#MeToo lors d'une manifestation place de la République en octobre 2017.
TV

La révolution #MeToo : un bouleversement du cinéma

#MeToo lors d'une manifestation place de la République en octobre 2017. © Bertrand GUAY / AFP

Ce lundi 20 janvier 2020 à 20h40 sur Histoire TV, le documentaire La révolution #MeToo revient sur le mouvement qui a complètement bouleversé l'industrie cinématographique.

En octobre 2017, 88 personnalités féminines de l'industrie audiovisuelle signaient une tribune dans le New York Times, puis dans le New Yorker, pour dénoncer les agissements d'Harvey Weinstein. Elles l'accusent d'agressions sexuelles et dénoncent un "système Weinstein", que le ponte du cinéma a mis au point pendant des années. Un terrible système avec lequel il aurait intimidé ses victimes et versé de grosses sommes d'argent à de potentiels témoins pour tenter de garder leur silence.

88 femmes qui en inspirent des millions d'autres dans le monde et lancent le mouvement #MeToo. Sur les réseaux sociaux ou en protestant dans la rue, les femmes, célèbres ou non, dénoncent les hommes dont elles ont été victimes et qui ont profité de leur position de pouvoir.

Ce soir, à 20h40, la chaîne Histoire TV revient sur cette histoire étourdissante qui a marqué la fin d'année 2017 et continue d'impacter notre société. Le documentaire La Révolution #MeToo s'intéresse à ces femmes qui sont descendues dans la rue ou se sont exprimées sur les réseaux sociaux pour manifester leur colère contre la culture patriarcale qui laisse agir la prédation sexuelle.

Deux ans après, qu'est-il advenu d'Harvey Weinstein ?

Bientôt deux ans et demi après les premiers témoignages à l'encontre d'Harvey Weinstein, son procès s'est ouvert le lundi 6 janvier, à New-York. Face à lui, la procureure Joan Illuzzi-Orbon et deux de ses victimes. Les nombreuses autres n'ont pas pu aller jusqu'aux tribunaux, soit en raison de la prescription des faits, soit parce qu'elles ont signé un accord d'indemnisation financière proposé par ses avocats.

Son procès durera près de six semaines et pourrait constituer une première victoire pour le mouvement #MeToo. Mais pas sûr qu'une condamnation soit si facile à obtenir. Pour sa défense, l'ancien producteur devenu paria à Hollywood a recruté la meilleure en la matière. Donna Rotuno, spécialisée dans la défense d'hommes accusés d'agressions sexuelles et de viols. En 10 ans, elle n'a perdu qu'une seule affaire. Tous ses autres clients ont été innocentés ou obtenu une peine moindre après avoir plaidé coupable.

Reste que le mouvement #MeToo a fait entendre une voix qu'il est désormais impossible d'ignorer. Un récit émouvant à retrouver ce lundi 20 janvier 2019 à 20h40 sur Histoire TV, avec La Révolution #MeToo.

Sources : The Wall Street Journal

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Clément Capot Rédacteur