SFR Actus
TV

5 films à voir sur le tennis pour se mettre dans l'ambiance de Roland-Garros

Emma Stone et Steve Carell dans la peau de Billie Jean King et Bobby Riggs dans "Battle of the Sexes". © 2017 Twentieth Century Fox Film Corporation. All Rights Reserved.

Vous la sentez, l'odeur de la terre battue qui sèche au soleil après une averse ? Eh oui, les Internationaux de France sont de retour ! Alors qu'une traditionnelle session de qualifications ouvre le bal, avant que les choses sérieuses commencent avec le tableau final à partir du 30 mai prochain, on vous propose de vous mettre dans le bain avec quelques films, biopics ou documentaires, qui vous donneront sacrément envie d'aller taper la balle, vous aussi…

Roland-Garros : Bâtir la légende

Tout d'abord, un petit documentaire pour faire honneur au French Open, à voir sur Amazon Prime Video. Car comme vous le savez, la plateforme devient elle aussi diffuseur de ce tournoi du Grand Chelem ! Alors que la plupart des matches seront toujours à suivre en direct sur France Télévisions, évidemment, c'est en revanche le célèbre service de streaming qui retransmettra, en exclusivité, les night sessions - LA grande nouveauté de Roland-Garros cette année. Et en attendant l'arrivée de ces 10 sessions de nuit, programmées du lundi 31 mai au mercredi 9 juin prochains, Amazon Prime Video vous propose donc un petit aperçu, exclusif lui aussi, des coulisses.

Plus particulièrement, Bâtir la légende raconte en 52 minutes la transformation physique du stade Roland-Garros, désormais entièrement rénové, agrandi, avec notamment un nouveau court Simmone-Mathieu, tandis que le central du Philippe-Chatrier s'est (enfin) doté d'un toit rétractable pour lutter contre les intempéries… Et alors que Guy Forget, le directeur du tournoi, raconte les enjeux d'un tel relooking, c'est aussi l'occasion de se remémorer les plus grands moments vécus sur la terre battue parisienne : le sacre de Mary Pierce, l'incroyable remontada de Gustavo Kuerten face à Michael Russell, la toute première (et très loin d'être la dernière) victoire de Rafael Nadal à tout juste 19 ans, ou encore, bien sûr, celle de Yannick Noah en 1983…

Prime Video se met aux couleurs de Roland-Garros
Prime Video se met aux couleurs de Roland-Garros

Battle of the Sexes

Allez, on s'éloigne un peu de Roland-Garros, pour explorer le merveilleux monde des biopics. Il n'y en a pas beaucoup, il faut dire, mais quelques-uns quand même sur le milieu du tennis. Dont ce film relativement récent, sorti en 2017 dans les salles obscures, avec des têtes d'affiche de renom : Emma Stone et Steve Carell. Il fallait bien ça pour incarner deux anciennes stars américaines de la raquette qui, outre leurs palmarès respectifs, se sont illustrées à travers une incroyable guerre médiatique. On parle évidemment de Billie Jean King, la reine des courts des années 1960 à 1980, qui a lutté pour faire reconnaître le tennis féminin à sa juste valeur, notamment en affrontant Bobby Riggs, ancien numéro 1 mondial aussi misogyne que provocateur, dans un match d'exhibition légendaire en 1972 : la Bataille des sexes. Si vous ne connaissez pas l'histoire, on vous laisse découvrir qui a gagné, dans ce film disponible notamment à la location ou à l'achat digital sur Amazon Prime Video.

Borg/McEnroe

Si le cinéma ne s'est pas souvent intéressé à la discipline, il nous aura offert deux biopics la même année… et carrément le même mois à vrai dire ! Juste avant Battle of the Sexes, en novembre 2017, c'est en effet une autre rivalité, d'une tout autre envergure, qui s'est racontée dans les salles obscures. Celle entre deux grands noms du tennis de la fin des années 1970 et du début des années 1980 : Björn Borg et John McEnroe. Ce n'est pas du tout votre génération ? Alors on vous invite vivement à regarder ce film, disponible en VOD sur la box SFR, où Shia LaBeouf incarne le célèbre tennisman américain tandis qu'un certain Sverrir Gudnason adopte la coupe emblématique du joueur suédois. L'occasion de (re)découvrir à la fois le parcours de ces deux légendes, et à la fois de (re)vivre leur duel spectaculaire et historique, lui aussi, à Wimbledon en 1980…

Guillermo Vilas : un classement contesté

Retournons aux documentaires, avec un focus proposé cette fois par Netflix, autre plateforme disponible depuis la box SFR, sur un tennisman argentin dénommé Guillermo Vilas. Il a fait partie des plus grands, aux côtés justement de Björn Borg, entre autres, dans les années 1970. Et pourtant, malgré ses quelque 62 titres dont 4 en Grand Chelem, il n'a jamais été numéro 1 au classement de l'ATP. La faute à une erreur de calcul, d'après un journaliste compatriote qui aura passé 10 années de sa vie à tenter de donner tort à la désormais célèbre Association professionnelle de tennis - qui pour rappel venait à peine de mettre en place son fameux système de classement à l'époque, celui-ci étant né en 1973… Eduardo Puppo, le journaliste passionné, raconte son combat dans ce documentaire exclusif signé par le géant du streaming en 2020. Lequel offre au passage, évidemment, de jolies images d'archives de son héros…

The French

Finissons avec Roland-Garros, tout de même ! Avec qui plus est une petite pépite disponible, encore une fois, sur Amazon Prime Video… La plateforme de streaming est en effet allée déterrer un improbable documentaire, unique en son genre, qui nous plonge au cœur du tournoi en 1981. Cette année-là, les Internationaux de France qui disputaient alors leur 53ème édition, avaient en effet accepté pour la première fois que des caméras viennent filmer les coulisses, des vestiaires aux tribunes, en passant par les salles de massage ou encore les cuisines. William Klein et son équipe ont alors pu suivre au plus près les stars de l'époque, de Björn Borg (toujours lui) à Yannick Noah, en passant par Ivan Lendl et Chris Evert. De quoi nous replonger totalement dans l'ambiance, les préparatifs, extraits des matches et interviews des joueurs s'entremêlant naturellement tout le long du reportage, réalisé comme un diamant brut, sans commentaire !

Sources : Roland-Garros, L'Équipe

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur