Votre panier est vide
TV

Relatively Famous : Harry, le fils de Billy Bob Thornton, nous raconte son aventure au ranch

Ebie, Hana, Austin, Myles, Taylor, Redmond, Harry et Jasmin ont tous grandis avec de célèbres parents. Maintenant ils découvrent la vie au ranch. © E!

Alors qu'un nouvel épisode inédit de l'émission de téléréalité américaine sera diffusé ce dimanche à 18h35 sur E!, SFR Actus a eu l'occasion de s'entretenir avec l'une des stars du show. Rencontre avec Harry, le fils de Billy Bob Thornton, et donc l'un des huit enfants de célébrités de Relatively Famous : Ranch Rules.

Votre nouvelle téléréalité américaine préférée est sur E! ! Si vous avez un faible pour ce genre d'émissions, alors nul doute que vous adorerez en effet suivre les péripéties des participants "relativement célèbres" à cette aventure inédite, diffusée en exclusivité en France sur la chaîne de la box SFR.

Huit enfants de célébrités envoyés au dur labeur dans un ranch

Relatively Famous : Ranch Rules n'est pas sans rappeler une autre téléréalité, qui a marqué le petit écran dans les années 2000. Vous vous souvenez de The Simple Life, où Paris Hilton et Nicole Richie découvraient la vie à la ferme ? Eh bien c'est (presque) pareil. Ici, ils sont huit enfants de célébrités, ayant pour la plupart grandi dans l'opulence hollywoodienne, à devoir prêter main forte aux équipes du Saddleback Ranch, à Steamboat Springs dans le Colorado. Au casting : Taylor, la fille de l'acteur David Hasselhoff, Harry, le fils de l'acteur Billy Bob Thornton, Hana, la fille de la chanteuse Pat Benatar, Redmond, le fils du chanteur Ray Parker Jr, Ebie, la fille du rappeur Easy-E, Myles, le fils du basketteur Shaquille O'Neal, Jasmin, la fille de l'acteur Martin Lawrence, et Austin, le fils du catcheur Billy Gunn. Et cette fois, ils ne sont pas là que pour divertir les caméras. De vraies tâches les attendent avant la réouverture du ranch, qui a été frappé de plein fouet par la crise sanitaire. Seront-ils à la hauteur ? Une chose est sûre, c'est une expérience qu'ils ne seront pas près d'oublier…

Alors que l'épisode 2 de Relatively Famous : Ranch Rules sera diffusé ce dimanche 13 février à 18h35 sur E! (chaîne exclusive disponible sur votre box SFR), SFR Actus s'est entretenu avec l'un des vraies stars du show : Harry Thornton. Le fils de l'illustre acteur a 27 ans, et il se démarque des autres enfants de célébrités par son caractère, à la fois plus réservé mais en même temps plein de facéties. De quoi en faire rapidement la coqueluche du ranch ! Il nous raconte son aventure.

Cette nouvelle émission nous rappelle The Simple Life… Vous l'aviez vue, ou peut-être regardée avant de rejoindre le ranch pour vous donner une idée de ce qui vous attendait ?

Oui, enfin j'ai vu cette émission il y a 100 ans, quand c'est sorti ! Mais de mémoire, le travail ne semblait pas si compliqué… Alors qu'au ranch, on avait beaucoup de tâches difficiles à faire. C'était du vrai labeur, pas seulement pour les caméras ! (rires) On a vraiment fait tout ce qu'on avait à faire. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit autant de travail.

Rencontrer de nouvelles personnes, c'était un challenge pour moi. Affronter mes peurs… Participer à cette émission était un moyen, à la fois d'en apprendre plus sur moi-même, voir ce dont j'étais capable, mais aussi de surmonter ces craintes que j'aie en société.

Quand vous avez vu les autres participants pour la première fois, est-ce que vous avez reconnu certains visages ?

Pour la plupart, je savais qui étaient leurs parents. Mais je n'ai reconnu personne, on ne s'était jamais côtoyé avant cela. En discutant après avec Hana, j'ai appris qu'elle a grandi aussi à Malibu, comme moi, et qu'on avait plusieurs amis en commun. Mais je ne connaissais aucun d'entre eux directement avant le ranch.

Vous vous êtes trouvés des points communs du fait que vous avez tous grandi auprès de célèbres parents ?

Oui bien sûr, même si tout le monde était différent. On a tous des parents célèbres, mais nos personnalités sont très différentes. Mais c'est sûr que ça nous a liés en tout cas. On avait tous des histoires de notre enfance à raconter, des problèmes ou même des avantages que ça pouvait avoir d'être enfants de célébrités. On avait tous ça en commun en effet.

Quel souvenir gardez-vous, personnellement, d'avoir grandi avec un père célèbre ?

Je ne pense pas avoir eu une enfance si différente… Mon père est un acteur très connu, certes, mais j'avais très peu d'amis qui étaient eux aussi enfants de célébrités. Au final, peu importe ce que vos parents font comme travail, ça n'a pas d'impact selon moi sur la manière dont vous êtes éduqué. Je n'ai pas trouvé de différence, mais en même temps c'est parce que je n'ai rien connu d'autre. En tout cas, j'ai eu une très belle enfance.

Pour en revenir à l'émission, à quoi ressemblait une journée ordinaire au ranch ?

On se levait beaucoup trop tôt… (rires) On se levait très tôt le matin, sachant que la nuit d'avant on se couchait toujours très tard, donc ce n'était pas facile ! Et on avait toujours une tâche à faire pour la journée, que ce soit la tonte des moutons, des trucs avec les vaches, ou apprendre à monter à cheval. Les propriétaires du ranch nous disaient ce qu'on devait faire, et il fallait que ce soit fait à une certaine heure. Puis si on faisait du bon boulot, ils nous offraient un bon dîner pour célébrer l'accomplissement de la journée.

Quel a été votre plus grand défi au ranch ? On a vu dans le premier épisode que vos n'étiez pas fan des cochons…

Oui, je n'aime pas les cochons, je ne les ai jamais aimés, ils sont réputés pour être des animaux particulièrement sales ! (rires) Je n'étais pas très excité à l'idée de les rencontrer, donc oui, quand on les a vus la première fois c'était très difficile pour moi de gérer ça. Mais, spoilers : il se passe d'autres trucs avec les cochons dans les prochains épisodes, ne manquez pas ça ! Sinon, en termes de dur labeur, c'est la tonte des moutons qui était le plus difficile. Parce qu'ils s'enfuyaient, ils étaient lourds, ils vous donnaient des coups si vous ne les retourniez pas correctement… Donc pour moi les moutons représentaient le travail le plus dur, et les cochons le plus répugnant !

À l'inverse, qu'est-ce qui vous est venu naturellement, ce dont vous ne vous doutiez peut-être même pas que vous en étiez capable ?

Je pense que, du premier jour jusqu'à la fin, j'ai été capable de faire des choses que je n'aurais en temps normal jamais eu envie de faire. Il n'y a rien que je n'aurais pas pu faire en soi… Juste plein de choses que je n'avais pas envie de faire, mais j'ai pris sur moi et je les ai faites. Pour aider le ranch, pour la réouverture, et les propriétaires étaient tellement gentils… On avait vraiment le sentiment de leur donner un coup de main, donc ça c'était sympa. Puis oui, quelques choses me sont venues finalement assez naturellement. Notamment du fait que j'ai déjà travaillé avec le bois, étant donné que je suis chef accessoiriste pour la télé et le cinéma, je suis assez manuel et ça m'a aidé dans certaines tâches.

Qu'est-ce que vous êtes le plus fier d'avoir accompli dans cette aventure ?

J'en suis ressorti plus confiant, dans les situations en société. Parce que ne serait-ce que le fait de rencontrer de nouvelles personnes est une source d'anxiété pour moi, donc comme je l'ai dit en début d'interview, me mettre dans cette situation était un vrai challenge. C'était mon pire cauchemar même : je ne savais pas qui j'allais rencontrer, puis en plus de ce nouveau groupe de personnes il y avait des caméras partout… Je pense qu'à la fin, je me sentais plus à l'aise, plus en confiance.

C'est pour cela que vous avez exprimé, dans le premier épisode, l'inquiétude d'être un peu à part dans le groupe ?

Oui il y a un peu de ça, mais c'est aussi parce que la plupart des autres participants avaient plus de choses en commun. Le premier jour, Taylor (Hasselhoff) disait qu'elle connaissait Myles (O'Neal) à travers des amis communs par exemple. Même sans se connaître forcément directement, j'avais l'impression qu'ils évoluaient dans les mêmes sphères. Donc à ce moment-là, je craignais de n'avoir rien en commun avec eux, ce qui a aussi participé à mon challenge personnel d'ailleurs.

"Je me suis rendu compte qu'il y avait beaucoup de travail, et beaucoup de choses que je n'avais pas envie de faire." - Harry Thornton

Comment estimez-vous vous être adapté à la vie au ranch, comparé aux autres participants ?

Certains dans le groupe... On avait l'impression qu'ils n'avaient pas envie, ou n'y arriveraient pas physiquement, peut-être parce qu'ils n'avaient pas l'habitude de faire ce genre de choses. En ce qui me concerne, je suis surtout germaphobe, c'est ce qui a fait que je n'avais pas envie de faire certaines choses - pas parce que je me considérais au-dessus de tout cela ! Je me suis rendu compte qu'il y avait beaucoup de travail, et beaucoup de choses que je n'avais pas envie de faire. Mais à la fin, j'ai l'impression d'avoir beaucoup grandi.

Pour qui ça a été le plus difficile, et au contraire qui s'est le plus facilement adapté à la vie au ranch ?

Difficile à dire… Je pense que, en ce qui concerne les tâches, Ebie a eu du mal. Et je pense qu'Austin (Gunn) était un peu comme moi, dans le sens où c'était un challenge de rencontrer de nouvelles personnes avec lesquelles on n'avait pas forcément grand chose en commun. Il trouvait que comparé à nous, et nos très, très célèbres parents, il a eu une vie très différente. Mais Austin est venu au ranch prêt à bosser, et c'est ce qu'il a fait durant tout le séjour.

Avec qui vous êtes-vous le mieux entendu ?

Je me suis bien entendu avec Ebie. Je pense qu'on avait pas mal de choses en commun, notamment concernant nos problèmes d'anxiété. Elle s'en plaignait aussi, ça nous a rapproché. Donc on a bien accroché elle et moi, mais ce sont tous devenus des amis, même encore aujourd'hui.

Dernière question : est-ce que vous le referiez ?

(Il réfléchit) Ça a été quelque chose pour moi, cette expérience. Avant je rêvais d'avoir une ferme, un ranch ou quelque chose comme ça, avec des cochons… Enfin non, pas des cochons, mais des animaux… Avec cette expérience, je me suis rendu compte à quel point c'était du boulot, donc ce n'est finalement pas quelque chose que je voudrais faire. Mais ce que j'ai fais, je ne le regrette pas. C'est une expérience que je n'échangerais pour rien au monde, je suis heureux de l'avoir fait.

Retrouvez Harry Thornton et toute la bande "relativement célèbre" dans l'épisode 2 de Relatively Famous : Ranch Rules, diffusé sur E! ce dimanche 13 février à 18h35. Vous avez raté le premier épisode ? Pas de panique ! Vous pouvez toujours le rattraper, avec une rediffusion prévue (entre autres) quelques heures avant, à 14h08 sur la chaîne. Puis rendez-vous chaque dimanche pour découvrir de nouveaux épisodes, diffusés à raison d'un inédit par semaine sur E!.

E! est une chaîne exclusive à la box SFR, à découvrir au sein du Bouquet Divertissement & Découverte, que vous retrouverez parmi les nombreuses options TV proposées sur la boutique en ligne.

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice