Votre panier est vide
Séries

Top 10 des meilleures séries Netflix de tous les temps

Les phénomènes "Stranger Things", "The Crown" et "La Casa de Papel" font bien évidemment partie de notre Top 10. Mais en quelle position... ? © Netflix

Ce ne fut pas chose aisée, mais la rédaction de SFR Actus s'est (longuement) concertée pour établir un classement, très personnel et éclectique, des meilleures séries originales jamais concoctées par Netflix. Voici notre Top 10.

Les séries, ce n'est pas ce qui manque sur Netflix. Il y en a pour tous les goûts, tous les âges, toutes les humeurs. Il y en a qui se consomment en un week-end, voire en une journée quand on souffre de binge-watching aigu, d'autres qui nous accompagnent pendant plusieurs années. La plateforme qui fait "TUDUM" fait tout simplement partie de notre quotidien, c'est notre go-to quand on ne sait pas quoi regarder à la télé, notre doudou dans les longues soirées d'hiver. C'est pourquoi, sur SFR Actus, on vous parle régulièrement des shows qui cartonnent, des nouvelles saisons que l'on attend avec impatience, ou encore des belles découvertes que l'on a pu faire en navigant parmi les (nombreuses) suggestions du célèbre service de streaming. Et après moult et moult articles consacrés à ses plus grands succès, on a fini par se demander, au détour d'une conversation à la cantine, quelles sont les meilleures séries originales de tous les temps sur Netflix ?

Alors nous y voici, c'est parti pour notre Top 10 ! Un classement qui a fait l'objet de débats enlevés au sein de SFR Actus - notre rédac' chef nous en veut d'ailleurs toujours un peu depuis que son show favori est passé à la trappe (c'était Grace & Frankie). On a pris la chose très au sérieux, avec des votes pour sélectionner les séries, originales seulement, qui méritaient selon nous d'atterrir dans un Top 10, et des points attribués par chaque membre de la rédaction pour déterminer leur place dans le classement. Résultat : il y a des surprises. Et les grandes gagnantes sont…

#10 Santa Clarita Diet (13 points)

Bénéficiant d'un brillant casting porté par Drew Barrymore et Timothy Olyphant, Santa Clarita Diet suit l’histoire d’une mère agent immobilière qui se retrouve mystérieusement infectée par un virus et se transforme… en zombie. Mais pas un mort-vivant comme on a l'habitude d'en voir au cinéma, ou encore dans le feuilleton culte du genre, The Walking Dead. Non, Drew Barrymore reste (heureusement) elle-même malgré son fardeau, toujours aussi pétillante, même s'il n'y a plus que la chair humaine qui la fait saliver… Elle a la chance de pouvoir compter sur son mari, un Timothy Olyphant drôle de dégoût et de dévotion, qui ne recule devant rien pour la maintenir en vie – jusqu’à trouver lui-même de quoi la nourrir ! Le tout crée une série absurde, hilarante, mais aussi touchante, juste assez addictive pour être binge-watchée en quelques jours...

#9 BoJack Horseman (16 points)

Créée en 2014, BoJack Horseman est peu banale. Cette série d'animation comique narre l’histoire d’un cheval, ancienne star de sitcom, devenu grossier, alcoolique, narcissique, bref, tout ce que l’on adore détester. Cette célébrité has been d’Hollywood réside dans une vaste maison en compagnie de Todd, un humain qui squatte son canapé. La force de ce programme, c'est définitivement son personnage principal, BoJack. À travers lui, les créateurs abordent des sujets comme la dépression ou les addictions, mais toujours avec une pointe de cynisme. Multi-facettes, la série offre de nombreuses références culturelles. De la musique pop aux Soprano, les auteurs ont su habilement apporter une valeur ajoutée à cette comédie qui en fait un chef-d'œuvre.

#8 Atypical (17 points)

Depuis 2017, Netflix propose à ses abonnés la série Atypical. Elle aborde un sujet peu commun dans les séries : l’autisme. Atypical raconte avec douceur l’histoire de Sam, un adolescent passionné par les manchots. Comme beaucoup de garçons de son âge, le jeune homme se met en quête d’une histoire d’amour. Mais Sam n'a pas tous les codes de séduction "classique". Créée par Robia Rashid et Seth Gordon, Atypical apporte une vision positive de l’autisme. En d’autres termes, c’est une série qui fait du bien. À cela s’ajoute une bande originale feel good, parfaitement choisie tout au long des 38 épisodes qui composent la série. Outre l’autisme, celle-ci aborde par ailleurs des sujets du quotidien : le cheminement vers l’âge adulte, les relations familiales ou encore l’homosexualité. Réaliste mais drôle, Atypical saura très vite vous captiver.

#7 La Casa de Papel (19 points)

"No vamos a se mentiro", qui ne veut absolument pas dire en espagnol "n'allons pas nous mentir", la place de La Casa de Papel dans ce top doit plus au phénomène qu'est devenue la série qu'à sa vraie qualité. Car si la saison 1, composée des parties 1 et 2, était intense et rappelait les meilleurs épisodes de Prison Break, en nous donnant l'impression de réviser notre espagnol LV2 de la meilleure des façons (alors qu'en fait, non), la suite s'est un peu plus compliquée. Certains personnages sont devenus insupportables (coucou Tokyo), les intrigues ont traîné en longueur, rien n'avait de sens d'un épisode à un autre, et pourtant... impossible d'arrêter de regarder. Un vrai plaisir coupable. Ou placer culpable, comme on ne doit pas dire en espagnol. Et le pire, c'est que La Casa de Papel revient bientôt, avec un spin-off centré sur Berlin, et même... un remake coréen. Encore un coup del Profesor !

#6 Ozark (22 points)

Cette série dramatique à la Breaking Bad a gagné en notoriété pendant le confinement. Jason Bateman (Arrested Development, Horrible Bosses) et Laura Linney (The Big C, Love Actually) incarnent Marty et Wendy Byrde, un couple de Chicago qui traîne leurs enfants dans les Ozarks, situés au fin fond du Missouri, afin de blanchir des centaines de millions de dollars, de peur que toute la famille ne soit tuée par un cartel de drogue mexicain. C'est le genre de série qui vous rend impatient de voir si - et surtout comment - les personnages principaux survivront. La saison 4 d'Ozark, divisée en deux parties, clôturera la série. Les sept premiers épisodes sont déjà disponibles sur Netflix, alors n’attendez plus !

#5 Sex Education (28 points)

Comment parler de sexe aux jeunes à l'ère d'Internet ? Quand la moindre information (et désinformation) est à portée de clic ? Quand l'hyper-sexualisation est partout (réseaux sociaux, publicités, télévision…) ? Audacieuse, Sex Education met les pieds dans le plat quand Otis, accompagné de Maeve, se met à donner des conseils à la moitié de son lycée sous une légitimité autoproclamée du fait de la profession de sa mère, sexologue. Rafraîchissante et réjouissante, la série développée par Netflix explore le sexe sous tous ses aspects : psychologiques, physiologiques, décomplexés, seul ou à plusieurs, heureux ou violent, queer, hétéro, ou encore en situation de handicap. Avec une évolution des personnages particulièrement sensible, Sex Education nous démontre que derrière l'acte charnel se cachent souvent les maux de l'âme. Et la série a le mérite d'aborder avec pédagogie et sensibilité toutes les questions que l'on peut se poser à cet âge. Vous l’aurez compris, s’il y a une "série pour ado" à regarder sur Netflix, c’est celle-ci. En plus vous y apprendrez sans doute une chose ou deux !

#4 Orange is the New Black (29 points)

"The animals, the animals, Trapped, trapped, trapped 'till the cage is full" : la chanson de Regina Spektor qui sert de générique à Orange is the New Black reste en tête très longtemps, et fait partie des nombreux ingrédients qui ont rendu la série carcérale addictive. Basée sur une histoire vraie, OITNB, pour les intimes, suit les mésaventures de Piper, jeune femme américaine qui découvre l'univers carcéral. Il y a du drame, des rires, de la sororité, de la violence, de la tendresse, et une intrigue surfant sur l'actualité sociale des États-Unis, pour 7 saisons de haute volée, en faisant définitivement une des meilleures séries Netflix jamais parues. Tout simplement incontournable. Et pour la petite histoire, au Québec, la série a été rebaptisée L'Orange lui va si bien. Non mais c'est bien aussi...

#3 Stranger Things (39 points)

Elle fait partie des plus gros succès, des shows références même de Netflix. Stranger Things, c'est la série fantastique la plus hype de ces dernières années. D'abord parce qu'elle a eu la bonne idée de situer son action dans les années 1980, sacré époque revenue à la mode, de façon complètement improbable, grâce à la nostalgie de toute une génération. Aussi et surtout parce que ses héros, une bande de pré-ados parmi les plus nerds qui soient, sont particulièrement drôles et attachants. Un peu comme le Club des Losers de Ça, mais encore mieux. Puis parce que sous ses airs guillerets et sa bande originale pop-rock qui déchire, il y a une grosse intrigue fantastique, mystérieuse, sombre et haletante, avec des créatures appelées Démogorgon, un fascinant Monde à l'envers, des décors et tout un univers visuellement bien chiadé. Bref, Stranger Things, c'est une vraie petite pépite qui fait autant chaud au cœur que travailler l'imagination. À (re)voir absolument, sachant que la nouvelle saison 4 arrivera (enfin) à compter du 27 mai prochain sur Netflix !

#2 Narcos (42 points)

Voilà une autre création Netflix qui nous ramène dans les années 1980, et même un peu avant, mais dans une tout autre ambiance. Vous connaissez certainement Pablo Escobar, l'un des plus célèbres barons de la drogue, El Patrón intraitable du cartel de Medellín. Son histoire a déjà fait l'objet de plusieurs documentaires, et même quelques films au cinéma, mais elle n'a jamais été aussi bien racontée que dans Narcos. Brillamment interprété par Wagner Moura, qui a d'ailleurs inspiré de nombreux memes et GIFs avec son rôle mémorable, le criminel est au cœur des deux premières saisons de la série - les meilleures, clairement. On y suit les deux agents de la DEA, Steve Murphy (Boyd Holbrook) et Javier Peña (Pedro Pascal), qui ont réussi à faire tomber Escobar après une traque acharnée. L'enquête est prenante, avec en parallèle un portrait intime du trafiquant colombien absolument fascinant. Il y a de l'action, des rebondissements spectaculaires (du moins quand on ne connaît pas tous les détails de l'histoire, vraiment rocambolesque !), et une attention particulière au développement de ces personnages hors normes. On apprécie aussi le soin de Netflix à raconter cet incroyable récit dans les deux langues, en anglais et en espagnol. De quoi participer à en faire un biopic d'une véritable authenticité, même si le scénario se permet bien sûr quelques libertés. Et ce générique… Il fait pour nous partie de ceux que l'on n'a pas envie de zapper sur la plateforme de streaming !

#1 The Crown (50 points)

En dévoilant The Crown, Netflix a "tué le game" comme on dit. Difficile d'imaginer de futurs biopics sur la famille royale d'Angleterre passer après la série, qui dévoilera sa cinquième saison fin 2022. Et si The Crown prend certaines libertés, notamment concernant certains moments intimes de la reine Elisabeth et son entourage, la reconstitution des événements est magistralement réalisée et particulièrement bluffante. Tout comme son casting 5 étoiles (Olivia Colman, Matt Smith, Claire Foy, Imelda Staunton, Helena Bonham Carter…) qui évolue au fil des saisons (quelle bonne idée de changer d'acteurs pour faire "vieillir" ses personnages !), ses décors ou ses costumes encore une fois plus vrais que nature. Que l'on apprécie ou non les déboires de la famille royale, The Crown a le mérite de rendre hommage à l'engagement sans faille de la reine Elisabeth II pour l'Angleterre et les pays du Commonwealth, et nous offre l’opportunité de mieux la comprendre.

Vous savez ce qu'il vous reste à faire… Rendez-vous sur Netflix pour (re)découvrir toutes ces séries originales, et bien d'autres ! La plateforme de streaming est pour rappel proposée en option chez SFR, soit seule à 8,99 euros par mois, soit en pack avec SFR Divertissement+ pour 13,49 euros par mois. Des offres sans engagement.

Source : Netflix

La Rédac'
La Rédac' Rédacteur