Moundir, distributeur de punchlines dans Koh-Lanta et autres émissions de télé-réalité
TV

Les citations des plus folles de Moundir dans Koh-Lanta

Moundir, distributeur de punchlines dans Koh-Lanta et autres émissions de télé-réalité © Cécile Rogue

Si on vous dit “personnages qui ont marqué Koh-Lanta”, normalement, vous pensez assez vite à Moundir. Il y a brillé non pas par ses victoires, mais plutôt par ses punchlines, qu’il aligne aussi vite que Denis Brogniart éteint des flambeaux.

“S’il y avait du pétrole qui sortait de ses yeux, on serait déjà milliardaires." En 2014, Moundir trouvait que Florence avait tendance à trop pleurer, et l’a fait remarquer avec tact et subtilité.

“Quand elle parle, c’est des matelas qui sortent de sa bouche tellement j’ai envie de dormir." Une phrase parfaite pour clasher, de même que la suivante, un peu dans le même registre :

“J’ai l’impression qu’il y a des haltères qui sortent de sa bouche car tout ce qui sort, c’est lourd."

“Sara, t’as toujours l’impression qu’elle donne un cours de fitness. Elle frotte, elle frotte. Il y a de la fumée qui sort, mais le génie, il n’a pas envie de parler." Oui, on sait qu’entre la première partie et la suite, il n’y a pas forcément de rapport...

“Je pensais venir avec un esprit de FARC et je repars avec un cœur de Roméo." William Shakespeare ? Non, Moundir le romantique, en 2009. Pour rappel, les FARC sont les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie.

“Vous allez vous bouffer comme des bernard-l’hermites dans une bouteille." On vous laisse imaginer la scène.

“On est dans le Retour des Héros, pas le Retour des Escrocs." Parce qu’il y en a qui confondent.

“Pour être un aventurier, c’est comme le lait : faut pas être demi-écrémé, faut être entier." Moundir, aventurier et conseiller alimentaire à ses heures perdues.

“On vient d’éclater six scorpions, laisse tomber on se croirait dans “Avatar” !” James Cameron, besoin d’un scénariste pour la suite de la saga ? On pense que Moundir serait chaud bouillant !

“Il y a le Grand Canyon entre elles en terme d’amitié." A priori, ces deux-là ne passeront pas leurs vacances ensemble. Ou alors aux États-Unis…

“Il n’en reste qu’un, et je ferai tout pour faire partie de ce dernier." Pour qu’il parvienne à devenir le Highlander de Koh-Lanta, Moundir devait espérer que la routourne finisse par tourner, comme pour Franck Ribéry.

“ Il faut crever l’abcès du sujet”. C’est pas faux. Il ne faudrait quand même pas que les gens puissent avoir une dent contre Moundir…

“Je suis assez ému, même si je ne le montre pas vis-à-vis de mes yeux." Mais du coup, il le montre comment ?

“Je transpire du genou. J’ai jamais transpiré du genou, je ne sais pas ce qui se passe." On revient à l’affection toute particulière que porte Moundir pour le corps humain.

“Quand Sinda arrive, là il y a une forme de 14 juillet qui monte en moi, cette prise de la Bastille, j’ai l’impression de vivre ce débarquement." Il s’emmêle un peu les pinceaux dans cette grande toile qu’est l’Histoire, mais on comprend tout à fait ce qu’il veut dire avec cette jolie métaphore guerrière. Celle-ci n’était pas dans “Koh-Lanta”, mais franchement, on ne voulait pas vous en priver...

“POURQUOI !? POURQUOI ÊTRE AUSSI CORROMPU ! P***** ! ÉDUCATION DE M***** ! AUCUN HONNEUR ! AUCUNE DIGNITÉ! “ Qui a osé dire que Moundir était mauvais joueur ?

Sébastien Delecroix
Par Sébastien Delecroix Rédacteur