SFR Actus
Séries

The Witcher peut-il être le nouveau Game of Thrones ?

Henry Cavill (sans moustache) dans le rôle de Geralt de Riv dans The Witcher © Katalin Vermes / Netflix

Une série pour les divertir tous, et dans le binge watching les lier ! Game of Thrones a laissé son trône de série phénomène vacant, et un premier prétendant à la couronne se présente, épées à la main. Mais le sorceleur Geralt de Riv a-t-il assez de pouvoir pour devenir le nouveau roi des séries ?

Nul besoin de se demander si Geralt de Riv aura les épaules assez larges : il est interprété par le bodybuildé Henry Cavill, plus connu pour son interprétation de Superman, et sa moustache retirée numériquement pour cause de Mission Impossible. Dans ce film, sa chemise était tellement tendue par sa masse musculaire qu'on avait peur à chacun de ses mouvements de voir les boutons nous arriver dessus (surtout en 3D).

Et alors qu'il a affirmé ne plus vouloir jouer Clark Kent, il a fait des pieds, des mains, et peut-être même de la moustache pour incarner Geralt de Riv, le Sorceleur (The Witcher, en VO), après avoir adoré le jeu phénoménal The Witcher III : Wild Hunt. Et on le comprend. Mais si l'adaptation vidéo-ludique remarquable de CD Projekt a popularisé la saga de fantasy, à la base, elle provient de livres, écrits par le Polonais Andrzej Sapkowski, qui ont d'ailleurs dans son pays encore plus de succès que les Harry Potter ! Avec le succès phénoménal rencontré par Game of Thrones sur HBO, le genre médiéval-fantastique est aujourd'hui à la mode, et les séries du genre vont se multiplier, avec notamment l'arrivée dans quelques années du Seigneur des Anneaux, sur Amazon.

Mais en attendant, c'est The Witcher qui arrive sur Netflix, dès le 20 décembre, pour huit épisodes qui vont donc tenter de monter sur le trône laissé vide par Jon Snow, Daenerys Targaryen, Tyrion Lannister et tous les autres personnages de Game of Thrones. Et dans toutes les armes à sa disposition, The Witcher, un anti-héros modifié génétiquement pour pouvoir affronter les pires monstres, en a bien quelques-unes en commun avec GOT...

Sexe, magie et gros complots

Le premier point commun, évident et déjà abordé, est que la série est elle aussi basée sur une série de romans de fantasy. Et dans le contenu, on retrouve des éléments capables de satisfaire l'audience qui a adoré GOT. Celles et ceux qui ont joué The Witcher III : Wild Hunt et/ou lu les livres le savent, le héros Geralt de Riv est sexuellement (très) actif. Avec son grand amour, la sorcière Yennefer de Vengerberg (et leur passion pour copuler à dos de... licorne), mais aussi Triss Merigold ou Keira Metz, d'autres sorcières, et quelques filles de passage. Entre deux combats contre des créatures fantastiques (loup-garous, trolls, griffons, wyverns...), Geralt sait prendre du bon temps. Et il faut, car l'époque est bien trouble...

Comme dans Game of Thrones, plusieurs royaumes sont en lutte, et des complots surgissent dans toutes les cours pour acquérir le pouvoir. Les Royaumes du Nord ont en effet été envahis par l'Empire de Nilfgaard, et la guerre fait rage. Parmi ces royaumes, notons particulièrement Cintra, car c'est de là qu'est originaire une jeune fille, Ciri, que Geralt va prendre sous son aile. Et c'est ainsi que les ennuis commencent. Batailles, duels à l'épée, magie, lieux superbes (on a hâte de voir les îles de Skellige), jeux de pouvoir et créatures fantastiques : tous les éléments semblent parfaitement réunis !

Coup d'un soir ou coup de foudre ?

Mais là où la différence va être énorme, c'est dans la visualisation de la série elle-même. Avec un épisode par semaine, Game of Thrones parvenait à créer une attente, une fébrilité de tous les instants, et a ainsi pu devenir un phénomène de société. Pendant sept jours, notamment durant la dernière saison, les débats se multipliaient, s'enflammaient telle une attaque de Drogon le dragon, et trouvaient (ou pas) des réponses aux théories les plus folles formulées par chacun et chacune. Diffusé "à la Netflix", avec les huit épisodes mis en ligne en même temps, The Witcher n'aura pas cette chance. Sa portée sur les réseaux sociaux ne pourra pas être aussi longue qu'après chaque épisode de GOT (ou plus récemment de The Mandalorian), et l'effervescence provoquée par la série va surtout durer le temps d'un week-end. Mais devrait donner naissance à de nombreuses théories, en attendant une saison 2 déjà prévue...

L'autre grosse différence, c'est que contrairement à la saga de George R.R. Martin, celle signée Andrzej Sapkowski est... terminée ! Alors que l'on partait en terres inconnues durant les deux dernières saisons de Game of Thrones, la série The Witcher ayant choisi de suivre l'intrigue des livres, on peut potentiellement déjà en connaître la destination, même si le voyage va forcément être légérement modifié.

C'est en cela que la série va devoir faire fort : proposer assez de surprises pour garder les spectateurs (familiers ou pas de l'univers de The Witcher) en haleine, et prendre la place laissée par Game of Thrones dans tous les cœurs brisés. Pendant un temps, ou plus longtemps ?

Sources : Lightingamer, Wiki Witcher

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur