SFR Actus
TV

3 documentaires à voir sur Lady Di après The Crown

La princesse de Galles en visite dans une école internationale britannique de Jakarta, le 6 novembre 1989. © KRAIPIT PHANVUT / AFP

Ça y est, vous avez dévoré la saison 4 de la célèbre série sur la famille royale britannique ? Vous en demandez encore ? Plus particulièrement, vous cherchez à en savoir plus sur l'époque Diana Spencer ? Eh bien ça tombe bien, Netflix a ce qu'il vous faut.

Plus de 20 ans après sa mort, Diana Spencer fascine toujours autant. La preuve, avec l'arrivée ce mois-ci de la saison 4 de The Crown.

Ce nouveau chapitre la voit en effet faire son entrée dans la série à succès signée Netflix, sous les traits de l'actrice Emma Corrin, explorant les premières années de son mariage ô combien tumultueux avec le prince Charles (incarné par Josh O'Connor).

Ces 10 nouveaux épisodes, à retrouver en intégralité sur la plateforme disponible depuis la box SFR, n'ont pas manqué de raviver l'émotion du public. Son attachement à Lady Di, princesse de Galles et princesse des cœurs, est de toute évidence resté intact — alors que l'image de l'héritier de la Couronne se retrouve elle, encore une fois, quelque peu égratignée… Le géant du streaming l'a bien compris, aussi s'est-il permis de rappeler qu'il propose quelques autres programmes à son sujet dans son vaste catalogue. D'authentiques documentaires cette fois, qui se présentent ainsi comme de jolis compléments après la dernière saison de The Crown.

Diana, In Her Own Words

On commence par un film documentaire dévoilé en 2004 aux États-Unis, qui n'a été diffusé qu'en… 2017 au Royaume-Uni, et qui est donc aujourd'hui disponible sur Netflix. Sa particularité, comme le suggère son titre, c'est qu'il raconte l'histoire de Diana — et notamment son mariage avec le prince Charles — à travers ses propres mots, immortalisés sur cassettes audio en 1991 dans le cadre d'une biographie. Son auteur, le journaliste Andrew Morton, les avait gardées bien au chaud pendant plus d'une décennie. Ces confidences n'ont ainsi été dévoilées au grand jour que lorsqu'elles ont été montées sur des images d'archives par Tom Jennings et David Tillman pour ce documentaire des plus intimistes de près de 2 heures, dont la famille royale se serait bien passée — d'où les longues années d'attente avant que le public britannique puisse enfin le découvrir…

The Story of Diana

En 2017, pour marquer les 20 ans de la disparition de Lady Di, la chaîne américaine ABC a proposé un autre documentaire, divisé en deux parties d'environ 80 minutes chacune. Intitulé sobrement The Story of Diana, celui-ci propose également des images d'archives bien sûr, mais cette fois entrecoupées d'entretiens avec des historiens, journalistes et autres spécialistes de la Couronne, ainsi que des proches de la princesse de Galles dont notamment son frère. Autant de personnalités venues débattre non seulement de sa "vie extraordinaire" et de ses "combats personnels", mais témoignant aussi (et surtout) de l'impact, du véritable bouleversement même, qu'elle a eu — malgré elle — sur son pays.

The Royal House of Windsor

Place, enfin, à une série documentaire plus largement consacrée à la famille royale britannique. En six épisodes de trois quarts d'heure à une heure chaque, The Royal House of Windsor remonte le siècle passé, de l'abdication du roi Edouard VIII jusqu'à la vision "peu conventionnelle" du prince Charles sur la monarchie. Alors que l'on retrouve ainsi divers sujets abordés dans la série The Crown, comme la volonté du prince Philip de bousculer les codes et moderniser l'image de la Couronne après l'accession au trône de son épouse, deux épisodes retracent plus particulièrement l'ère Diana. De sa popularité hors normes à son divorce, de nouveaux défis à surmonter pour les Windsor…

Retrouvez dès à présent ces trois documentaires, et bien sûr la série The Crown, sur Netflix. Une plateforme disponible depuis la box SFR.

Sources : Allociné, Les Inrockuptibles

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice