Votre panier est vide
Musique

10 stars du cinéma qui ont incarné des stars de la chanson

Austin Butler dans la peau du King, dans le biopic "Elvis" signé Baz Luhrmann, à retrouver dès à présent en salle. © 2022 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.

Le King fait son cinéma ! Très attendu, Elvis, le film de Baz Luhrmann sur le monstre sacré du rock’n’roll, vient de faire son entrée dans les salles obscures ce mercredi 22 juin. Et encore une fois, ce qui fait surtout parler dans ce nouveau biopic musical, c’est l’interprétation de celui qui a la lourde tâche d’incarner le légendaire Elvis Presley… Un exercice jamais facile, auquel bon nombre d’acteurs se sont prêtés pour tirer le portrait d’autres célèbres artistes sur le grand écran. Retour sur 10 performances inoubliables de comédien(ne)s mué(e)s en bêtes de scène.

Voilà un film qui ne va pas passer inaperçu. Tout d’abord parce qu’il s’agit du grand retour de Baz Luhrmann, le réalisateur australien qui souffle un vent d’excentricité et de glamour partout où il passe, à qui l’on doit notamment Roméo + Juliette, Moulin Rouge! et Gatsby le Magnifique. C’est d’ailleurs depuis cette adaptation de l’œuvre de Fitzgerald, portée par Leonardo DiCaprio, qu’on n’avait plus vu le cinéaste investir les salles obscures. Mais le voilà donc enfin de retour, neuf ans plus tard, et pas avec un petit projet… Pour son sixième long-métrage, Baz Luhrmann revient à la musique, mais en s’attaquant cette fois à l’exercice du biopic. Et pas des moindres : il a choisi de raconter l’histoire d’une des - si ce n’est la - plus grandes légendes de l’industrie musicale, j’ai nommé Elvis Presley.

Quelle lourde tâche, que d’incarner le King sur le grand écran ! Dans ce tout simplement dénommé Elvis, arrivé en salle ce mercredi 22 juin, c’est Austin Butler qui s’y colle. Et les critiques sont unanimes : il relève le défi avec brio, offrant une prestation hors normes pour faire revivre cet artiste hors normes, le roi éternel du rock’n’roll, dans tous ses déhanchés possédés, tout son talent et toute sa démesure. Une performance qui restera nul doute dans les annales, parmi les plus mémorables. Justement, on y vient : la sortie du nouveau film de Baz Luhrmann nous a inspiré un petit classement des vedettes de cinéma qui, avant Austin Butler, ont elles aussi relevé le défi de se glisser dans la peau de grandes stars de la musique.

Rami Malek est Freddie Mercury dans Bohemian Rhapsody

On commence avec celui dont la prestation reste encore bien imprimée dans nos mémoires : Rami Malek qui, très loin de son rôle dans la série Mr. Robot, s’est transformé en Freddie Mercury pour Bohemian Rhapsody en 2018. L’acteur américain a bluffé tout le monde sous les traits de l’illustre chanteur britannique, reproduisant notamment au geste prêt sa performance au mythique passage de Queen durant le concert Live Aid de 1985…

Taron Egerton est Elton John dans Rocketman

Difficile de passer après Rami Malek et Bohemian Rhapsody, mais c’est ce qu’a dû faire Taron Egerton avec Rocketman. Heureusement, ce nouveau biopic paru tout juste quelques mois plus tard était consacré à une autre légende, qui n’allait certainement pas rester dans l’ombre. Celui que le grand public a connu dans Kingsman a revêtu les costumes les plus flamboyants pour incarner the one and only Elton John. Et l’illusion, même auditive, fut telle que le maître himself a été conquis, invitant carrément l’acteur à le rejoindre sur scène à quelques occasions…

Jamie Foxx est Ray Charles dans Ray

Bien avant Taron Egerton et Rami Malek, dans les années 2000, un autre acteur a époustouflé son monde en incarnant un célèbre artiste musical, dans un autre genre encore. C’est d’ailleurs avec Ray, sorti en 2004, que Jamie Foxx a explosé sur la scène internationale et s’est octroyé la reconnaissance de ses pairs, obtenant un précieux Oscar pour son interprétation impeccable de Ray Charles. Encore une fois, l’illusion est totale.

Marion Cotillard est Edith Piaf dans La Môme

Il n’y en a pas que pour les artistes anglophones. En France, aussi, on sait faire dans le biopic musical, comme l’a démontré au monde entier le film de 2007 d’Olivier Dahan, consacré évidemment à LA plus grande artiste des tous les temps sur la scène hexagonale, notre mythique Edith Piaf. C’est à une actrice également bien connue en dehors de nos frontières qu’est revenue la délicate mission d’interpréter La Môme : Marion Cotillard. Bon, ce n’est pas elle qui chante pour le coup (en même temps… on comprend), mais sa performance, même en playback, reste monumentale.

Val Kilmer est Jim Morrison dans The Doors

Dans la filmographie d’Oliver Stone, il y a Platoon, Wall Street, L’Enfer du dimanche, Snowden… Que de succès dans des genres bien différents, auxquels s’ajoutent un biopic des plus réussis : The Doors. Dans ce long-métrage sorti en 1991, le réalisateur raconte la genèse du légendaire groupe de rock américain, auprès de son iconique leader Jim Morrison. Un rôle XXL confié à Val Kilmer, certainement sa plus grande performance.

Chadwick Boseman est James Brown dans Get on Up

Eh oui, avant de devenir T’Challa, alias Black Panther, le regretté Chadwick Boseman a lui aussi relevé le défi du biopic. Comme vous l’aurez peut-être deviné à travers le titre de ce film, Get on Up, c’est dans la peau de James Brown qu’il s’est glissé en 2014 pour le grand écran. Et tant dans le chant que dans les pas de danse endiablés, l’acteur livre une performance monstrueuse.

Angela Bassett est Tina Turner dans Tina

On l’a vu dans le récent documentaire de choc consacré à Tina Turner, l’histoire de celle que l’on surnommait la Reine du Rock’n’Roll a été racontée maintes fois, non seulement pour sa carrière exceptionnelle, mais aussi (et surtout) pour la plus sombre facette de sa vie privée. Après un livre autobiographique, c’est notamment un biopic tout simplement intitulé Tina qui a fait lumière sur son parcours, hors normes, en 1993. Et c’est l’actrice Angela Bassett qui crève l’écran dans la peau de l’inarrêtable chanteuse.

Éric Elmosnino est Serge Gainsbourg dans Gainsbourg (vie héroïque)

Voilà un projet qui sort de l’ordinaire. D’une part parce qu’il s’agit du premier essai du dessinateur Joann Sfar à la réalisation pour le cinéma, d’autre part parce que ce biopic est consacré à un artiste qui sort lui-même de l’ordinaire. Notre inénarrable Serge Gainsbourg national. C’est Éric Elmosnino qui a été choisi pour incarner l’illustre auteur-compositeur et interprète français, et on comprend tout de suite pourquoi, tant la ressemblance est troublante.

Joaquin Phœnix est Johnny Cash dans Walk The Line

Avant même qu’il obtienne l’Oscar du Meilleur acteur en 2020 pour son interprétation du Joker, on savait que Joaquin Phœnix était un acteur de talent. Il l’avait démontré dès le début des années 2000 sous les traits pâles du vil Commodus dans Gladiator, et il l’avait confirmé en 2005 en endossant le rôle de Johnny Cash dans Walk the Line. Un biopic dans lequel il donne lui-même de la voix pour imiter le monstre sacré de la musique country, tout comme Reese Witherspoon d’ailleurs, qui incarne son épouse et partenaire de scène, June Carter.

Jérémie Rénier est Claude François dans Cloclo

Un petit dernier pour la route, avec un autre biopic consacré à une star légendaire de la scène musicale française : Claude François. Et non, on ne parle pas de Podium, qui ne rentre pas vraiment dans la catégorie des biopics puisque Benoît Poelvoorde n’y joue qu’un sosie… On parle d’un film paru des années plus tard, en 2012, où cette fois Jérémie Renier s’est véritablement glissé dans la peau du chanteur. Et son jeu est absolument bluffant dans Cloclo.

Source : IMDb

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice