Dans Tin Star, une famille britannique vient découvrir les Rocheuses, au Canada
Séries

Tin Star : comment visiter les Rocheuses, où se déroule la série ?

Dans Tin Star, une famille britannique vient découvrir les Rocheuses, au Canada © David Bukach / Kudos Film

Dans la série Tin Star, l’acteur Tim Roth incarne un policier qui aspire à une vie plus calme en s’installant dans la ville paisible et au nom beaucoup trop cool de Little Big Bear, dans les Rocheuses Canadiennes.

Rocheuses pralinées

Malheureusement pour lui, tout ne va pas se passer comme prévu, avec l’ouverture d’une raffinerie de pétrole qui va engendrer une forte hausse de la criminalité dans la ville. Heureusement pour vous, si vous rêvez de vous promener dans les splendides montagnes présentées dans la série, aucun événement fâcheux de ce genre ne viendra vous contrarier. Pour vous y rendre et apprécier au mieux le paysage, suivez le guide !

Comme leur nom l’indique, les Rocheuses canadiennes se situent en Amérique du Nord. Elles correspondent à la partie la plus au Nord de ce que l’on appelle plus communément les montagnes Rocheuses, qui s’étendent depuis le Nouveau-Mexique sur plus de 4 800 kilomètres, avec un point culminant à 4 401 mètres d’altitude situé au mont Elbert dans le Colorado. Mais concentrons nous aujourd’hui sur la partie concernée par Tin Star et mettons le cap sur le Canada, avec un toute première question à se poser : à quel moment de l’année y aller ? Si vous êtes un ours polaire, foncez-y l’hiver ! Si vous êtes plutôt du genre humain, évitez la saison la plus froide. C’est très joli aussi hein, mais il fait terriblement froid, les averses sont fréquentes, les routes / chemins peuvent être plus difficilement accessibles, et votre parcours grandement perturbé. Non, d’après le site au doux nom Refuse To Hibernate et les différents avis sur le forum du Routard, il vaut mieux s’y rendre entre juin et octobre.

Canadadaïsme

Pour y aller, vous vous doutez qu’il ne faut pas prendre le train. Direction l’aéroport, avec l’achat de billets situés autour de 60 jours avant le départ pour obtenir les prix les plus intéressants. La durée de séjour idéale étant de -minimum- 15 jours, l’itinéraire le plus fréquemment emprunté est celui entre Calgary et Vancouver, qui permet de visiter les parcs nationaux de Banff et Jasper, ainsi que de nombreux lacs et glaciers. De quoi en prendre plein les yeux, que l’on soit en mode road trip ou randonnées. Mais avant de partir, il faut également faire très attention à bien avoir une AVE. Pas d’inquiétude, derrière cet acronyme ne se cache qu’une Autorisation de Voyage Électronique, obligatoire pour les voyageurs français depuis 2016.

L’autre astuce indispensable et que tous ceux ayant déjà eu la chance d’entreprendre ce doux périple citent systématiquement, c’est de bien tout réserver en avance ! En dehors des villes de Calgary et Vancouver, le reste des Rocheuses canadiennes, c’est la nature à l’état pur ! Autrement dit, les places dans les différents hébergements sont bien plus rares qu’à Disneyland et les bus ou autres activités (téléphériques, promenade nautique sur les lacs…) doivent se booker bien en avance. Regardez, dans Tin Star, l’agent Jim Worth n’avait rien réservé, et s’est bien vite montré débordé dans les deux premières saisons...

Sources : Refuse To Hibernate, Le Routard

Par Sébastien Delecroix