Christina Hendricks, dans le rôle d’Elizabeth Bradshaw dans la série Tin Star.
Séries

Tin Star : qui est Christina Hendricks, l’autre star de la série Altice Studio ?

Christina Hendricks, dans le rôle d’Elizabeth Bradshaw dans la série Tin Star. © Tin Star / David Bukach / Kudos Film

Christina Hendricks, la deuxième grande star de la série d’Altice Studio Tin Star est loin d’être une inconnue. Mais au fait, dans quoi l’avez-vous déjà vu ? C’est votre jour de chance, on vous dit tout.

Secrétaire de choc dans Mad Men

Après plusieurs apparitions plus que furtives dans des épisodes de séries policières américaines, Christina Hendricks -qui n’a d’ailleurs aucun lien de parenté avec Jimi Hendrix- finit enfin par décrocher un rôle d’envergure. C’est donc au casting de la série Mad Men, centrée sur le monde de la pub dans les années 1960, qu’on la retrouve pour la première fois.

Chez Sterling Cooper sur Madison Avenue à NYC, Joan Holloway, personnage qu’incarne Christina Hendricks, est la cheffe des secrétaires, qui n’hésite pas à jouer les femmes fatales pour s’intégrer dans ce monde si masculin. Si elle est extrêmement appréciée des fans de la série, c’est parce qu’elle vogue en permanence dans cette ambivalence entre personnage sexiste et féministe, indescriptible et toujours joviale malgré les drames auxquels elle est confrontée. Malgré le succès de Mad Men, l’actrice a tout de même quelques difficultés à lancer sa carrière et va ensuite se tourner vers des productions indépendantes.

Reine des films indépendants

La suite de sa carrière, Christina Hendricks la fait avec le cinéma semi-indépendant américain. En 2015, elle tient l’un des rôles principaux dans Lost River, premier film réalisé et écrit par Ryan Gosling, aux côtés de Iain de Caestecker, Saoirse Ronan et Matt Smith. Elle y interprète Billy, une mère célibataire de deux enfants dans une petite ville presque morte, menacée d’expulsion si elle ne rembourse pas son prêt. Pour réunir la somme d’argent nécessaire, elle accepte un travail pour le moins énigmatique et lubrique. Le long-métrage est présenté pour la première fois au Festival de Cannes en 2014 dans la sélection Un certain regard et en compétition pour la Caméra d’or.

L’année d’après elle est à l’affiche de The Neon Demon, de Nicolas Winding Refn, dans lequel Jesse (Elle Fanning) rêve de devenir mannequin mais se confronte à ce monde terrible. Christina Hendricks y interprète la propriétaire d’une agence de mannequinat, qui pousse la jeune fille au vice.

Braqueuse de supermarché dans Good Girls

Après Tin Star sur Altice Studio, l’actrice fait son grand retour au premier plan avec la série Good Girls, diffusée en France sur Netflix. Pour la première fois, on la voit dans un genre qui lui est plutôt inhabituel : la comédie. On la retrouve dans le rôle d’une mère de famille banlieusarde, qui décide de braquer un supermarché avec sa petite soeur et une amie pour combler tous leurs problèmes d’argent.

Le problème, c’est que les trois femmes n’ont aucune expérience dans le crime. Ce qui s’avère être au départ une idée de génie, tourne rapidement au vinaigre. Et comme bien souvent, le crime mène vers le crime et les ennuis finissent rapidement par les rattraper. Good Girls, c’est une sorte de Breaking Bad moderne, féminin et beaucoup plus drôle. La série a déjà été renouvelée pour une troisième saison. Après l’arrêt de Tin Star, Christina Hendricks aura donc toujours du travail ! Ouf !

Par Clément Capot