Votre panier est vide
TV

L’arnaqueur de Tinder : qu’est devenu Simon Leviev, alias Shimon Yehuda Hayut ?

Il aurait escroqué jusqu'à 10 millions de dollars © Courtesy of Netflix

Le 2 février dernier, Netflix a mis en ligne L’Arnaqueur de Tinder. Le documentaire examine l’histoire de Simon Leviev et de 3 de ses victimes. Cécilie, Ayleen et Pernilla, comme de nombreuses autres, ont été manipulées et escroquées de plusieurs milliers de dollars après avoir été contactées via l’application Tinder.

La semaine dernière, la plateforme qui fait TUDUUUM a dévoilé un nouveau documentaire : L'Arnaqueur de Tinder. Sous forme d’enquête, les producteurs de Don’t F**k With Cats relatent l’histoire de Cécilie Fjellhoy, Pernilla Sjoholm et Ayleen Charlotte. Sur Tinder, Shimon Yehuda Hayut alias Simon Leviev se faisait passer pour le fils du milliardaire diamantaire Lev Leviev. Son mode opératoire ? Il “matchait” des femmes sur l’application de rencontre, les invitait en jet privé ou dans des hôtels luxueux et les couvrait de cadeaux. Comment ? Grâce à la Pyramide de Ponzi. Dans son cas, cette méthode consiste à “gâter” ou à rembourser ses premières victimes grâce aux suivantes, et ainsi de suite. Le documentaire dure 2 heures, mais propose pour autant une narration dynamique. Enrichi de photos, d’échanges vocaux, de vidéos des victimes, L'Arnaqueur de Tinder plonge très vite les téléspectateurs dans ce scénario digne d’un film hollywoodien.

Qui est Shimon Yehuda Hayut ?

Simon Leviev, de son vrai nom Shimon Yehuda Hayut, est un escroc israélien âgé de 31 ans maintenant. Selon le Times of Israel, il aurait escroqué jusqu’à 10 millions de dollars à ses victimes de 2017 à 2019.

Mais dès l’âge de 15 ans, Shimon Hayut est accusé de fraude. D’abord par des amis de ses parents qui l'hébergeaient, adolescent, à New York. Quelques années plus tard, il est accusé de vol, de faux et de fraude après avoir encaissé des chèques qu’il venait de dérober. Il s'échappe des Etats-Unis sous une fausse identité : Mordechai Nisim Tapiro. Par la suite, il est plusieurs fois inculpé pour faux, usage de faux et vol. En 2015, Hayut est condamné à 3 ans de prison pour avoir escroqué plusieurs femmes. Une fois sa peine purgée, ce roi de l’escroquerie retourne dans son pays natal, Israël, et décide de changer légalement son nom en celui de Simon Leviev.

Les faits (attention spoilers ! )

Tinder est une application de rencontre développée en septembre 2012. L’application propose des profils de personnes à ses utilisateurs selon plusieurs critères : situation géographique, âge, sexe… L’utilisateur pourra ensuite swiper (balayer l’écran) vers la gauche (je n’aime pas) ou la droite (j’aime) en espérant récolter un match (attirance réciproque).

Janvier 2018. Cécilie, une Norvégienne résidant à Londres, est une adepte de l’application depuis de nombreuses années. Un soir, elle matche Simon sur l’application. Quelques minutes après les premiers échanges, il lui propose de la rencontrer autour d’un café dans un prestigieux hôtel de la capitale. Elle s'y rend. Faute de temps, il ne peut rester. Ce faux businessman, aux allures de prince charmant, l’invite alors à continuer à faire connaissance… dans son jet privé, direction la Bulgarie ! Très vite, leur relation se concrétise. Simon étant soi-disant un homme d’affaires, il s’absente régulièrement. Un jour, il confie à sa compagne être en danger de mort. D’après lui, ses ennemis commerciaux en veulent à sa vie et le traquent grâce à sa carte bancaire. Afin de ne laisser aucune trace de lui quelque part, il demande à Cécilie de l’aider financièrement, en souscrivant une carte de crédit et en contractant des prêts auprès de différentes institutions financières. Il s’engage, évidemment, à la rembourser rapidement. Il n’en fallait pas plus pour que cette dernière lui vienne en aide…

Mais la réalité fut tout autre. Loin d’être en danger, l’escroc profite d’une vie luxueuse auprès d’autres femmes : sa petite-amie Polina et son amie Pernilla Sjöholm, elle aussi rencontrée sur Tinder. Ensemble, ils fréquentent des endroits fastueux.

Lorsque Cécilie comprend qu’elle est victime d’un arnaqueur, sa dette s’élève à 220 000 euros. De son côté, son amie Pernilla sera elle aussi escroquée de plus de 35 000 euros, de la même façon que pour Cécilie.

Qu’est devenu l’arnaqueur de Tinder ?

Après avoir compris la supercherie, Cécilie décide d’enquêter sur celui qu’elle pensait être son prince charmant encore peu de temps avant. Très vite, elle découvre sa condamnation, en 2015, à de la prison ferme en Finlande après avoir escroqué trois jeunes femmes. La victime décide alors de contacter VG, le journal le plus populaire de Norvège, et révèle son histoire. Les journalistes entament une investigation et découvrent, à leur tour, que Shimon est recherché depuis 2011 en Israël pour vol et falsification de chèques. Ils font ensuite rapidement le lien entre Cécilie et Pernilla, et décident de publier l’article. L’escroquerie de Shimon Hayut est dévoilée aux yeux du monde. À ce moment-là, l’arnaqueur entretient une relation avec Ayleen Charlotte. La néerlandaise prend, comme beaucoup, connaissance de l’histoire à travers les médias. Par la même occasion, elle comprend que son compagnon, rencontré 14 mois plus tôt, sur Tinder, l’a elle aussi arnaquée de 125 000 euros.

C’est avec son aide que les enquêteurs ont pu arrêter Shimon. Extradé en Israël, il purgera une peine de 15 mois de prison pour des crimes commis dans son pays natal. Au bout de 5 mois, il est pourtant libéré. À sa sortie, il lance un site internet pour vendre des conseils et ateliers spécialisés dans les affaires. Le tout pour la modique somme de 311 $.

Depuis la diffusion du documentaire, les fondateurs de l’application de rencontre ont affirmé que Shimon Hayut ne disposait plus d’aucun compte sur Tinder.

Il n’aura toutefois jamais été accusé d’avoir arnaqué ces jeunes femmes qui continuent, aujourd'hui, de payer leurs dettes...

Une histoire qui pourrait faire penser à un autre arnaqueur mondialement connu. Jordan Belfort, que l'on retrouve sous les traits de Leonardo Di Caprio dans Le Loup de Wall Street. Un film à voir sans modération sur Amazon Prime Video.

Retrouvez dès à présent L'arnaqueur de Tinder sur Netflix, une plateforme de streaming proposée en option chez SFR. Pour rappel, trois offres sont disponibles : 8,99 euros par mois pour un écran, 13,49 euros par mois pour deux écrans, ou 17,99 euros par mois pour quatre écrans.

Sources : Netflix, Le Figaro

Margaux Sailly
Margaux Sailly Rédactrice