henry Ian Cusick. Après avoir notamment incarné Desmond Hume dans Lost et Marcus Kane dans The 100, ce n'est pas à n'importe qui que Brad et Amy seront opposés dans The Passage !

Personne ne veut être touché par le virus dans The Passage sur SYFY.
Personne ne veut être touché par le virus dans The Passage sur SYFY. © 2019 Fox

Pourquoi faut-il regarder The Passage ?

The Passage est avant tout une série palpitante, aux nombreux mystères. Si dès le début de la série, on pense avoir tout compris des enjeux qui entourent le scénario, on se trompe fortement. Il est à la fois question de la survie d'une jeune fille, mais aussi de l'espèce humaine tout entière. Et on ne peut jamais s'empêcher de se poser la question : le jeu en vaut-il la chandelle ? La série alterne entre thriller essoufflant et conflit moral.

Là où l'on sait que c'est une valeur sûre, c'est parce qu'il s'agit de l'adaptation d'une trilogie de romans. Écrits par Justin Cronin et publiés entre 2010 et 2016, on sait que les scénaristes n'ont pas sorti cette idée rocambolesque de n'importe quel chapeau. On sait parfaitement à qui appartient ce couvre-chef, qu'il est posé sur une tête pleine de bonnes idées.

Il n'y a donc plus de questions à se poser : il faut regarder The Passage. Pour découvrir le sort de Brad et Amy, les deux premiers épisodes seront diffusés à partir de ce jeudi 10 octobre, à 21 heures, sur la chaîne SYFY. Vous nous en donnerez des nouvelles !

Par Clément Capot